Conseil municipal, Justice

Dix mois avec sursis requis contre Hadama Traoré

13 septembre, 2018 à 17:21 | Posté par

TGI de Bobigny le 13 septembre 2018

Aujourd’hui à 13h30 comparaissait Hadama Traoré, pour avoir dans une vidéo indiqué vouloir « brûler la mairie », étant désespéré avoir été révoqué par le Maire et se retrouvant sans revenus. Il est aussi accusé par M. Beschizza d’avoir entravé le conseil municipal le 7 mars denier en interrompant de longues minutes l’assemblée puis avait quitté les lieux quand la Police Municpale lui avait demandé de partir. Le porte parole du Mouvement La Révolution Est En Marche, bien qu’ayant présenté en vidéo ses excuses pour les menaces qui auraient « dépassé sa pensée », a été confronté à un réquisitoire implacable de la Procureur. Celle-ci réclame 10 mois de prison avec sursis et une interdiction d’exercer un emploi public pendant 5 ans. L’avocate de M. Traoré a demandé à ce que son client, « caillou dans la chaussure de M. Beschizza » (qui était à l’audience), ne subisse pas une mort civique dans une affaire qui avait déjà défrayé la chronique dans la manière spectaculaire où s’était déroulée son arrestation musclée.

Nous n’avons pu assister qu’à la dernière partie de l’audience car la salle était trop pleine. Environ 70 personnes étaient présentes et une quinzaine attendait à l’extérieur. Le Tribunal correctionnel donnera son verdict le 19 octobre à 13h. Vous pouvez-lire aussi l’excellent compte-rendu qu’en a (déjà) fait le Parisien.

Pour rappel voici la liste des procédures à notre connaissance de la Mairie contre les blogueurs (dont le rédacteur de cet article) et l’opposition municipale:

Procédures abandonnées ou perdues par la Mairie

  1. Procédure de Bruno Beschizza contre Laurent Comparot (rédacteur en chef du blog Aunay Autrement) à propos du logo de la police municipale (le maire a été débouté en mai 2017)
  2. Procédure de Bruno Beschizza contre Hervé Suaudeau et six autres scotcheurs d’affiche anti homophobie (abandonné par la mairie la veille de l’audition par le juge en novembre 2017, les frais judiciaires restent pour le moment pour les accusés)
  3. Procédure en référé de Sabrina Missour (conseillère municipale déléguée) contre Hadama Traoré qui avait parlé de « pots-de-vins pour acquérir des logements HLM« . L’élue qui réclamait 100 000€, a été condamnée le 7 août dernier à 1500€ d’amende au titre de l’article 700 du code civil.

… et mensonge municipal associé

Au conseil municipal du 19 juillet 2017, le maire avait juré de gagner tous ses procès (« On les gagne tous, nos procès, nous… »). La mairie a été pourtant déboutée un an avant de sa plainte contre le blogueur Laurent Comparot. De plus, si l’on reprend les procès au Tribunal Administratif non recensés dans ce récapitulatif, le Maire avait même perdu à au moins deux autres reprises deux ans auparavant (notamment contre votre serviteur qui réclamait la transparence sur la vidéosurveillance, ou contre des associations qui contestaient les arrêtés anti-mendicité). Une troisième défaite administrative suivra quatre mois après ces déclarations au Conseil Municipal.

Pour le moment nous n’avons pas trace de procédure gagnée par la Mairie mais les élus peuvent se considérer non-perdants quoi qu’il arrive. En effet, ils n’ont rien à débourser car l’argent du contribuable couvre leur frais de justice et d’éventuelles amendes au cas où ils seraient déboutés.

Procédures dont l’audience à eu lieu et mises en délibéré

  1. Procédure de Bruno Beschizza contre Arnaud Kubacki et un élu FN sur des propos concernant son cumul de mandats. Arnaud Kubacki est poursuivi pour avoir publié le communiqué de Jordan Bardella. Mis en délibéré en octobre 2018.
  2. Procédure Bruno Beschizza contre Arnaud Kubacki et une commentatrice à propos de commentaires potentiellement diffamatoires ou injurieux. Mis en délibéré en octobre 2018.

Procédures dont l’information est ouverte ou bientôt jugées selon nos sources

  1. Procédure de Bruno Beschizza huit élus d’opposition PS, PCF, PRG et les rédacteurs de 3 blogs locaux (Laurent Comparot pour Aulnay Autrement, Arnaud Kubacki pour AulnayCap et le rédacteur en chef de prg93.com) pour l’écriture et la diffusion d’un communiqué qui qualifiait d’homophobe l’arrêté anti-affichage du maire contre la campagne nationale de prévention du Sida. Le procès est fixé le 7 mars 2019 à 13h30
  2. Procédure du DGS d’Aulnay contre Hervé Suaudeau (un des rédacteurs en chef de monaulnay.com)
  3. Procédure de Bruno Beshizza contre Hadama Traoré aux assises pour des propos menaçants. L’arrestation avait été spectaculaire et avait déclenché une vague d’indignation. Jugement mis en délibéré le 19 octobre.
  4. Procédure de Bruno Beschizza contre Hervé Suaudeau et le journal Belge lesechos.be à propos du financement d’association soutenant des islamistes radicaux à Aulnay.

Plaintes en cours, sans mise en examen à la date d’aujourd’hui selon nos sources

  1. Procédure de Bruno Beschizza contre un élu FN (et contre les blogs qui auraient diffusé le communiqué?) à propos de la venue de prédicateurs islamistes à Aulnay.
  2. Procédure de Séverine Maroun (1ère adjointe) contre Hadama Traoré pour des propos considérés comme diffamatoires (protection fonctionnelle votée en mai dernier)
  3. Procédure de Sabrina Missour (conseillère municipale déléguée) contre Hadama Traoré pour des propos considérés comme diffamatoires (protection fonctionnelle votée en mai dernier)
  4. Procédure de Mathieu Thellier (conseiller municipal délégué) contre Hadama Traoré pour des propos considérés comme diffamatoires (protection fonctionnelle votée en mai dernier)
  5. Procédure administrative de la mairie d’Aulnay et le logement francilien contre la Révolution Est En Marche pour le Galion. Les plaignants réclament 15000€
  6. Procédure de Bruno Beschizza contre Hadama Traoré le porte parole de la Révolution est en marche pour des propos considérés comme diffamatoires (protection fonctionnelle votée en mai dernier)

Pour compléter nous citons deux autres procédures extérieures à la mairie touchent Hadama Traoré:

Articles similaires:

2 Réponses à “Dix mois avec sursis requis contre Hadama Traoré”

Et 5 ans inéligibilité si j’ai bien compris par ailleurs ?
De toutes les façons ils ne prendra surement pas jusqu’à ces réquisitions, et visiblement aucune amende ?

Ceci étant, quand je lis dans le Parisien que l’avocat de Bbz Thibaud de Montbrial (Qui est ce personnage ? très célèbre, enfin… célèbre par l’affaire Festina et surtout spécialisé dans la défense des forces de sécurité intérieure). Il a également défendu cinq des blessés de l’attentat de Karachi (Pakistan) du 8 mai 2002. Enfin vous avez son pedigree ici
https://fr.wikipedia.org/wiki/Thibault_de_Montbrial.

On imagine que ce type doit demander des honoraires conséquents, surement normalement « hors de portée » d’une ville du 93 endettée, au taux de chômage avoisinant les 25 %, soit plus que la moyenne nationale. Avec un niveau de vie très inférieur à d’autres villes de la petite couronne.

Donc je m’interroge… Un parking dont l’utilité reste à prouver place des Tilleuls, une piscine à un prix faramineux, « 75 caméras » autour de la gare à je ne sais combien, (pas pour mon quartier) pour une utilité très discutable (certaines font doublettes, triplette, quadriplette) etc… etc…

Normalement étant contribuable je suis en droit de connaitre le montant des honoraires des 15 procédures déclenchées par le sérial plaignant…
Ceci est hors de sens… D’autant plus que les impôts n’augmenteront pas ? Mais quel bilan va t’il léguer à son successeur ? Lui même…

Mr Traoré est surement plus bête que méchant, en tout cas il a surement beaucoup appris lors de ses déboires judiciaires… Le secrétaire général du parti DR a souligné que Bruno Beschizza aurait « peur » de la grogne qui monte… Traoré et son mouvement, si on ajoute VME par ailleurs (J’AI DIS PAR AILLEURS) 😉 Il y a de quoi trembler en effet… 😀 😀 😀

Sérieusement on se donne RDV en 2026, à ce moment là le maire aura moins de pouvoir, et Bbz s’en ira chercher fortune ailleurs, laissant Cannarozzo et (ou) Maroun se dépatouiller avec la paperasse… Et les ordres reçus d’en haut…

En 2020 Bruno Beschizza sera réélu, ce n’est surement pas le meilleur maire du monde, en tout cas c’est le moins pire au niveau local… Et tant mieux d’ailleurs (Quant à moi… je ferai la grasse… )

Navigue avec Google Chrome 68.0.3440.106 Google Chrome 68.0.3440.106 sur Windows 7 x64 Edition Windows 7 x64 Edition
Mozilla/5.0 (Windows NT 6.1; WOW64) AppleWebKit/537.36 (KHTML, like Gecko) Chrome/68.0.3440.106 Safari/537.36

Beaucoup de contribuables Aulnaysiens ignorent que le maire siphonne nos impôts dans de pléthoriques procédures judiciaires contre tous ceux qu’il est supposé servir et entendre, et qu’en définitive les montants faramineux de sa défense sont autant d’investissements en moins dans les services publics qui devraient être prioritairement rendus aux administrés ! Son parachutage sur Aulnay alors qu’il n’y résidait même pas est franchement une calamité pour les résidents !

Navigue avec Firefox 62.0 Firefox 62.0 sur Windows 8.1 x64 Edition Windows 8.1 x64 Edition
Mozilla/5.0 (Windows NT 6.3; Win64; x64; rv:62.0) Gecko/20100101 Firefox/62.0

Répondre:

Nom (SVP évitez les pseudos):
E-mail (non publié) (obligatoire):
Site web:
Commentaire (obligatoire):
XHTML: Vous avez le droit d'utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>