Actualité, Politique

Procédure du maire contre Hadama Traoré, membre de « la révolution est en marche »

21 juillet, 2017 à 16:26 | Posté par

Il fallait s’en douter, il ne fait pas bon être un acteur local osant bousculer la majorité municipale.
Hier, une procédure contre Hervé Suaudeau, militant associatif et blogueur sur nos pages, aujourd’hui, nous apprenons qu’Hadama Traoré est menacé d’exclusion de sa fonction d’agent public.
Pour rappel Hadama Traoré est un des militants d’un mouvement citoyen très actif dans les quartiers nord de la ville mais aussi dans d’autres communes.
Ce mouvement a permis aux locataires de nombreuses cités de faire valoir leur droit face aux bailleurs, il a permis aux riverains du marché des 3000 de présenter leurs difficultés au placier et aux élus, il a tenté de renouer le dialogue entre policiers et citoyens et bien d’autres actions….

Hadama Traoré paye le prix lié à son statut d’agent public mais ce mouvement, ce n’est pas une personne et Bruno Beschizza l’aura encore sur sa route non pas dans un esprit d’opposition systématique mais pour le bien des citoyens.

NDLR: L’auteur de cet article est membre de ce mouvement.

Associations, Commerces

O’Parinor soutient l’insertion professionnelle en accueillant l’association « La Main Fine »

21 juillet, 2017 à 15:44 | Posté par

Du 17 juillet au 15 octobre, O’Parinor soutient l’insertion professionnelle et sociale en accueillant La Main Fine, boutique éphémère de l’association du même nom, qui accompagne des femmes éloignées du marché de l’emploi en les réintégrant dans la vie active. Un projet qui illustre la volonté d’O’Parinor de s’inscrire dans une démarche citoyenne en contribuant aux besoins d’insertion et de formation de la région. 

A travers une boutique éphémère de 120m2, La Main Fine s’implante pour la première fois en centre commercial et proposera aux visiteurs du centre jusqu’à mi-octobre des vêtements et accessoires colorés et modernes, en phase avec la tendance 2017 du wax et des imprimés, ainsi que du sur-mesure.

Une équipe de créatrices et de couturières y animera également deux fois par semaine des ateliers couture à compter de la semaine.

« Nous sommes ravis d’offrir à La Main Fine une belle visibilité au sein d’O’Parinor.  L’installation de leur boutique éphémère au sein de notre centre commercial leur permettra de mieux faire connaître leurs actions en faveur des femmes éloignées du marché du travail, tout en leur assurant la possibilité de vendre leurs créations auprès de nos 13,5 millions de visiteurs annuels », déclare Florent Druelle, Directeur d’O’Parinor.

 

Associations, Urbanisme

Lettre ouverte au Maire par Aulnay Environnement

21 juillet, 2017 à 15:26 | Posté par

Un des arbres menacés par le projet contesté

Monsieur le Maire,

Vous avez pour projet de « réhabiliter » l’ex place Camélinat que vous avez rebaptisée « Jean-Claude Abrioux » et la rendre aux piétons en y interdisant le stationnement des automobiles. C’est une bonne idée.

Vous voulez creuser sous la place pour y installer un parking souterrain. C’est une très mauvaise idée.

  • Cela perturbera l’écoulement d’une nappe phréatique très peu profonde dans cette partie de la commune et affectera toutes les constructions environnantes.

  • Cela entraînera la destruction des tilleuls qui ont encore devant eux plusieurs siècles d’espérance de vie, qui sont un des ornements de la place et une source de fraîcheur en période de chaleur.

  • Cela coûtera très cher : 5 millions d’Euros sur le budget de la commune.

Or vous le savez, le nouveau gouvernement va demander de nouveaux efforts financiers aux collectivités, 11 milliards d’euros sur les 50 milliards d’économies publiques prévues sur 2015-2017, sous la forme d’une baisse des concours financiers que leur verse l’État.

L’association des maires de France vient d’alarmer le gouvernement qui va leur imposer de faire des « arbitrages douloureux entre les services rendus aux populations, y compris les plus fragiles, et une diminution massive de leurs investissements. »

Nous vous prions instamment de faire le bon choix : renoncer à un investissement inutilement coûteux plutôt qu’aux services rendus à la population.

On peut renoncer au parking souterrain sans abandonner l’idée de libérer de la place.

  • Un investissement moins coûteux est possible : la transformation de l’ancienne perception de la Rue des Écoles en parking à trois niveaux, qui pourra contenir autant de véhicules, sinon plus, que la place. Ce parking peut être construit sans détruire une façade typique des années 30 et sans défigurer le quartier. Les architectes ont démontré qu’ils sont capables de reconstruire en conservant une façade.

  • Ce choix aurait l’immense avantage de faire entrer et sortir les véhicules loin du passage des enfants du collège et des écoles maternelles et élémentaires qui vont être installées dans l’ancienne annexe Barrault. Aménager les accès d’un parking souterrain en pleine zone de passage de centaines d’enfants est une aberration.

Choisir cette solution alternative aura donc de multiples avantages : elle contribuera à préserver l’équilibre financier de la commune et la sécurité de nos enfants.

Il faudrait saisir l’occasion de ces nouvelles contraintes budgétaires pour consulter la population du quartier, riverains et parents d’élèves, ce qui n’a jamais été fait, malgré la pétition que nous vous avons présentée. Les conseils de quartier doivent fonctionner comme une institution démocratique, et non plus comme une sorte de conférence de presse où les représentants de la municipalité sont seuls maîtres du débat, refusent le micro aux contradicteurs et tournent en ridicule les défenseurs d’un projet alternatif.

Ainsi vous pourrez faire de l’aménagement de la place J-C Abrioux une vitrine positive de votre mandature.

NDLR: L’auteur de cet article est membre de l’association.

Environnement, Politique, Social

Photos de vacances

20 juillet, 2017 à 23:21 | Posté par

Cité des étangs

Cité de l’Europe

En faire un article avec commentaire est-il nécessaire?
Que chacun prenne enfin ses responsabilités, fasse ce pourquoi ils sont au poste qu’ils occupent et qu’enfin les citoyens de ces cités vivent dignement!

Internet - Blogs, Justice

Nouvelle demande de protection fonctionnelle contre Hervé Suaudeau

19 juillet, 2017 à 22:21 | Posté par

Photo tiré de l’article de Marianne.WITT/SIPA

 

C’est un article de l’écho, journal belge qui a déclenché une nouvelle procédure de notre Maire se sentant diffamé.
Vous pouvez ici lire l’article dans son entier.

Voici les termes, qui d’après Bruno Beschizza nécessite cette procédure :« Mais l’attitude du maire est paradoxale. Au niveau national, il affiche sa lutte contre l’islamisme. Au niveau local il soutient les imams salafistes. La droite radicale a d’ailleurs des objectifs communs avec les salafistes, on les voit défiler ensemble lors de la Manif pour tous », ajoute-t-il. « Les institutions ont démissionné de la banlieue, les religieux et les dealers ont pris la place. Et le pouvoir laisse faire. »

Pourtant ce n’est pas d’aujourd’hui que les médias nationaux en parlent!

Eux, n’ont jamais été poursuivi! Il est plus facile de poursuivre un citoyen qu’un journal national!

Une nouvelle procédure à la charge des aulnaysiens bien inutile et qui montre une nervosité de l’exécutif municipal de plus en plus fragilisé .

Nous avons toute confiance en la Justice de notre pays pour dégonfler ce ballon de baudruche.

thumbnail of Projet_de_deliberation_19.07.17.compressed

Projets de délibération comprenant la demande de protection fonctionnelle (délibération n°16)

Centre de danse du Galion

Le centre de danse du Galion, le début de nombreux artistes

19 juillet, 2017 à 19:21 | Posté par

Tishou, photo http://www.fotocommunity.fr

Olivier Horus Consille, un champion du monde de « battle », fondateur de la compagnie 6TD, Manu Oponga, champion de «lock », un mouvement de danse, ou encore Richard MPassi, véritable précurseur de la danse hip-hop et aussi Tishou, danseuse de 38 ans, née aux 3000, tous ont débuté au Centre de Danse du Galion.

«Avant la création du centre de danse du Galion, je dansais dans les caves, dans la rue. On n’avait pas d’endroit pour s’exprimer », raconte Tishou, «Puis, on a vu la structure se créer. C’était presque trop beau pour nous ! Il y avait des miroirs partout et cela ne coûtait rien : l’équivalent de 18 € par an… »

Tishou a dansé partout dans le monde, participé aux tournées de Yannick Noah ou Laurie, et créé sa compagnie en 2010. 

Qu’adviendra t’il de ce lieu si utile aux jeunes des 3000? La disparition programmée de la barre du Galion entraîne la disparition de la salle de danse. L’association IADC, qui gère le centre, vient d’apprendre que sa subvention ne serait pas versée par la ville en 2018.

«La ville entretient le flou sur notre avenir. De ce que l’on a compris, il n’y aura pas de cours en septembre au centre de danse du Galion, même si l’accueil en studio est maintenu pour les artistes. En décembre, tout le monde devra avoir plié bagages », assure un membre du centre de danse.

Le maire crie à la calomnie. La ville assure que «tous les cours qui sont donnés aujourd’hui [au centre de danse du Galion] pourront reprendre en septembre dans différents lieux (…) ». 

Le terme « différents lieux » veut-il dire une fragmentation de ce symbole d’unité qu’était le centre de danse du Galion et sa disparition?

Source: Le Parisien

 

 

Sécurité

La Police Municipale équipée de caméras portatives

18 juillet, 2017 à 19:24 | Posté par

William Roizes, directeur adjoint à la PM en dit ceci: « Jusqu’ici, c’est nous qui étions filmés par le téléphone portable des gens qu’on interpelle. Facile pour eux d’isoler une scène, comme lorsque l’on met une personne au sol, puis de la diffuser sur le Web sans le contexte »

Ce nouvel instrument devait protéger les agents et les citoyens d’après et être un moyen d’apaiser les relations avec les administrés.

Le déclenchement de cette caméra est à la discrétion des forces de Police.
Un dispositif qui a coûté 16469€ mais dont la ville a sollicité 85 % de subventions auprès de la région et du Fonds interministériel de prévention de la délinquance (FIPD).

Source article et photo: Le Parisien

Actualité, Conseil municipal, Municipales 2014

L’adjoint Mohamed Ayyadi démissionne de la majorité

18 juillet, 2017 à 12:40 | Posté par

Dans la torpeur du 14 juillet l’adjoint Mohamed Ayyadi a publié sur sa page Facebook le mot suivant :

Les conditions n’étant plus réunies pour assurer mes fonctions au sein de la majorité, j’ai décidé de rendre mon écharpe d’adjoint au maire accompagnée de mes délégations.

Le projet pour lequel nous avions été élus nous avait permis de créer une prise de conscience sans précédent dans les différents quartiers de la ville et un espoir qu’il m’est impossible de décevoir. Une prise de conscience qui nous oblige à repenser la manière de faire de la politique.

Aulnaysien je suis né, Aulnaysien je suis et Aulnaysien je resterai .

Les anciens schémas utilisés jusqu’à présent sont aujourd’hui dépassés.

Si ma démission peut servir à une prise de conscience qui peut faire bouger les lignes alors Aulnay aura tout à gagner…
Alors « Aulnay sera gagnante ».

4e adjoint de la majorité, en charge de la jeunesse, du sport et de la vie associative, M. Ayyadi n’a semble-t-il pas encore été remplacé car il est toujours sur le site de la ville. Depuis le 30 juin, la situation est tout de même tendue dans la majorité et les noms d’oiseaux commencent à fuser (« tricherie » pour la première adjointe Madame Maroun, « Tartuffe » pour selon nous, l’adjoint aux finances Stéphane Fleury écrivant selon toutes probabilités sous un faux nom).

Même si l’explication de sa démission est assez laconique, le geste est salué comme courageux par de nombreux commentateurs sur sa page. M. Ayyadi garde son mandat de conseiller départemental. Va-t-il utiliser cela pour tenter d’infléchir la politique locale ? Sur quels sujets est-il en désaccord ?

Associations, Urbanisme

Aulnay Environnement propose une alternative à la destruction de l’ancienne place Camélinat

15 juillet, 2017 à 18:10 | Posté par

Photo: Google Map

Absurdité écologique et financière, la construction d’un parking souterrain sur cette place est loin de faire l’unanimité.
L’association « Aulnay Environnement  » propose de faire un parking sur l’emplacement de l’ancienne perception qui va être détruite.

Mais pour la ville, le parking à cet endroit, c’est juste le temps des travaux, il est plus intéressant de bétonner cet endroit avec un nouvel immeuble..

Une lettre au Maire vient d’être envoyée. Espérons une réponse…..

Entre la préservation d’une place ombragée et la perte d’un futur immeuble sur l’emplacement de la perception, il serait étonnant que notre maire abonde dans le sens d’un espace plus agréable, une place où les tilleuls pourront continuer à vivre…..

thumbnail of LR MAIRE 13.07.2017

Rappelons les constructions qui vont voir le jour à cet endroit.

NDLR: L’auteur de cet article est membre de l’association.

Internet - Blogs

Dupond et Dupont sont en vacances

14 juillet, 2017 à 21:47 | Posté par

C’est ainsi que nous surnomment Hervé et moi (les deux principaux rédacteurs de MonAulnay.com) certains trolls dans d’autres blogs…..

Vos deux rédacteurs sont en effet en vacances et notre blog sans s’arrêter complètement va prendre son rythme estival. Venez le consulter durant ces deux mois, n’hésitez pas à nous écrire, nous continuerons à vous tenir au courant de la vie aulnaysienne à la cadence d’une danse lente……Bonnes vacances à ceux qui ont le privilège d’en prendre. Et bon courage aux autres….

 

Page 1 sur 78712345...»