Santé, Social

Le SAMU sera t’il en grève pour Noël ?

17 décembre, 2018 à 8:23 | Posté par

Les standardistes du Samu 93, basé à l’hôpital Avicenne de Bobigny, pourraient entrer en « grève illimitée », mouvement symbolique, à compter du 24 décembre à minuit.

C‘est en tout cas la menace brandie par la CGT, qui exige l’ouverture d’une « négociation constructive » sur le sort des assistants de régulation médicale (ARM), ceux-là même qui décrochent le téléphone lorsque vous composez le 15, pour une urgence médicale. 

En Seine-Saint-Denis, le Samu gère en moyenne 235 000 dossiers médicaux par an et trois fois plus d’appels. Pour que le service tourne normalement, estime la CGT, il faudrait 10 postes supplémentaires.

« Les citoyens n’ont plus que ce numéro. Avant les médecins de ville étaient disponibles, se déplaçaient à domicile, souligne encore Raphaël Timon, délégué syndical CGT. Aujourd’hui, le 93 est confronté aux déserts médicaux. On reçoit aussi beaucoup d’appels de gens qui n’ont pas de logement. Ils ont passé la journée à appeler le 115 (NLDR : service d’hébergement d’urgence) sans avoir de réponse. Ils se tournent vers nous quand le soir tombe et qu’il fait froid. Les hôpitaux deviennent des lieux d’accueil… »

Le mouvement de grève, s’il a lieu, aura d’abord une portée symbolique, service minimum oblige (le directeur de l’hôpital a le pouvoir d’assigner les grévistes ; l’étape suivante étant la réquisition par le préfet).

Extrait d’un article du Parisien

Associations, Urbanisme

Communiquer, difficile pour le maire

16 décembre, 2018 à 23:25 | Posté par

Alors que le Préfet demandait à notre maire de répondre à l’association « Aulnay Environnement », aucune réponse n’est donnée et il est répondu « que c’est au préfet de répondre ». La communication entre associations,citoyens et nos décideurs locaux est-elle encore possible à Aulnay-sous-Bois ?

Lors de la réunion privée dont nous vous avons parlé, l’association a eu l’information suivante: « Le niveau de la nappe phréatique sous la place est compris entre 1,60 et 2,90 me de profondeur. Lors de la réunion organisée par Bouygues pour les commerçants, l’architecte a prétendu que la nappe était sous le niveau du parking. A moins qu’il s’agisse d’un parking pour Dinky Toys, il est bien clair que la nappe, contrainte par le cuvelage du parking, va devoir se répandre tout autour, vers les propriétés voisines »

Une fois de plus l’opacité des décisions municipales est pointée dans le communiqué ci-dessous.

L’auteur de cet article est membre de « Aulnay Environnement »

Rénovation urbaine

Le Galion, c’est fini

16 décembre, 2018 à 17:41 | Posté par
 jeudi 13 décembre 2018. La démolition du Galion a débuté. LP/T.P.

Certains comme le mouvement « La Révolution Est En Marche  » voulait que ce témoin des années 70 soit ré-habilité. Il est vrai qu’à cette époque habiter dans cette barre, c’était du bonheur. Une époque où services municipaux, régaliens et commerces faisaient de cet endroit un lieu sympathique.
Les choses ont changé et la destruction commence.

Cette fois, c’est la fin. Sur le fronton du Galion, le bâtiment iconique de la Rose-des-Vents, à Aulnay-sous-Bois, les bâches de l’entreprise Melchiorre, siglées « démolition », cohabitent avec le portrait géant du footballeur Moussa Sissoko, l’enfant du quartier. Dans les étages supérieurs, des ouvriers s’affairent, entamant le grignotage de cette barre de 184 logements, mi-béton, mi-aluminium, pour lequel l’Agence nationale de rénovation urbaine (Anru) dépense 13,8 M€.

« Dans un mois, je cesse mon activité », confirme le gérant de l’épicerie. « Cette démolition m’oblige, ainsi que mon associé, à prendre une retraite anticipée ! Nous n’avons pas réussi à nous accorder avec Intermarché, propriétaire de la nouvelle galerie toute proche. Comme on fait de l’alimentation, ils n’ont pas souhaité nous louer une cellule de vente », poursuit-il. Alors, l’homme a placardé des panneaux « liquidation totale » à l’entrée du Galion, et vend à bas prix ses derniers stocks – oignons, surgelés, produits ménagers.

Le gros œuvre de la démolition n’a pas encore démarré. Actuellement, « les deux tours attenantes au Galion sont désamiantées », tandis que « la barre est en cours de curage », indique-t-on à 1 001 Vies Habitat – la nouvelle appellation du bailleur social Logement Francilien. Le Galion devrait être prochainement désamianté.

La fin globale des travaux est prévue pour la fin de l’année 2020. La partie « logements », donc au-dessus de la galerie souterraine de commerces, devrait être terminée dès le premier trimestre 2020, précise le bailleur. Il s’agit de démolir 184 logements.

Les termes en italique sont du Parisien

Travaux

Coupure de courant sur Aulnay le 19 de 10h à 16h

16 décembre, 2018 à 16:46 | Posté par

Le mouvement « La Révolution est en marche » par son représentant dont nous parlions dans l’article précédent surement impliqué a fait le communiqué suivant:

La société ENEDIS (anciennement ERDF) coupera courant dans le secteur mairie pour déplacement du poste de transformation.

Les rues concernées seront:

5 au 50 rue des deux ponts 
2 au 4 rond point du château 
23 et 28 rue Edmond Poncet 
24 au 36 rue de la Concorde 
55 et 63 rue Jules Princet 
107 rue Jacques Duclos 
90 au 96, et 101 au 109 rue Roger Lemaire 
5 au 22b rue de Belfort 
1 au 63 rue Aristide Briand 
61 au 238b avenue Anatole France

Le mouvement la révolution est en marche vous conseille de disjoncté votre installation électrique pour ne pas être exposé à une surtension et de bien pensé à éteindre vos appareils sensibles au préalable (ordinateurs, télé, frigo, etc…)

Pour conserver la chaîne de froid de vos aliments présent dans votre frigo et votre congélateur veuillez vous renseigner si une personne située en dehors du secteur peut vous garder la nourriture chez lui ou bien pensé à ne pas ouvrir les frigos et congélateur durant la coupure pour ne pas rompre la chaîne de froid

Démocratie, Social

Le représentant aulnaysien des gilets jaunes empêché de manifester par la police

16 décembre, 2018 à 8:43 | Posté par

Hier, Valentin Bréban, référent aulnaysien des gilets jaunes, a été empêché de manifester car il a passé sa journée en garde à vue. Le jeune homme qui se rendait à la manifestation sur les Champs Élysées  a été arrêté par la police le matin à la gare de Châtelet les Halles sous le prétexte d’un contrôle d’identité. Dans un témoignage vidéo, celui qui est aussi chargé de communication de La Révolution Est En Marche, explique qu’il n’avait dans son sac que des bouteilles d’eau et un simple masque pour se couvrir contre les gaz lacrymogènes.

Valentin Bréban indique que durant les 8 heures de garde à vue qu’il qualifie d’abusive, il n’a pu prévenir personne et que son téléphone a été entièrement fouillé, notamment au niveau des comptes Facebook qu’il administre. Dans sa vidéo, il dit vouloir déposer plainte à l’IGPN.

Ces contrôles d’identité et ces interpellations dites « préventives » semblent possibles depuis la mise dans le droit des dispositions de l’état d’urgence et le renforcement des lois contre le terrorisme. Comme l’explique l’avocat Raphaël Kempf, un nouvel article permet aux policiers de contrôler toute personne, leur sac ou leur voiture sans aucun motif. En temps normal, il fallait justifier de l’indice d’une infraction. Contrairement aux règles du droit pénal habituel, les mesures mises en places ne sont pas basées sur les actes d’une personne, mais sur sa dangerosité supposée, donc d’un simple soupçon. Certaines mesures ont été votées au principe qu’elles n’étaient temporaires et uniquement réservées au terrorisme, puis progressivement étendues en temps et en champs d’application.

GARDE À VUE ABUSIVE POUR VALENTIN Le chargé de communication du mouvement LREEM mais aussi référant politique à Aulnay-sous-Bois Bréban Valentin vient d’être retenu durant 8h pour avoir voulu se rendre sur les champs Élysée et exercer son droit de manifester, nos droits et notre pays est en danger nous vous invitons à rejoindre le groupe « gilets jaunes Aulnay-sous-Bois (93) » car nous allons mettre de nombreuses actions en place

Publiée par La Révolution est en marche National sur Samedi 15 décembre 2018

Point de vue, Transports

Circulation automobile, l’asphyxie arrive

16 décembre, 2018 à 0:16 | Posté par

Vendredi soir, après avoir attendu au feu près du stade du Moulin Neuf, une file de voitures comme avant le doublage des voies sur le pont de la Croix Blanche devant moi.  Certes une fois passé le deuxième feu rouge deux voies se dessinent mais dont le bénéfice est très court. Un coût bien hasardeux alors que l’essentiel serait de se poser cette simple question « Peut-on absorber les nouveaux véhicules dus aux nouvelles constructions? »

Il serait temps que nos élus se penchent sur cette question. Les voitures des nouveaux arrivants ne resteront pas dans les parkings que nous payons pour leur permettre d’acheter leur bien. 

Imaginons notre ville en 2021 et surtout son centre ville qui se bétonne.

Livres, Maison du patrimoine

« Monserlands-Monstersongs », dédicaces à la Maison du Patrimoine le 22 à 14h

15 décembre, 2018 à 19:31 | Posté par

Trois jours avant Noël, la Maison des projets et du patrimoine d’Aulnay-sous-bois m’a proposé de réaliser un évènementiel autour de mes livres-CD « Monsterlands  » et « Monstersongs » (Yil édition) que j’ai écrits et illustrés avec mes complices : le dessinateur Olivier Le Discot, le compositeur Malto et l’interprète LouSaintagne
Une exposition présentera différents dessins et illustrations qu’Olivier Le Discot et moi avons réalisés pour ces ouvrages ainsi que diverses images tirées de « François 
#Villon, corps à cœur » également chez #Yil édition.
à 14 h, je commencerai à dédicacer pour qui le souhaitera, les « Monsterland-Monstersongs », « François Villon, corps à cœur » et les divers albums humoristiques réalisés avec Gezmann et Philippe Jallois. 
Je présenterai aussi « Les Etats-Unis » dernièrement paru et que j’ai illustré dans la collection doc jeunesse « Les Encyclopes » chez Milan.
à 15 h j’animerai une projection commentée sur le thème « Monsterland ».
#Fantômes#spectres#sorciers et autres loups plus ou moins #garous seront au rendez-vous.
A 16h Lou Saintagne viendra interpréter 5 titres tirés des albums Monsterland-Monstersongs et lira deux textes en avant première du spectacle que nous créerons le 8 février au Théâtre Libre de Saint-Etienne.
Après quoi, je reprendrai la séance de d
édicace.

Merci à Laure Chevalleraud et à la Ville d’Aulnay-sous-bois d’avoir mis en place cette formule aussi inédite qu’atypique…

Jean-Pierre Joblin, écrivain et illustrateur

Urbanisme

Surfer à Sevran, le protocole va être signé

15 décembre, 2018 à 17:16 | Posté par
Vue d’architecte. Le projet Sevran Terres d’eaux, lauréat du projet Inventons la Métropole du Grand Paris, inclut un plan de surf avec 1000 vague à l’heure. DR

Nous vous en parlions il y a plus d’un an.

Au programme à Sevran, une immense base de loisirs nautiques sur les 32 hectares du quartier Montceleux, 800 logements et cette « vague » inédite avec ses 1000 vagues à l’heure grâce à une gestion écologique de l’eau. Surfer 30 minutes sur ces vagues artificielles, reviendrait, au niveau de l’effort, à une sortie de 3 ou 4 heures en mer. Un protocole d’accord pour l’achat des terrains va être signé lundi avec Grand Paris Aménagement.

Le tour de table des sociétés d’investissement pour les infrastructures sportives est en train d’être bouclé, assure le promoteur. Le conseil d’administration de Grand Paris Aménagement devrait délibérer en mars pour la création de la totalité de la ZAC, confirme Thierry Lajoie, son PDG. Les promoteurs espèrent pouvoir démarrer les travaux en 2020 pour une livraison mi 2023, un an avant les jeux olympiques et paralympiques en France.

Source: Le Parisien

Social, Sports

FO communaux en appelle à Brunus Beschizzus

14 décembre, 2018 à 18:22 | Posté par

Dans un communiqué à lire ci-dessous, FO Communaux dénonce d’une manière humoristique le fait que le complexe sportif du Gros Saule soit délaissé.

Associations, Piscine

Une piscine pour les riches!

14 décembre, 2018 à 17:27 | Posté par

Lors de la réunion du 12 décembre à l’école « Fontaine des Prés »,une partie de l’assistance insiste sur le fait que ces prix sont trop élevés pour beaucoup de familles avec plusieurs enfants. Il est répondu qu’il faut comparer ce coût à celui d’une place de cinéma ou d’un abonnement téléphonique. La qualité du produit, cela se paie. En d’autres termes, si l’on se veut bons parents, et que le budget est serré, il faudra choisir ! On n’est pas là pour faire du social, que diable

Tiré du communiqué de presse de l’association « Aulnay Environnement » ci-dessous, ce texte illustre bien qu’une piscine à 32M€, ça se paie…