Social, Transports

Trafic bus interrompu

14 octobre, 2019 à 10:45 | Posté par

Le trafic sur le réseau SEAPFA est interrompu suite à un mouvement social ( Lignes 1-15-39-40-43-44-45-TBUS 1,2 ET 3-93-349)

Source: keolis-cif.com

Internet - Blogs, Point de vue, Religion

Le RN fustige une femme voilée, Hanane Charrihi en perd ses mots

14 octobre, 2019 à 0:10 | Posté par
Photo: lci.fr

Au Conseil Régional de Franche-Comté, un élu R Haine a demandé à une accompagnatrice de sorties scolaires venue assister à la séance de retirer son voile. Hanane Charrihi, aulnaysienne mais surtout fille d’une des premières victime de l’attentat de Nice qui a écrit un livre suite à ce drame, sur sa page facebook dit en perdre les mots.

Les pleurs du fils de cette accompagnatrice et la prestance de sa mère ont fait le tour des médias.

Les musulmans vivent en ce moment des moments difficiles entre ceux qui peut être maladroitement font d’un assassin une cause et notre ministre de l’Education Nationale qui dit que le voile « n’est pas conforme à nos valeurs »

Notre sénatrice semble avoir eu une position bien proche de ce parti.

Santé, Séniors

L’Ehpad Camille Saint-Saëns, une maison de retraire pas comme les autres?

13 octobre, 2019 à 14:38 | Posté par

Fort du succès de la première édition 2019, MDRS a décidé de renouveler chaque année, son grand concours « des Maisons de Retraite pas comme les autres ».
Trois maisons de retraite de 
Seine-Saint-Denis sont actuellement en lice pour ce concours : la résidence Marie à Bagnolet, la Villa Beau Soleil à Drancy et et l’Ehpad Camille Saint-Saëns à Aulnay-sous-Bois.

Cette année, le thème principal abordé est la création de liens intergénérationnels sous plusieurs formes. On retrouve également des initiatives pour casser la routine. Acteurs ou Spectateurs, l’Art et la culture s’invitent dans les maisons de retraite.
Des projets citoyens, éco-responsables, humanitaires, sont également très présents, car se sentir utile, retrouver l’estime de Soi est très important à tout âge.

Source:actu.fr

Actualité, Santé

Une chercheuse de l’hôpital Balanger distinguée par l’UNESCO

12 octobre, 2019 à 23:48 | Posté par
Photo:abonne.lardennais.fr

Aude Facchin a beau être doctorante à l’école Doctorale MTCI de Paris et partager son emploi du temps entre les hôpitaux Robert-Ballanger (Aulnay-sous-Bois) et Robert-Debré (Paris-19e), sa ville d’origine n’est jamais bien loin. «  Forcément, c’est à Rethel que j’ai grandi et je reviens régulièrement pour voir mon père, qui y vit toujours », confie la jeune femme âgée de 30 ans…

Partageant aujourd’hui son emploi du temps entre son activité d’officine au centre hospitalier Robert-Ballanger et celle de recherche à l’hôpital Robert-Debré, la doctorante persévère malgré « les énormes contraintes d’ordre éthique » dans son domaine de recherche. Elle approfondit même son travail. « Certains aspects n’étaient pas prévus dans ma thèse, comme les effets de ces médicaments sur les enfants drépanocytaires mais comme j’en ai l’opportunité… » Confrontée à « une situation de plus en plus compliquée dans les hôpitaux publics », elle se dit très fière de travailler dans la santé publique : «  J’en fais aussi une question de valeur ». C’est pour cette personnalité, ce parcours émérite et ces travaux brillants qu’elle a été récompensée du Prix Jeunes Talents France 2019 L’Oréal-UNESCO pour les Femmes et la Science il y a quelques jours, au museum de Paris. Elle bénéficiera aussi d’une bourse de 15 000 € afin de mener une carrière pleine de succès. Car aujourd’hui, en France, seul 28 % des chercheurs sont des femmes.

Source: abonne.lardennais.fr

Municipales 2020

Une nouvelle liste « En Marche » aux municipales![MAJ]

12 octobre, 2019 à 18:09 | Posté par

Il n’y a pas que la mairie de Paris que se disputent les « marcheurs ». Une nouvelle liste vient de se présenter dans notre cité.
Abel Benjana qui sera en tète de cette liste sera accompagné de Fouad Guendouz, tous deux anciens élus sous la bannière de l’ancien maire Gérard Ségura. qu’ils avaient quitté en avril 2013 après qu’ils ait été destitués par le Conseil Municipal
Il avait alors aussitôt monté une liste sous l’étiquette du parti « Nouveau Parti Républicain ».

Un caillou dans la chaussure de Benjamin Giami. D’autres doivent s’en frotter les mains…

MAJ À 21;20: Pour être honnête et précis, cette info provient du blog « AunayLibre » tenu par le Maire-Adjoint chargé des finances, ce qui est surprenant car nous n’avons trouvé aucune trace de cette initiative ailleurs, pourquoi avoir donner à un blog proche du maire cette exclusivité?

Musique

Vald, 3ème album, un titre « ASB »

12 octobre, 2019 à 17:48 | Posté par

Voilà une connexion inédite et 100% 93 entre Vald et Maes. Le premier originaire d’Aulnay-sous-Bois invite le second, originaire de Sevran Beaudottes. C’est ce qu’exprime le titre ASB qui sont donc les initiales des deux villes additionnées. Le thème de leur origine commune se retrouve dans le thème du morceau, avec le refrain où les deux villes sont répétées, mais aussi l’intro indiquant qu’on se situe à l’entrée du train à Aulnay-sous-Bois, jusqu’à l’outro où l’on descend à Sevran.

C’est toujours sur Twitter que Vald a décidé d’annoncer son concert à l’Accord Hotels Arena de Paris Bercy, le 16 novembre 2019.

C’est grâce à ce titre que le nom de la commune de Seine-Saint-Denis a été classée numéro 1 TT France, sur Twitter.

Une tournée des Zénith de France est aussi prévue pour 2020.

Source: actu.fr

Actualité

Bals du dimanche à la ferme du Vieux Pays

12 octobre, 2019 à 9:07 | Posté par

Associations, Environnement, Espaces verts, Fêtes et cérémonies

Fête de l’arbre, le tract d’Aulnay Environnement

12 octobre, 2019 à 8:54 | Posté par

Pour l’association « Aulnay Environnement », il ne s’agit pas seulement de perpétuer cette ancienne fête et de vouloir récemment une charte de l’arbre mais de protéger ce patrimoine?

L’auteur de cet article fait partie de cette association

Actualité, Associations

Communiqué du CADA suite à la tuerie en Préfecture de Police

11 octobre, 2019 à 21:57 | Posté par

Sans nommer Hadama Traoré et son appel à manifester, L’association « CADA » exprime sa position dans le communiqué ci-dessous:

CADA condamne l’attaque au couteau perpétrée jeudi 3 octobre à la préfecture de police de Paris, témoigne sa compassion envers les victimes, apporte son soutien à leur famille et collègues.

CADA est choqué que l’auteur de cette tuerie puisse être dédouané, que l’on puisse faire preuve de compréhension envers ceux qui se réjouissent 
que les victimes soient des policiers, que l’on menace de représailles ceux qui dénoncent ces propos inacceptables et dont CADA fait clairement partie.

La dénonciation du manque d’intégration professionnelle des personnes en situation de handicap, ainsi que la volonté de ne pas faire d’amalgame entre l’auteur de cette tuerie et la majorité des musulmans loyaux envers la république, la laïcité et la démocratie sont louables. Mais elles ne peuvent se faire au prix de ce qui apparaît comme la défense d’un criminel. Les communications hasardeuses sèment le désordre et la discorde, là où l’unité et l’apaisement sont nécessaires, et disqualifient durablement leur auteur et ceux qui le soutiennent. Ils doivent le comprendre. Quel gâchis !

Pour dépasser ces turbulences, CADA appelle tous les républicains, laïcs, démocrates et sociaux, croyants ou incroyants, à s’investir dans le calme pour davantage d’éthique, de démocratie, d’écologie, de sécurité, de développement, d’éducation, de culture et de social à Aulnay-sous-Bois.

CADA: 06.08.45.98.39

Associations, Sécurité

L’observatoire de la police ne plait pas au syndicat Alliance 93

11 octobre, 2019 à 0:18 | Posté par
Grégory Goupil, secrétaire général d’Alliance 93. DR Le Parisien

Nous vous avions parlé en septembre de la création de cette observatoire voulu par plusieurs associations.

Grégory Goupil, secrétaire général du syndicat policier Alliance 93, réagit.

« C’est une succursale de l’IGPN (l’inspection générale de la police nationale) qu’ils souhaitent mettre en place ? Nous sommes déjà la police la plus surveillée d’Europe, avec une police des polices indépendante, des conseils de discipline complets chaque mercredi, une pression énorme… Il y a eu 52 suicides cette année (53 à la date de ce mercredi, NDLR) et on veut accentuer cette pression ? »…

Je ne connais aucune affaire filmée ou médiatisée qui n’a pas fait l’objet d’une enquête IGPN. Si ce n’est pas la victime qui se manifeste, c’est le parquet qui monte au créneau. Nous n’avons rien à cacher. Je suis pressé par exemple de connaître l’issue de l’affaire Théo. Et nous sommes favorables aux caméras-piéton pour montrer notre travail et disculper les policiers.

Source: Le Parisien