Piscine, Point de vue

Piscine improvisée aux étangs

28 mai, 2017 à 23:59 | Posté par

Il ne s’agit pas de cau­tion­ner les dégra­da­tions qui per­met­tent de créer une pis­ci­ne sau­va­ge  dans la rési­den­ce des étangs.

Il s’agit sim­ple­ment de ne pas mon­ter des popu­la­tions les unes contre les autres. Quand je vois sur cer­tains blogs par­ler des dépen­ses liées à ces faits, il ne sont rien par rap­port aux éco­no­mies fai­tes par la fer­me­tu­re der la pis­ci­ne.
Rien n’est pro­po­sé dans notre vil­le de plus de 80000 habi­tants et par­ler de débi­les, de faits du au rama­dan est inad­mis­si­ble.

Cer­tains deman­dent l’ouverture des bas­sins exté­rieurs du sta­de de Cour­sailles. Il serait éton­nant que la muni­ci­pa­li­té accè­de à cet­te deman­de.

Les enquêtes de MonAulnay.com

1922, 1944 et 2017 quel point commun ?

28 mai, 2017 à 17:27 | Posté par

Si nous souf­frons de la cha­leur depuis quel­ques jours, des records sem­bla­bles, voir pire sont déjà pro­duits.
En 1922, après plu­sieurs jours de cani­cu­le le ther­mo­mè­tre est mon­té à Paris à 34,8 le 24 mai. Idem en 1944 avec une mon­tée à la même tem­pé­ra­tu­re le 29 mai.
Aujourd’hui, diman­che, il ne fait que 32 degrés.

Ces tem­pé­ra­tu­res extrê­mes mal­heu­reu­se­ment ris­quent de se repro­dui­re à des fré­quen­ces plus éle­vées vu le réchauf­fe­ment cli­ma­ti­que.

Sour­ce: http://www.meteo-paris.com

Associations

« Amitiés Palestine Solidarité » vous invite à un débat le 9 juin à 19h à Dumont

27 mai, 2017 à 9:43 | Posté par

Sarah Katz et Pier­re Stam­bul sont mili­tants de l’association l’union jui­ve pour la paix. Il se sont ren­dus à Gaza du 23 mai au 9 Juin 2016. De cet­te expé­rien­ce, ils en ont tiré un livre témoin   « Chro­ni­que de Gaza ». A tra­vers leurs témoi­gna­ges et les ima­ges rap­por­tées de Gaza ils expo­se­ront la situa­tion dans une confé­ren­ce à deux voies « Dans la cage de Gaza ».

Au cours de la soi­rée, nous enten­drons éga­le­ment les témoi­gna­ges de par­ti­ci­pants à la mis­sion de tra­vail soli­dai­re de mai 2017 dans le camp de réfu­gié Pales­ti­nien d’Al Fara où il ont réa­li­ser des tra­vaux avec les pales­ti­niens dans une éco­le et pour un jar­din d’enfant.

Ami­tié Pales­ti­ne soli­da­ri­té, avec l’AFPS Bon­dy et d’autres asso­cia­tion qui ont consti­tuer le réseau de soli­da­ri­té avec le camp d’Al Fara est par­te­nai­re du camp de réfu­giés dans le cadre du pro­jet de construc­tion d’un parc pour enfants du camp.

thumbnail of Rencontre débat 09-06-2017-min

Associations, Sports

Initiation au rugby à partir du 7 juin.

26 mai, 2017 à 9:42 | Posté par

 

 

Le Rug­by Aul­nay Club vous invi­te à vous ini­tier à ce sport au sta­de du Mou­lin Neuf les 7, 14 et 21 juin de 15h à 17h

Circulation

Fête du vélo le 4 juin n’est pas « faites du vélo » à Aulnay

25 mai, 2017 à 9:42 | Posté par

thumbnail of A3 fête du vélo_4 juinAvec l’Entente Cyclis­te d’Aulnay (ECA) et le Syn­di­cat des Trans­ports d’Île de Fran­ce (STIF), la muni­ci­pa­li­té orga­ni­se le 4 juin la fête du vélo.

Au pro­gram­me:

  • Bala­de en vélo au départ de l’Hôtel de vil­le.
    Les enfants peu­vent être sur leur pro­pre vélo à par­tir de 8 ans.
  • Arri­vée de la bala­de en vélo pla­ce du Géné­ral de Gaul­le, où aura lieu l’inauguration de la consi­gne Véli­go, en col­la­bo­ra­tion avec le Stif à 11h.
  • 15h: Ren­dez-vous au ciné­ma Jac­ques Pré­vert pour revi­vre deux épo­pées du Tour de Fran­ce cyclis­te lors d’un ciné-ren­con­tre. Tous les par­ti­ci­pants de la bala­de mati­na­le se ver­ront remet­tre une réduc­tion (5€ au lieu de 7€).

Fai­re du vélo à Aul­nay-sous-Bois, c’est actuel­le­ment autre cho­se. Peu de vraies pis­tes cycla­bles et une cir­cu­la­tion de plus en plus impor­tan­te vu l’accroissement de la popu­la­tion. On voit mal­heu­reu­se­ment très peu de cyclis­tes au quo­ti­dien. Une cir­cu­la­tion dédiée à ce moyen de loco­mo­tion serait une bon­ne cho­se.

CRÉA

Les 30 ans du CREA du 26 au 28 mai — 1ère partie

24 mai, 2017 à 9:41 | Posté par

Pour les 30 ans, les qua­tre chefs de chœur du CRÉA ont déci­dé de réunir leurs for­ces autour d’un dis­po­si­tif cultu­rel inter­com­mu­nal. Ce pro­jet ambi­tieux met en rela­tion des acteurs du nou­veau ter­ri­toi­re Paris Ter­res d’Envol dont la direc­tion des affai­res cultu­rel­les, l’Éducation natio­na­le (ins­pec­teurs et ensei­gnants) des dif­fé­ren­tes vil­les et l’ Éco­le d’Art Clau­de Monet d’Aulnay-sous-Bois. Tous ont asso­cié leurs com­pé­ten­ces pour abou­tir à la créa­tion d’une œuvre col­lec­ti­ve, un spec­ta­cle sous for­me d’hommage à Jac­ques Pré­vert offert par près de 200 jeu­nes éco­liers de clas­ses de CM2 / 6èmais aus­si un clin d’œil au théâ­tre Jac­ques Pré­vert d’Aulnay-sous-Bois qui accueillait il y a 30 ans le tout pre­mier spec­ta­cle du CRÉA autour du réper­toi­re du célè­bre poè­te.

Ven­dre­di 26:

  • 19h : À TABLE ! – Repré­sen­ta­tion de l’atelier Adul­tes du CRÉA
  • 19H30:  MISE EN BOUCHE – For­ma­tions de musi­que de cham­bre du CRD
  • 20h30 : EN SORTANT DE L’ÉCOLE – Chœurs de 8 clas­ses du Ter­ri­toi­re PTE (*)

Same­di 27:

  • 14h : ROSE & ROSE – Adap­ta­tion – Col­lè­ge Jean Vigo d’Epinay-Sur-Seine (**)
  • 15h30 : ON N’EST PAS DES ROBOTS ! – Chœur d’Éveil (6–8 ans) (**)
  • 17h : UN VOYAGE INATTENDU – Chœur de l’Avant-Scène (9–11 ans) (**)
  • 18h30 : A TABLE ! – Repré­sen­ta­tion de l’atelier Adul­tes du CRÉA (**)
  • 19h30 : MISE EN BOUCHE: Moment musi­cal devant une assiet­te com­po­sée
  • 20h30 : EN SORTANT DE L’ÉCOLE – Chœurs de 8 clas­ses du Ter­ri­toi­re PTE (*)

Diman­che 28

  • 14h : ON N’EST PAS DES ROBOTS ! – Chœur d’Éveil (6–8 ans) (**)
  • 15h : UN VOYAGE INATTENDU – Chœur de l’Avant-Scène (9–11 ans) (**)
  • 16h30 : EN SORTANT DE L’ÉCOLE – Chœurs de 8 clas­ses du Ter­ri­toi­re PTE (*)

(*) Créa­tions : Sal­le Moliè­re – 5 euros (tarif uni­que)
(**) Spec­ta­cles : Sal­le Méliès – Accès libre sur réser­va­tion
Apé­ro concert : Sal­le Clau­de Letrin­che, hall – Entrée libre, res­tau­ra­tion légè­re dis­po­ni­ble (payan­te : 8 euros).

Point de vue

L’effet ciseau sécuritaire de la politique municipale

23 mai, 2017 à 0:34 | Posté par

En éco­no­mie, l’effet ciseaux est un phé­no­mè­ne  au cours duquel un grou­pe de tra­vailleurs d’un sec­teur d’activité voit ses reve­nus dimi­nuer en rai­son de la bais­se du prix de sa pro­duc­tion, tan­dis que les prix moyens de ses achats res­tent inchan­gés ou aug­men­tent. …

A Aul­nay, cela pour­rait être la bais­se de cré­di­bi­li­té d’une poli­ce muni­ci­pa­le adop­tant le même regis­tre que la natio­na­le.

Y a t’il une dif­fé­ren­ce entre ces deux poli­ces? Vu l’armement de nos poli­ciers muni­ci­paux et les actions qu’ils mènent, les aunay­siens dans les quar­tiers en proie aux vio­len­ces ont du mal à fai­re la dif­fé­ren­ce.

Notre mai­re, fidè­le à son ancien men­tor qui a détruit la poli­ce de proxi­mi­té a fait le pari d’armer les muni­ci­paux bien au delà de beau­coup de vil­les.
D’un côté; il s’insurge contre la Poli­ce Natio­na­le qui ne fait pas la dif­fé­ren­ce entre un paci­fi­ca­teur, une mère de famil­le gazés et un délin­quant et de l’autre il ne pro­po­se aucu­ne alter­na­ti­ve vu ce qu’il a fait de notre Poli­ce Muni­ci­pa­le, très pro­che de la Natio­na­le qu’il incri­mi­ne.
Il est temps de remet­tre en cau­se des déci­sions idéo­lo­gi­ques qui condui­sent à une impas­se. Tout res­te pos­si­ble à ceux qui veu­lent évi­ter le pire dans nos cités.
Des citoyens sont près à sor­tir de cet­te impas­se, il suf­fit de vou­loir tra­vailler avec eux, d’étudier leurs pro­po­si­tions.
NDLR: Le rédac­teur de cet arti­cle pen­se évi­dem­ment au mou­ve­ment « La Révo­lu­tion est en mar­che »

Associations, Sécurité

Après les 3000, les étangs sous tension dimanche.

22 mai, 2017 à 15:51 | Posté par

Pho­to: Les Etangs Unis

L’association « Etang Unis » est furieu­se, le jour où elle orga­ni­se une sor­tie, des rap­peurs déci­dent de tour­ner un clip dans leur cité sans auto­ri­sa­tion.
Coïn­ci­den­ce ou pas, aucu­ne per­son­ne mili­tan­te a pu inter­ve­nir.
A par­tir de ce moment là, ce qui a été vécu aux 3000 avait tou­tes les chan­ces de se réa­li­ser aux étangs.

D’après le  Pari­sien:  « Les poli­ciers de la Bac dépar­te­men­ta­le sont inter­ve­nus. Ils ont été accueillis par des jets de pro­jec­ti­les, pré­ci­se une sour­ce poli­ciè­re. L’utilisation de gre­na­des lacry­mo­gè­nes aurait ensui­te dis­per­sé les trou­pes et a mis fin au tour­na­ge du clip « Oh bah oui », un titre extrait du der­nier album de Lacrim «For­ce et Hon­neur». »

D’autres témoi­gna­ges que nous avons pu recueillir nous indi­que que sui­te au tour­na­ge , des jeu­nes et leurs parents sont des­cen­dus par curio­si­té. Lors de l’assaut, aucu­ne dif­fé­ren­ce n’a été fai­te par les for­ces de l’ordre et des famil­les ont été gazés par des bom­bes lacry­mo­gè­nes.

Res­pon­sa­bles poli­ti­ques, asso­cia­tions, poli­ciers, citoyens devons nous nous rési­gner sur cet­te esca­la­de qui peut condui­re au pire d’un côté com­me de l’autre ou essayer ensem­ble de sor­tir de cet­te situa­tion?

Justice, Le CAP, Sécurité

Hadama libéré, témoignage de Zgary, mots de notre Maire [MAJ]

21 mai, 2017 à 22:45 | Posté par

Pho­to: Le Pari­sien

Hada­ma Trao­ré a été libé­ré ce soir. Que le cal­me revien­ne et qu’enfin les for­ces de l’ordre ne soit pas cel­les du désor­dre!

Notre Mai­re sur sa page face­book dit ceci:

« Ce n’est pas la pre­miè­re fois que des per­son­nes inno­cen­tes, qui ne par­ti­ci­pent pas aux affron­te­ments, se retrou­vent pris en tenaille et bles­sées. Pour moi, ces faits ne sont pas accep­ta­bles. La Poli­ce natio­na­le est là pour pro­té­ger la popu­la­tion. »

Témoi­gna­ge de Zga­ry:

Zga­ry et Hada­ma Trao­ré

Hier soir je suis venu jouer mon spec­ta­cle d’humour  » l’homme sans cible  » au Nou­veau Cap quar­tier rose des vents . Un théâ­tre en plein milieux d’un quar­tier popu­lai­re, magi­que pour pas­ser à tra­vers ce spec­ta­cle de la tolé­ran­ce, éga­li­té de cha­cun et de la fra­ter­ni­té .
En fin de spec­ta­cle, j’ai rejoint le public dans le hall afin d’échanger avec eux. Hada­ma Trao­ré se trou­vait dans ce hall car il était venu rire à ce spec­ta­cle. Il m’a féli­ci­té puis est sor­ti de ce théâ­tre avec le sou­ri­re jusqu’aux oreilles. Il se trou­vait dans ce hall avec tou­tes les per­son­nes qui étaient pré­sen­tes à ce show. En sor­tant de ce théâ­tre ils se sont retrou­vés face aux for­ces de l’ordre qui tiraient sans som­ma­tion. Sans dis­tin­guer qui que ce soit . Mes enfants et ma fem­me se sont réfu­giés dans une sal­le dans le théâ­tre en voyant la poli­ce armée et met­tant en joue le public qui se trou­vait à l’intérieur.
Hada­ma en ten­tant de fai­re la média­tion entre la poli­ce et les jeu­nes s’est fait tirer des­sus com­me un vul­gai­re délin­quant.
En tant qu’ artis­te qui ras­sem­ble, je tiens à dire qu’il ne faut pas céder à la vio­len­ce. Res­ter paci­fi­que ! Car ils sont armés et j’ai bien vu hier que ce qui ce dit à la TV est faux . Les jeu­nes ne cher­chent pas l’embrasement. C’est la poli­ce qui char­ge en pre­mier avec le sou­hait d’en décou­dre !
J’ai accueilli un jeu­ne spec­ta­teur qui en sor­tant du spec­ta­cle à reçu un tir de fla­sh ball en plein abdo­men ! Il s’est réfu­gié dans la loge. La poli­ce est entrée dans le théâ­tre en disant  » on va le pren­dre en gar­de à vue » c’est hon­teux il sor­tait du Cap avec le sou­ri­re et s’est retrou­vé allon­gé dans la loge !

For­ce à la cultu­re ! For­ce à la jeu­nes­se ! Res­tez droit et sur­tout n’aller pas au front ils n’attendent que ça !

Je suis déso­lé que cet­te soi­rée ce soit pas­sé com­me ça. Je n’aurais pas joué, ils ne se seraient pas retrou­vé bles­sés . Je me sens fau­tif .

MAJ à 23h30: Coïn­ci­den­ce frap­pan­te: Qua­si­ment au même moment Hada­ma Trao­ré pas­se sur la chaî­ne 23 dans une émis­sion, enre­gis­trée quel­ques jours plus tôt, au titre « Jeu­nes Et Poli­ce, Com­ment Les Récon­ci­lier ?  »

Associations, Jeunesse, Politique, Sécurité

Hadama Traoré en garde à vue

21 mai, 2017 à 12:38 | Posté par

Voi­ci un com­mu­ni­qué que nous venons de rece­voir du mou­ve­ment La Révo­lu­tion est en Mar­che (pho­to Les inrocks):

L’UN DES MEMBRES FONDATEURS DU MOUVEMENT LA RÉVOLUTION EST EN MARCHE INJUSTEMENT PLACÉ EN GARDE À VUE.

Urgent HADAMA TRAORE l’un des mem­bres fon­da­teurs du mou­ve­ment citoyen la révo­lu­tion est en mar­che a été  pla­cé en gar­de à vue sui­te à une nou­vel­le bavu­re poli­ciè­re à Aul­nay sous bois.
Hier à 21h après être sor­tis d’un spec­ta­cle au Nou­veau CAP dans le quar­tier de la rose des vents, une inter­ven­tion de poli­ce dégé­nè­re  et Hada­ma Trao­re s’interpose en tant que média­teur entre les jeu­nes et des poli­ciers sur­ex­ci­tés. Les poli­ciers s’en sont pris à lui, lui tirant des­sus à trois repri­ses, le mar­quant dans le dos et à la jam­be. Des média­teurs muni­ci­paux pré­sents avec Hada­ma ont éga­le­ment essuyé des tirs de gaz lacry­mo­gè­ne.
Aujourd’hui Hada­ma s’est ren­du au comis­sa­riat d’Aulnay sous bois pour dépo­ser une plain­te pour vio­len­ce.
Il a été pla­cé en gar­de vue.
La révo­lu­tion est en mar­che condam­ne enco­re une fois les agis­se­ments et métho­des de la poli­ce d’Aulnay sous bois.
Nous deman­dons dans les plus brefs delais de pou­voir vision­ner les camé­ras de la vil­le qui ont tout fil­mé.

Une mobi­li­sa­tion sans pré­cé­dent sera orga­ni­sée à Aul­nay sous bois pour deman­der l’arrêt des vio­len­ces poli­ciè­res et la libé­ra­tion d’Hadama Trao­ré.

Page 1 sur 77212345...»