Transports, Urbanisme

Ligne 16, « ligne de l’enfer » tant attendue!

14 août, 2018 à 0:46 | Posté par

« C’est Destination finale », « La ligne de l’enfer, un dealer à chaque station ! » Voilà quelques-unes des réactions lisibles sur les réseaux sociaux en février dernier, lorsque le Premier ministre, Edouard Philippe, a confirmé qu’en 2024 un nouveau métro automatique souterrain relierait en une poignée de minutes Saint-Denis, La Courneuve, Le Blanc-Mesnil, Aulnay-sous-Bois, Sevran et Clichy-Montfermeil…

A Saint-Denis, l’imposant squelette de la tour Pleyel attend sa réhabilitation en hôtel de luxe. A quelques centaines de mètres, les ouvriers d’Eiffage ont commencé à creuser les fondations de la gare où débouleront les banlieusards.

Dans les quartiers nord d’Aulnay, les travaux marquent déjà le paysage. « Nous préparons le chantier du métro », proclament de grands panneaux sur les palissades qui entourent le terre-plein de l’ex-RN2, où la future gare sera implantée… »Ici, on est à 30 % de chômeurs », rappelle le maire, Bruno Beschizza (LR), en bras de chemise entre deux rendez-vous…Alors, pour l’édile de la ville, « la 16 », ce sont des emplois, beaucoup d’emplois…Autant de changements sur lesquels Habib porte un jugement mi-figue mi-raisin. Depuis près de vingt ans, ce placide quadragénaire vend du mobilier oriental dans l’obscure galerie commerciale située dans les entrailles du Galion, une barre HLM emblématique des 3000. Vétuste, elle sera bientôt démolie, et il ne sait pas où il vendra demain ses profonds canapés. « Le métro, c’est bien, les gens sont ravis, mais on est sur l’image. Cela ne changera rien pour les jeunes. Ils sont dans un autre monde. Même quand ils décrochent un contrat, ils ne vont pas travailler. » ..

Source: lexpension.lexpess.fr

Entre les certitudes des décideurs et celles des citoyens des 3000, le fossé est profond. « Démocratie participative »… Ces deux mots ont-ils encore un sens?

 

Associations, Education

Une école musulmane existe à Aulnay depuis 2014

12 août, 2018 à 22:48 | Posté par

Photo:googlemaps

Qui en dehors d’un bouche à oreille était au courant de cette école crée en 2014 par l’association FITRATI ?

AulnayCap vient de publier un article que nous relayons volontiers.

Qu’une école privée ouvre ses portes est tout à fait normal, ce qui semble surprenant c’est le peu d’informations sur ce lieu situé 117 rue Maximilien Robespierre alors que l‘ouverture de l’ouverture de l’école coranique Pierre Philippe Grenier a fait beaucoup plus articles y compris dans les médias nationaux.

Il semble d’après les conditions de recrutement du personnel enseignant que cette école soit elle aussi hors contrat.

 

Conseil municipal, Justice

Première victoire d’Hadama Traoré contre une élue d’Aulnay-sous-Bois

10 août, 2018 à 14:28 | Posté par

La décision du Tribunal des référés de Versailles vient de tomber.

D’après la page Facebook d’ Hadama Traoré, co-fondateur du mouvement « La Révolution Est En Marche », toutes les charges sont abandonnées et en vertu de l’article 700 du code civil,  la municipalité de la ville d’Aulnay-sous-Bois par la voie de sa conseillère au logement est condamné à 1500€ d’amende.

Une première victoire qui n’est que le début d’une longue bataille livrée par la municipalité, un syndicat de Police et le Ministre de l’Intérieur contre ce trublion qui depuis ces dernières années a propagé son message bien au delà de notre ville.

Education, Enfance

Les travaux dans les écoles de la ville

10 août, 2018 à 11:46 | Posté par

Comme chaque année, les municipalités profitent de la période des vacances pour effectuer des travaux dans les établissements scolaires de maternelle et primaire dont elles ont la charge.

La municipalité nous offre ce petit document afin de nous informer.

Vu le nombre de nouvelles constructions dans notre ville qui se transforme à un rythme accéléré, il faudra bien plus dans les années à venir. Les écoles ne pourront pas accueillir plus d’enfants que leur capacité actuelle permet. Il faudra penser à construire. Un projet est en cours sur l’ex Place Camélinat.

Associations, Urbanisme

La délégation Croix Rouge 93 quitte Aulnay, pourquoi ?

9 août, 2018 à 17:58 | Posté par

La délégation de la Seine Saint Denis de la Croix Rouge Française avait ses quartiers dans un beau pavillon, rue du Docteur Roux, près de la gare.

Nous apprenons que celle ci quitte cet endroit pour s’installer à Sevran.

Nous avons contacté un représentant local qui nous a donné les renseignements suivants:

« La Croix Rouge a décidé de vendre ce terrain. C’est un promoteur qui l’a acheté. Un projet immobilier aura lieu. Le Comité local va donc se retrouver sans lieu… »

La mairie n’a pas fait de préemption sur ce pavillon comme elle en avait le droit.

Cet énième projet immobilier s’étendra t’il sur la Place de la gare comme le pensent certains sur les réseaux sociaux?

Photo; Google maps

 

 

Enfance, Espaces verts, Loisirs

Les bêtises de Berlingot au Sausset tout le mois d’août de 14h à19h

8 août, 2018 à 17:14 | Posté par

Plongez dans l’ambiance d’une arrière boutique de confiserie, partez à la recherche d’odeurs cachées, questionnez les saveurs et interrogez la texture des aliments. Un parcours d’éveil stimulant en compagnie de Berlingot, le propriétaire du magasin.

Infos pratiques :

- Réalisée par le Centre de Culture Scientifique « Science animation ».
- Visite libre ou animée / horaires des animations sur parcsinfo.seine-saint-denis.fr
- Rdv à la Maison du Sausset.
- Public : Adulte – Enfant à partir de 3 ans.
- Renseignement : 01 71 29 20 80

Point de vue, Transports

165M€ déboursé par la SNCF pour le CDG Express

7 août, 2018 à 22:55 | Posté par

Vous prenez le RER B et succombez en ce moment à des chaleurs insupportables? La SNCF se dit en difficulté budgétaire?

Et pourtant un décret du 24 juillet vient de valider l’engagement de 165 millions de la SNCF pour le CDG Express.

A la clôture de la consultation publique, les résultats sont clairs : 90 % des avis déposés sont contre le projet ! Sur les 705 avis déposés en ligne, 629 participants ont exprimé leur opposition face à cette ligne inutile et coûteuse et réclament l’amélioration des transports existants.

Mis qu’importe aux décideurs, pour 10mn de gagnées sur le trajet RER B,ce modèle économique injuste verra le jour au lieu de faire un RER B respectueux des usagers quotidiens de cette ligne.

Justice

Hadama Traoré jugé aujourd’hui pour diffamation

7 août, 2018 à 16:13 | Posté par

Photo: LP/Julien Constant

Nous vous en parlions il y a peu.

Hadama Traoré, fondateur du mouvement des quartiers « La Révolution est en marche », comparaissait devant le tribunal des référés de Versailles, où l’avait assigné l’adjointe au maire d’Aulnay-sous-Bois, Sabrina Missour, pour diffamation.

Entouré d’une trentaine de sympathisants, ce grand gaillard est résolu à mener son combat politique pour les habitants des quartiers populaires. Face à ce public inattendu, l’audience s’est finalement tenue dans une salle dévolue aux audiences correctionnelles, qui peuvent, elles, accueillir du public… mais cernée par les forces de l’ordre.

« C’est un problème qui concerne 11 millions de personnes dans les quartiers, répond-il. Nous avons recueilli le témoignage d’une mère de famille et déposé une plainte pour dénoncer les dessous-de-table que des gens modestes sont obligés de verser pour obtenir des logements HLM. Nous attendons qu’un juge d’instruction soit saisi de cette affaire de malversations. »

L’élue demande le retrait des publications contre 2 000€ et 5 000 € par jour de retard et une provision de 100 000 € en prévision d’une future condamnation devant le tribunal correctionnel. (NDLR: Les publications ont été retirées depuis)

« Vous conviendrez que cette affaire est un peu vidée de sa substance », remarque la présidente.

Les débats se sont déroulés sans aucun incident. La décision a été mise en délibéré et sera rendue vendredi

Extrait d’un article du Parisien

Sur la page Facebook de « La Révolution Est En Marche »,Hadama Traoré se félicite de cette journée et de l’accompagnement des sympathisants qu’il a eu.

Circulation, Travaux

L’A86 ferme pour travaux entre le Val-de-Marne et la Seine-Saint-Denis

6 août, 2018 à 23:17 | Posté par

Image: Le Parisien

A partir de ce mercredi 8 août, l’A86 sera interdite à la circulation pendant 6 jours, entre le tunnel de Nogent et Bobigny. Une fermeture qui s’ajoute à celle, dans les deux sens, de Bobigny à La Courneuve.

 La RATP doit installer un tunnel sous l’autoroute, pour accueillir le prolongement de la ligne 11. En effet, le métro sera aérien à Rosny-sous-Bois, afin de franchir le dénivelé du terrain. Puis, il redeviendra souterrain au niveau du nœud autoroutier A86/A3/A103. Ce qui nécessite d’importants travaux.

Source:Le Parisien

Associations, Conseil municipal

Le maire cède gratuitement un pavillon pour 20 ans à l’association culturelle portugaise

6 août, 2018 à 19:36 | Posté par

Ce pavillon situé rue Ordener a été cédé pour 20 ans gratuitement par la ville à l’association des Portugais. LP/T.P.

La municipalité de Bruno Beschizza (LR) vient de signer avec l’association une « convention de commodat » pour 20 ans, c’est-à-dire un bail gracieux. En contrepartie, les Portugais devront réaliser… des travaux sur le pavillon.

Pour l’opposition, il y a un hic. « Un bail de 20 ans, c’est donner un quitus anticipé à une structure dont on ne sait pas ce qu’elle sera d’ici-là », estime Mohammed Ayyaddi (Agir !). Guy Challier (PS), rappelle « qu’aucune autre structure ne bénéficie d’une telle convention ». Idem pour Miguel Hernandez (PCF) qui aurait préféré « mutualiser cette maison entre plusieurs associations ».

« Des associations qui voudraient une telle maison pour organiser leurs expos ou leurs réunions, on peut en citer des dizaines… mais toutes n’ont pas le même pouvoir de mobilisation électorale », grince un associatif du sud de la commune. « Les Portugais sont influents », confirme un autre, en référence aux milliers de participants qui affluent chaque année à la fête de l’association.

Autre point : la présence, dans la majorité, de Paulo Marques, le fils du… président de l’association concernée. « Il y a un vrai danger de confusion de la part des gens, qui critiquent déjà les élus sur le clientélisme électoral », s’inquiète Mohammed Ayyadi.

De quoi agacer le maire Bruno Beschizza : « Aucune loi n’interdit à un élu de faire partie d’associations », tonne l’édile, rappelant que Paulo Marques n’a pas pris part au vote sur la convention au conseil municipal.

Extrait du Parisien

Après le bail emphytéotique de 25 années conclu avec l’EMJF, c’est au tour d’une autre association très influente de profiter des décisions du Conseil Municipal. Voici deux associations qui ne pourront que remercier un maire à leur écoute.

Page 1 sur 90712345...»