Médias, Politique, Sécurité

Notre député Alain Ramadier intégré au « trombinoscope de honte » de La Revue Dessinée

29 novembre, 2020 à 10:51 | Posté par
Dessin François Maumont

Votre rédaction, qui n’est pas faite de journalistes professionnels, est tout aussi soucieuse de conserver ses moyens d’informer. C’est pourquoi nous nous sommes solidaires de la Presse, pour nous opposer à la loi « sécurité globale » votée le 22 novembre dernier par Alain Ramadier et 387 autres députés. Les députés doivent assumer leur vote devant leur électeurs.

Voici le texte de la Revue Dessinée

Les 388 #DéputésdelaHonte

Le 24 novembre, 388 député·e·s LREM, MODEM, UDI, AGIR ENSEMBLE, LR, et RN ont voté pour la loi Sécurité Globale.

Lien vers un décryptage de cette loi par l’association de défenses des droits et libertés sur internet La Quadrature du net (tps de lecture : 3 minutes)

Alors que le gouvernement se veut le défenseur de la liberté d’expression, il restreint avec cette loi les libertés et l’expression journalistique et citoyenne.

Nous, auteurices de bande dessinée, avons décidé de rendre visibles celles et ceux qui ont voté cette loi dans l’urgence, alors que le pays est en plein confinement.

Nous publions le portrait de ces 388 #DéputésdelaHonte.

Nous représentons celles et ceux qui nous représentent.

Nous montrons celles et ceux qui portent atteinte aux libertés, dont celle d’expression.

Vous souhaitez savoir si votre député·e a voté la loi Sécurité Globale ? Parcourez la liste de portraits !

Téléchargez-les, diffusez-les !

Vous pouvez imprimer, coller, diffuser ces portraits, manifester avec, en faire des tirages, des stickers, vous pouvez vous les réapproprier tant que cela est pour dire #StopLoiSécuritéGlobale

Liste des auteurices : Amélie Patin, Annaïg, Nicole Augereau, Aurel, Charles Berberian, Gwen de Bonneval, Franck Bourgeron, Thomas Brochard-Castex, Thomas Cadène, Lucie Castel, Estine Coquerelle, Robin Cousin, Cy., Mathilde Domecq, Florence Dupré la Tour, Quentin Faucompré, Grégory Jarry, Sébastien Kerascoët, Killoffer, Lénon, Marion Montaigne, Maumont, Morvandiau, Otto T., Cyril Pedrosa, Loïc Sécheresse, Thibaut Soulcié, Terreur Graphique, Lewis Trondheim, Yoann Vornière

Texte de La Revue Dessinée publié le 27 novembre 2020

Faits divers, Insolites

Noel approche, retour des pingouins voyageurs

29 novembre, 2020 à 9:15 | Posté par

Un fait divers et d’hiver comme on aimerait en voir plus souvent

Ce trio ne fait parler de lui qu’en ces périodes festives.

Il y a trois ans, sur la place de Général Leclerc, ils avaient été dérobés et avaient fait en tour en garde à vue dans notre commissariat.

Nos pingouins au commissariat


Il semble que cette année ils quittent le haut de la rue commerçante du centre ville pour aller se rafraîchir sur cette place dont la température hivernale leur rappelle peut être leur contrée polaire.

Photo: M-J D, page FaceBook « Tu es d’Aulnay-sous-Bois, quand… »

Covid-19

Notre nouvelle attestation

28 novembre, 2020 à 8:20 | Posté par

A retrouver sur nos smartphone

Si vous aviez fait des tas d’attestations sur papier, il ne vous reste que le côté verso pour écrire votre liste de course… Les magasins sont ouverts!

Voici le lien vers le site gouvernemental et l’autorisation ci dessous en PDF

thumbnail of 28-11-2020-attestation-de-deplacement-derogatoire (1)
CLIQUEZ SUR L’IMAGE POUR AVOIR LE PDF

Covid-19, Religion

Confinement, pas de prières de rue et fermeture des mosquées

27 novembre, 2020 à 22:22 | Posté par

Seulement 30 fidèles est impossible

La jauge de 30 personnes ne permet pas une ouverture sereine.  DR

Devant l’ineptie du gouvernement de ne pas mettre dans les lieux de culte le même quota que dans les commerces, soit 8 M2 par personne, l’attitude des musulmans tranche avec celle de certains catholiques faisant des prières de rue.

Ne pas rouvrir, plutôt que créer des frustrations, voire des esclandres. C’est le parti pris des grandes mosquées de Seine-Saint-Denis, mais aussi de Paris et de la petite couronne dans son ensemble, alors que le gouvernement a annoncé l’autorisation des rassemblements religieux dans les lieux de culte à partir de ce samedi, à condition de respecter une jauge maximale de trente fidèles.(…)

Même son de cloche, ailleurs dans le 9-3, dans les mosquées d’Aubervilliers, Saint-Denis, Tremblay-en-France, Neuilly-sur-Marne, Noisy-le-Grand, Rosny-sous-Bois, Stains, ou encore Aulnay-sous-Bois.

Cette dernière, la plus grande du département avec ses presque 3 000 fidèles par vendredi, avait pourtant éprouvé des règles sanitaires strictes entre les deux confinements : gel hydroalcoolique à l’entrée, distanciation physique de 1,5 m par personne, obligation de faire ses ablutions à domicile, de ramener son propre Coran et son propre tapis, ainsi qu’une désinfection régulière des lieux.

« Notre exemplarité doit influencer le gouvernement dans le sens d’une réouverture, espérait récemment son responsable, Yacine Laoudi. Avec ces règles, ma mosquée n’a été le théâtre d’aucune contamination d’ampleur. » Las : l’énorme édifice, installé au cœur de la cité de la Rose-des-Vents, restera lui aussi fermé.

Alors, les fidèles philosophent. Et prennent leur mal en patience. Comme Mohamed, un habitué de la mosquée d’Aulnay. « On va continuer à prier à domicile. Ça n’aurait pas de sens de prier à 30. Il y aurait une file d’attente toute la journée devant la mosquée, les plus âgés seraient déboussolés. C’est contre-productif ! »

Extrait d’un article du Parisien

Social

Il F.O des renforts à la restauration

27 novembre, 2020 à 18:02 | Posté par

Communiqué du syndicat F.O communaux

Commerces

O’Parinor, Carrefour rapetisse, Décathlon arrive

27 novembre, 2020 à 13:17 | Posté par
Le magasin Decathlon se trouve sur la droite de la photo

Nous vous en parlions en décembre dernier. La surface du magasin Carrefour perd sa partie droite pour laisser sa place à un magasin Décathlon qui ouvrira demain samedi 28.

Parallèlement, « Carrefour Drive », en ce moment de confinement prend une plus grande importance.

Justice, Politique

9e défaite judiciaire consécutive de Bruno Beschizza en diffamation envers un contradicteur local [MAJ]

27 novembre, 2020 à 11:26 | Posté par
Photo Libération

Nous l’avons évoqué rapidement hier soir. Bruno Beschizza vient de perdre pour la 9e fois consécutive suite à un jugement en diffamation d’un procès qu’il intentait contre un contradicteur local. Contrairement à ses affirmation en conseil municipal, il n’a jamais gagné. Il faut aussi savoir qu’il ne paye aucune procédure. Celles-ci sont entièrement prises en charge par le budget municipal. À contrario, les personnes attaquées doivent souvent payer plusieurs milliers d’euros de frais de défense.

Voici l’historique de ses défaites en diffamation (aucune victoire) :

  1. mai 2017 : défaite de Bruno Beschizza suite à l’attaque en diffamation contre le blogueur Laurent Comparot. Pas d’appel.
  2. août 2018 : défaite d’un référé de l’adjointe au logement contre le l’opposant Hadama Traoré.
  3. octobre 2018 : défaite de Bruno Beschizza suite à l’attaque en diffamation contre les blogueurs Catherine Medioni et Arnaud Kubacki (AulnayCap). Pas d’appel.
  4. octobre 2018 : défaite de Bruno Beschizza en première instance suite à l’attaque en diffamation contre le blogueur Arnaud Kubacki et l’élu régional Jordan Bardella (RN).
  5. mai 2019 : défaite de Bruno Beschizza en première instance suite à l’attaque en diffamation contre 8 élus d’opposition et les blogueurs Arnaud Kubacki et Laurent Comparot.
  6. juin 2019 : défaite de Bruno Beschizza en appel suite à l’attaque en diffamation contre le blogueur Arnaud Kubacki et l’élu régional Jordan Bardella (RN).
  7. octobre 2019 : défaite de Bruno Beschizza en première instance suite à l’attaque en diffamation contre l’élu régional Jordan Bardella (RN).
  8. février 2020 : défaite de Bruno Beschizza en appel suite à l’attaque en diffamation contre 8 élus d’opposition et les blogueurs Arnaud Kubacki et Laurent Comparot. Pourvoi en cassation.
  9. novembre 2020 : défaite de Bruno Beschizza en appel suite à l’attaque en diffamation contre l’élu régional Jordan Bardella (RN).

Et aussi une procédure abandonnée:

  • novembre 2017 : abandon de Bruno Beschizza de la procédure en diffamation contre l’auteur de cet article et six habitants.

Vous trouverez ici le bilan détaillé et actualisé de toutes les procédures en intentées et en cours (nous en avons dénombré 14). Une source policière nous indiquait qu’il était l’un des recordman d’Île-de-France de ce genre de procédure que nous considérons comme du harcèlement judiciaire.

NDLR: Notre blog, via l’auteur de cet article, est lui même encore poursuivi à deux reprises par la mairie en matière de diffamation. La première audience aura lieu en janvier 2021.

MAJ le 28/11/20 à 9h50: Rajout du blogueur Laurent Comparot qui avait été oublié dans les audiences n°5 et n°8.

Politique, Sécurité

« Aulnay en commun » se rendra à la manifestation contre la loi sécurité samedi

27 novembre, 2020 à 9:05 | Posté par
Photo:lanouvellerepublique.fr

Des violences et un racisme insoutenables de la part des forces de l’ordre ! Nous apportons tout notre soutien à Michel et lui souhaitons un prompt rétablissement, en espérant que justice lui sera faite. Qui, après cette vidéo, peut encore nier les violences commises par certains policiers?La preuve en est que les images sont importantes pour rendre compte de ces violences ! Nous serons donc à la manifestation de samedi pour dénoncer la loi Sécurité Globale et demander le retrait immédiat de l’article 24 qui interdit de filmer les policiers.

Page FaceBook: Aulnay en commun

Justice, Politique

Bruno Beschizza perd en appel contre Jordan Bardella du RN

26 novembre, 2020 à 23:57 | Posté par

Un procès de plus perdu…

Décidément, l’argent du contribuable est mal placé. Notre maire vient de perdre en appel contre Jordan Bardella, conseiller régional d’île de France.
Pour rappel, le 8 juillet 2016, lors d’une séance plénière du Conseil régional d’Île-de-France, celui ci avait interpellé Valérie Pécresse, présidente de Région, avec les termes suivants : « Où étiez-vous, Madame la Présidente, lorsqu’à Aulnay-sous-Bois, un maire de votre majorité déroule son tapis rouge et ouvre ses gymnases à des prédicateurs islamistes, connus pour leur proximité avec des djihadistes, et qui viennent y prêcher la haine de la France, la haine de nos valeurs, la haine des femmes, la haine des juifs, la haine des homosexuels ? ».

Info du blog RN

Commerces

Réouverture des magasins, stationnement gratuit au centre-ville

26 novembre, 2020 à 23:40 | Posté par