Livres

Hanane Charrihi, une aulnaysienne, raconte l’attentat de Nice: un cri d’amour

18 janvier, 2017 à 23:36 | Posté par

Fati­ma Char­ri­hi est la pre­miè­re vic­ti­me du camion de l’attentat de Nice. (DR)

«Je me sens Fran­çai­se et musul­ma­ne. Beau­coup m’acceptent com­me je suis. Je n’ai pas besoin d’avoir une cou­leur par­ti­cu­liè­re pour prou­ver mon atta­che­ment à la Fran­ce.» Hana­ne Char­ri­hi par­le d’une voix dou­ce et ne quit­te jamais un sou­ri­re de tous les ins­tants qui est com­me un pas­se­port pour l’empathie et la tolé­ran­ce. Hana­ne Char­ri­hi a 27 ans, elle est mariée, a deux enfants, vit à Aul­nay-sous-Bois et tra­vaille com­me pré­pa­ra­tri­ce en phar­ma­cie. Elle a écrit un émou­vant livre témoi­gna­ge de fille de vic­ti­me du ter­ro­ris­me.

Quand Hana­ne Char­ri­hi a débar­qué par avion à Nice, avec ses grands yeux noirs, effon­drée, pour se recueillir sur le corps de sa mère Fati­ma, 62 ans, décé­dée, la veille, le 14 juillet, sous les roues de Moha­med Lahouaiej Bouh­lel, elle redou­tait un défer­le­ment « d’amalgames ». S’il y a un endroit où il lui était arri­vé d’entendre des mots durs sur sa reli­gion, son voi­le, celui de ses sœurs, elle le regret­te en le disant : mais c’est bien à Nice. Jamais à Paris ou Aul­nay-sous-Bois (Sei­ne-Saint-Denis) où elle rési­de et tra­vaille, com­me pré­pa­ra­tri­ce en phar­ma­cie. « Cor­beaux ! », « retour­ne dans ton bled ! » Elle assu­re qu’elle avait appris en rire. Mais là, après un atten­tat, qu’allait-on lui dire ?
Tou­te­fois, Hana­ne Char­ri­hi a l’intelligence de consa­crer de très bel­les pages sur la com­pas­sion et la tris­tes­se par­ta­gées avec tous les Fran­çais, sans dis­tinc­tion. Com­me cet­te hôtes­se de l’air dans le vol Paris-Nice qui l’emmène vers son deuil et qui la prend dans ses bras dans un moment de récon­fort mutuel et sans cal­cul. Ou enco­re de dire la for­ce de l’éducation et de l’intelligence quand elle par­le des valeurs trans­mi­ses par cet­te mère admi­rée et res­pec­tée.

«Ma mère patrie», Hana­ne Char­ri­hi et Ele­na Bru­net, Edi­tions de La Mar­ti­niè­re

Social

F.O Persona non grata à la mairie?

18 janvier, 2017 à 15:03 | Posté par

Pre­mier syn­di­cat de la vil­le, d’après ses dires, F.O n’a pas été invi­té à une réunion des Direc­tri­ces et des secré­tai­res de la Peti­te Enfan­ce contrai­re­ment à la CGT.

Est ce une mesu­re de rétor­sion après les mou­ve­ments de grè­ve que seul, ce syn­di­cat a créés?

Cet­te inéga­li­té de trai­te­ment aura t’elle une expli­ca­tion de la part de nos élus?

thumbnail of communiqué enquête administrative crèches FO pas invité 18 01 2017.compressed

 

Centre de danse du Galion, Espace Jacques Prévert

20e Festival H²0 — Battles à Prevert samedi 21 à 20h30

18 janvier, 2017 à 11:09 | Posté par

Le Cen­tre de Dan­se du Galion pro­po­se à nou­veau une soi­rée bat­tle avec une peti­te nou­veau­té en paral­lè­le du bat­tle Bon­nie & Cly­de (2vs2 mix sty­le) : le bat­tle kids (1vs1 mix sty­le) afin que les plus petits puis­sent se tes­ter à cet exer­ci­ce des plus sti­mu­lants. Qu’est-ce qu’un bat­tle ? C’est une com­pé­ti­tion entre dan­seurs sur des musi­ques non connues à l’avance. Les dan­seurs s’affrontent en dan­se, dépar­ta­gés par un jury. Prêt à venir décou­vrir les talents d’aujourd’hui et de demain ?

Bat­tle 2vs2 tou­tes caté­go­ries
Qua­li­fi­ca­tions le jour même à 14h
au Théâ­tre Jac­ques Pré­vert
Money pri­ce : 800€ (400€ par gagnant)
Tarif(s) : Plein 12€ | Réduit 10€ | Adh. et | élè­ves (CRD, EACM, TCPRÉVERT, CAP, CREA, HHS#2) — sco­lai­res 4€

Actualité, Santé

L’association « Mousse » porte plainte au pénal contre notre maire suite à l’interdiction des affiches contre le VIH

17 janvier, 2017 à 23:33 | Posté par

L’association « Mous­se » por­te plain­te contre 5 mai­res dont le notre, un nou­veau volet de cet arrê­té qui a fait réagir entre autre l’association « Vivre Mieux Ensem­ble »

« L’interdiction de ces affi­ches vise non pas à pro­té­ger un public sen­si­ble face à des scè­nes à carac­tè­re sexuel, mais à cacher, notam­ment aux enfants, que des rela­tions sexuel­les entre per­son­nes de même sexe sont pos­si­bles. Il s’agit d’une inter­dic­tion pro­non­cée à rai­son de l’homosexualité. C’est contre cet­te cen­su­re que Mous­se por­te plain­te aujourd’hui », a décla­ré Me Etien­ne Deshou­liè­res, avo­cat de l’association.

« Cet­te cen­su­re de la cam­pa­gne de San­té publi­que Fran­ce doit s’analyser com­me une dis­cri­mi­na­tion à rai­son de l’orientation sexuel­le, les arrê­tés liti­gieux ayant d’ailleurs fait l’objet de recours admi­nis­tra­tif de la part des pré­fets com­pé­tents. Les affi­ches inter­di­tes se bor­nent à sug­gé­rer que des rela­tions sexuel­les sont pos­si­bles entre per­son­nes de même sexe. Elles ne mon­trent pas d’organes géni­taux. Elles ne mon­trent pas de rela­tions sexuel­les. Elles ne mon­trent même pas de corps dénu­dés. »

NDLR: l’auteur de cet arti­cle fait par­tie de l’association  » Vivre Mieux Ensem­ble »

A vous la parole, Tribune libre

Un parent a questionné la municipalité à propos de la restauration scolaire

17 janvier, 2017 à 22:59 | Posté par

Sui­te à la réunion avec les ser­vi­ces de l’Education et le Direc­teur de cabi­net du mai­re, qui s’est tenue lun­di, un parent de l’école A.Malraux nous envoie ce billet:

« J’ai posé les ques­tions sui­van­tes et voi­ci les répon­ses:

A qui appar­tient le bâti­ment de la cui­si­ne cen­tra­le au 3000 ? on m’a répon­du : » à la mai­rie ».

A qui appar­tient le per­son­nel qui tra­vaille dans ce bâti­ment ? On m’a répon­du :  » à la mai­rie » .

Qui s’occupe de la ges­tion de la cui­si­ne cen­tra­le ? Là, c’est une entre­pri­se pri­vé. Et le bail se ter­mi­ne en 2017.

Allez vous renou­ve­lez le contrat de l’entreprise ? Une appel d’offre de mar­ché est en cours .

Pour­quoi ne pas lais­ser une orga­ni­sa­tion qui a tou­jours fonc­tion­ner en pla­ce ? Plu­sieurs solu­tions sont envi­sa­gés et la pire serait de dis­pat­cher le per­son­nel dans d’autres ser­vi­ces.

J’ai donc répon­du au direc­teur de cabi­net. donc si vous avez cet­te pen­sée c’est que vous l’envisagez ? Il y a eu un blanc.…

Pour­quoi une étu­de est-elle menée si l’organisation actuel­le fonc­tion­ne? Nous ne som­mes jamais concer­tés , avez vous la lis­te des parents d’élèves élus? On m’a répon­du non. Est ce par incom­pé­ten­ce ou par désir de fai­re pas­ser les choix poli­ti­ques sans l’avis des citoyens?

J’ai hési­té à publier ce billet main­te­nant que le syn­di­cat F.O a mis fin au mou­ve­ment mais il mon­tre qu’autant du côté des parents que des syn­di­cats, rien n’est clos.

Social

Fin du mouvement de grève dans la restauration scolaire [MAJ à 19H30]

17 janvier, 2017 à 16:17 | Posté par

Nous venons d’apprendre que le syn­di­cat F.O met fin au mou­ve­ment de grè­ve. Les repas seront dis­tri­bués nor­ma­le­ment à par­tir de demain, mer­cre­di.

Il sem­ble qu’un accord ait été trou­vé jusqu’à fin février, date à laquel­le l’audit deman­dé par la muni­ci­pa­li­té sur la ges­tion de ce ser­vi­ce doit être divul­gué.

Les parents main­tien­nent tou­te­fois leur réunion de ce soir.

[MAJ à 19h30] Il sem­ble que la grè­ve se ter­mi­ne car la muni­ci­pa­li­té a don­né rai­son aux reven­di­ca­tions de F.O. sur les condi­tions de tra­vail, les avan­ta­ges acquis. Ci-des­sous le com­mu­ni­qué du syn­di­cat:

thumbnail of AG 16 01 2017 le combat continu.compressedEn ce qui concer­ne la pro­chai­ne ges­tion de la res­tau­ra­tion sco­lai­re, on en repar­le­ra sûre­ment…

Education, Social

Restauration scolaire: un collectif invite les parents à une réunion à 18h

17 janvier, 2017 à 14:15 | Posté par

Les parents s’organisent sui­te à la ges­tion pour le moins ban­ca­le de la res­tau­ra­tion sco­lai­re durant cet­te pério­de de reven­di­ca­tions syn­di­ca­les. Sur les réseaux sociaux, on peut s’apercevoir que contrai­re­ment à ce que pen­saient cer­tains, les parents sont plu­tôt vent debout contre la muni­ci­pa­li­té et non contre F.O.

Le réunion a lieu au Cen­tre Alba­tros, Pla­ce Jupi­ter

Contact: 06 16 69 94 67

 

thumbnail of parents

La vie de MonAulnay

Problème de mise à jour de notre page d’accueil

17 janvier, 2017 à 12:57 | Posté par

Cer­tains d’entre vous ont des sou­cis de mise à jour de la page d’accueil de notre blog qui affi­che une ancien­ne ver­sion et donc rend invi­si­ble les nou­veaux arti­cles. Le pro­blè­me sur notre ser­veur a été iden­ti­fié et cor­ri­gé, mais il per­sis­te pour tou­te per­son­ne tant qu’il n’a pas vidé le cache de son navi­ga­teur.

Si la page d’accueil de MonAulnay.com vous parait obso­lè­te, vous pou­vez for­cer sa mise à jour en appuyant sur CTRL+R ou F5 sur la plu­part des navi­ga­teurs.

Tou­tes nos excu­ses pour ce nou­veau pro­blè­me. Nous tâchons d’optimiser le tra­fic de notre ser­veur car notre audien­ce mon­te net­te­ment et notre connexion n’arrive pas tou­jours à sui­vre.

Education, Social

Malaise et grève des professeurs au Collège du Parc [MAJ] Réunion de crise-arrêt du mouvement

17 janvier, 2017 à 10:35 | Posté par

Sui­te à une alter­ca­tion entre pro­fes­seurs et direc­tion, les ensei­gnants exer­cent depuis ven­dre­di après-midi leur droit de retrait.

Les élè­ves sont gar­dés en per­ma­nen­ce dans le meilleur des cas. Aujourd’hui, les parents ont été reçus par le pro­vi­seur et les pro­fes­seurs qui deman­dent une média­tion à l’Éducation Natio­na­le, la situa­tion étant deve­nue insup­por­ta­ble pour cha­cun. Un repré­sen­tant de l’Inspection Aca­dé­mi­que est venu ren­con­trer pen­dant un quart d’heure les deux par­ties.

Les parents sont appe­lés à se ras­sem­bler aujourd’hui et exi­gent cet­te média­tion en urgen­ce. Quel­ques pro­fes­seurs auraient repris leur cours ce mar­di.

Une réunion de cri­se aura lieu ce soir à 18h au réfec­toi­re du col­lè­ge avec le Prin­ci­pal et un repré­sen­tant du Rec­to­rat.

MAJ à 11h05:

Depuis le début du conflit, aucu­ne infor­ma­tion n’a été déli­vrée par la direc­tion aux parents. Les repré­sen­tants de parent d’élèves ont dis­tri­bué le tract sui­vant ce matin:

thumbnail of FCPE message aux parents 160117MAJ LE 18/01: Les pro­fes­seurs met­tent fin au mou­ve­ment dans l’attente de la venue du média­teur pré­vue le 23 jan­vier.

Politique

Réunion publique du P.O.I.D le 20/01 à Dumont à 19h30

17 janvier, 2017 à 8:12 | Posté par

Veuillez trou­ver ci-joint l’invitation de Par­ti Ouvrier Indé­pen­dant Démo­cra­ti­que que vous pou­vez ren­con­trer sou­vent sur le mar­ché du diman­che, Bou­le­vard de Stras­bourg.

thumbnail of invitation 4 pages pour le 20 janvier 2017.compressed

Page 1 sur 73612345...»