Exposition, Peinture

Exposition permanente au restaurant « L’escargot »

25 avril, 2019 à 11:54 | Posté par

Cette exposition est ouverte à tous, clients du restaurant ou simple visiteur.

Piscine, Point de vue

Dernières photos de notre ancienne piscine

25 avril, 2019 à 8:30 | Posté par
Photo: Michel Natalini

Voici des photos provenant d’une page facebook à suivre quand on est aulnaysien.

Photo sans commentaires? Impossible!

Photo :M.N

Insolites

Une anamorphose à la cité de l’Europe

24 avril, 2019 à 22:51 | Posté par
Photo: ACSA Les trois quartiers

Anamorphose: Déformation d’images, de telle sorte que ou bien des images bizarres redeviennent normales ou des images normales deviennent bizarres quand elles sont vues à une certaine distance.

Depuis hier soir une anamorphose trône au cœur du quartier de Cité de l’Europe près de la futur sculpture de l’artiste Kuamen.
Venez la découvrir et vous prendre en photo effet garanti

Logement

Airbnb, Aulnay bien noté!

24 avril, 2019 à 8:51 | Posté par

Que diriez-vous de passer quelques jours de vacances à la cité des 4.000 à la Courneuve, à Grigny, Sarcelles ou Aulnay-sous-bois ? Malgré les préjugés, ces destinations sont de plus en plus plébiscitées ! C’est le résultat d’une étude de l’agence Nouvelles Marges.

À Aulnay-sous-Bois, Stanis loue quatre appartements, il a vu son public changer mais les mêmes questions sur la sécurité perdure : « Au début j’avais surtout une clientèle d’affaire avec le parc des expositions, ils ont une voiture, donc ils ne se baladent pas à 23h ou 2h du matin dans les rues d’Aulnay, pour eux y’avait pas trop de questions sur la sécurité. Mais petit à petit j’ai eu de plus en plus de touristes, comme là des Espagnols, des Mexicains, des Américains, des Russes même des Chinois ! Ils veulent savoir si le quartier est sûr mais le calme de la zone pavillonnaire fait qu’ils ne voient pas cette réalité des quartiers, des cités difficiles. »

Tiré d’un article de francebleu.fr

Sports

Venez faire votre coupe du monde de foot féminine au stade Belval le 26

24 avril, 2019 à 8:35 | Posté par

Vendredi 26 avril de 13h30 à 18h, en préfiguration de la Coupe du monde féminine de football qui aura lieu l’été prochain, le District de football de la Seine-Saint-Denis organise un après-midi d’animations spéciales coupe du monde.

Ouvert à toutes les filles de 10 à 17 ans licenciées en club ou non.

Horaires: Vendredi 26 avril de 13h30 à 18h

ENTREE LIBRE

Transports

Courrier de notre député à la SNCF concernant la fermeture du T4

24 avril, 2019 à 8:19 | Posté par
Bus de remplacement du T4-Photo: Le Parisien

Nous vous annoncions au début du mois la galère que vivront les usagers du T4

Notre député, Alain Ramadier vient d’écrire  aux directeurs généraux de la SNCF Transilien et SNCF Réseaux IDF à ce sujet un courrier que nous a envoyé le cabinet du Maire.

Associations, Travaux

Début des travaux du parking place Abrioux, déjà de l’eau

23 avril, 2019 à 18:39 | Posté par

Les travaux de construction du parking sur 2 niveaux viennent de commencer et déjà à 1,50 m, l’eau apparaît.

L’association « Aulnay environnement » (dont je fais parti) a été sur le chantier et a réagit par ce communiqué:

Musique

Retour de Seyfu qui n’a jamais quitté la cité Emmaüs

23 avril, 2019 à 18:04 | Posté par
Photo: Le Parisien

Après huit ans d’absence, Sefyu est de retour avec un quatrième album, intitulé « Yusef ». La voix est toujours rocailleuse et sombre, les textes incisifs. Ni auto-tune planant, ni déification du bling-bling, en vogue chez d’autres artistes : Sefyu rappe « vrai », parfois dur, sur la réalité des quartiers, à commencer par celle de la cité Emmaüs- la cité de l’Europe – où il est arrivé à 4 ans…

Sefyu a décidé de retourner en studio « pour proposer des sujets différents de ce qu’on entend aujourd’hui ». « Disons, sur des thématiques plus piquantes et qui touchent nos quartiers. Parce qu’en écoutant certains titres actuels, on dirait qu’on a peur de montrer notre détresse. C’est une tendance très capitaliste : on met en avant la sape, les voitures, les armes. On ne parle pas assez de la crise qui existe dans les foyers, dans les quartiers…

Sefyu ne déconnecte jamais de l’actualité. « Les revendications des Gilets jaunes, elles ont le droit d’être là, même si elles n’ont rien à voir avec celles des banlieues…

Les violences policières aussi, sujet prégnant à Aulnay, la ville de l’affaire Théo. « Ces jeunes qui ne sont jamais sortis de leur quartier ne connaissent que la violence. Premier réflexe en cas de bavure : brûler des voitures, une école… en oubliant que c’est la bagnole du voisin et l’école du petit frère, se désole le rappeur. Notre réaction à ces injustices, c’est de nous cramer nous-mêmes. »…

« La Tour 4 ». « C’est ici que je suis arrivé avec mes frères et sœurs en 1985, à l’âge de 4 ans, dans un appartement du rez-de-chaussée. On arrivait de Paris (XVIIIe) : mon père avait dû déménager pour le boulot », raconte Sefyu…

L’école Croix-Rouge. Sefyu a usé les bancs de ce groupe scolaire situé en plein cœur de la cité de l’Europe…

Sefyu se souvient avoir fait une partie de sa scolarité dans le collège dans le sud de la ville, un secteur bien plus aisé que la cité de l’Europe. « On était mélangés aux enfants de cadres supérieurs. Et ça motivait ! 

Terrain de foot.Avant de percer dans le rap, Youssef Soukouna était promis à un destin de footballeur talentueux. « Dès que j’ai pu marcher, j’ai joué au ballon », rigole-t-il. Mais une vilaine blessure aux adducteurs l’a contraint à remplacer le ballon par le micro.

Un très long article à lire en entier dans le Parisien

Fêtes et cérémonies

28 avril, journée nationale des victimes et héros de la déportation

23 avril, 2019 à 15:43 | Posté par

Transports, Travaux

CDG Express, 2 scénarios dont un sera l’enfer des usagers du RER B

23 avril, 2019 à 8:04 | Posté par
Photo: Le Parisien

Le temps semble ne plus être entre CDG Express ou pas. Ce train qui pour beaucoup n’est qu’un plus pour permettre la privatisation de l’aéroport devrait voir le jour. Mais deux scénarios pour sa mise en place existent, ce que nous raconte lesechos.fr.

Les élus de tous bords, dont Valérie Pécresse, la présidente (LR) de la région Ile-de-France, sont montés au créneau pour réclamer que les usagers ne soient pas les victimes d’une réalisation à marche forcée du CDG Express. Et les deux scénarios communiqués lundi dernier par SNCF Réseau, le gestionnaire des infrastructures ferroviaires, sur lesquels l’exécutif doit désormais se prononcer, sont loin de les rassurer.

Le premier cas de figure prévoit une inauguration décalée de 4 mois (mai 2024), toujours à temps pour la grand-messe olympique. Mais pour y parvenir, il faudrait une, voire deux interruptions de circulations de trois semaines sur la partie nord du RER B, en ayant recours à des bus comme moyen de transport de substitution, mais également 140 jours avec une interruption de trafic de 10 h 00 à 15 h 00 sur les 5 années à venir. Avec le risque, au moindre pépin sur le chantier, de semer la pagaille durant l’heure de pointe du soir.

La seconde option détend suffisamment le calendrier pour épargner la plupart de ces avanies aux usagers du RER, mais aboutit à faire l’impasse sur les JO de 2024, avec une mise en service repoussée de 2 ans, à la fin 2025.

Article complet sur lesechos.fr

L’exécutif de notre pays se souciera t’il pour une fois de « ces gens qui ne sont rien » en ne leur infligeant pas la fermeture de leur moyen de transport?