Education, Santé, Seine-Saint-Denis

La région lance un plan spécial pour la Seine-Saint-Denis

7 avril, 2020 à 8:46 | Posté par
Photo: Friso Gentsch / POOL / AFP

En lutte comme tout le bassin parisien contre le nouveau coronavirus, le département abrite aussi les populations les plus modestes, précaires et démunies face à l’épidémie de Covid-19…

L’élue LR a fait voter en urgence un plan d’aide visant à fournir deux types de masques à des professions qui ne sont pour le moment pas jugées prioritaires. 50000 masques FFP1 équiperont les membres des associations humanitaires et 40000 FFP2 (les plus protecteurs) seront livrés aux centres Covid communaux ainsi que 12000 à vingt-trois hôpitaux locaux publics et privés hors AP-HP…

Enfin et parce que le confinement a creusé encore plus la fracture scolaire, la région qui gère les lycées a décidé de fournir 4000 tablettes numériques ou ordinateurs «afin d’assurer la continuité pédagogique », ajoute Valérie Pécresse…

Dernier dispositif qui démarrera en Seine-Saint-Denis avant d’être appliqué aux départements voisins, « une grande campagne téléphonique d’appels pour lutter contre le décrochage et contacter individuellement chaque jeune en difficulté », conclut l’édile.

Extraits d’un article du Parisien

Santé, Solidarités

Collectif Covid-19-Aulnay continue son soutien aux soignants

6 avril, 2020 à 23:38 | Posté par

Livraison week-end Hôpital Robert Ballanger GHT Grand Paris Nord Est de pizzas hamburgers paninis la P’tite Bouffe Mitry-Mory. Merci à Mr Aziz BILGE. İnfo personnel soignant : Fatigué mais engagé et sur le pont. Nous sommes touchés aux larmes

Des mots très simples, des gestes très grands, merci à tous les commerçants et à ces bénévoles qui continuent à montrer combien nous sommes reconnaissants à tous ces soldats sans armes.

RESTONS CHEZ NOUS

Associations, Environnement

Le Collectif Pour les Terres de Gonesse demande le retour au local

6 avril, 2020 à 17:11 | Posté par

Cette pandémie sera t’elle le déclencheur d’une nouvelle façon de produire et de consommer? Nous vous livrons quelques propos d‘un texte consultable ici.

La pandémie qui nous frappe est un révélateur du système mondialisé défaillant. Nous le voyons dans tous les domaines ; comment avons-nous pu penser que les masques des soignants, comme nos médicaments, devaient être fabriqués à l’autre bout du monde ? Les pénuries qui s’annoncent imposent, de l’aveu même du pouvoir, une réduction de cette dépendance : produire français ou européen dans tous les domaines stratégiques ; l’autonomie alimentaire du pays et de ses villes doit être une part de ce défi. Ce dont a récemment convenu le ministre de l’agriculture…

Nous réclamons que les terres du triangle de Gonesse retrouvent leur vocation nourricière historique et ne soient pas sacrifiées pour accueillir un énième pôle de bureaux ou de logistique déjà sur-représentés dans notre région. La solution que nous défendons est tout à fait raisonnable, simple, efficace, bien moins coûteuse, et surtout PERENNE. Afin que, tous, nous du Pays de France puissions bénéficier de produits frais et bons pour la santé.

Actualité, Social

Prestations sociales, un seul bureau de poste ouvert

6 avril, 2020 à 16:37 | Posté par
Ce matin devant le bureau de poste principal de Saint-Denis une file impressionnante qui démontre l’absence d’anticipation de La Poste et le manque de moyens attribués à nos quartiers.Photo: https://twitter.com/MadjidFalastine

Au total, 39 bureaux de poste sont ouverts ce lundi matin contre 93 habituellement dans le département. Dès ce lundi, les opérations de retrait d’espèces, pour les allocataires clients de La Banque Postale, seront principalement assurées dans 39 bureaux de poste du département.

Source: actu.fr

Pour Aulnay-sous-Bois, c’est le bureau de poste de la gare:

Adresse : 24 Boulevard du Général Gallieni,

Horaires : Ouvert de 8h30 à 18:30 du lundi au vendredi (fermé le samedi)

Social

Congés des communaux pendant le confinement, F.O demande de revoir leur validation

6 avril, 2020 à 16:25 | Posté par
thumbnail of fo

Faits divers, Justice, Logement, Urbanisme

Plainte pour séquestration contre le dir’cab adjoint de Bruno Beschizza : Hadama Traoré demande sa mise à l’écart

6 avril, 2020 à 11:04 | Posté par
Naguib Benlarbi, le directeur adjoint de cabinet de Bruno Beschizza, et son épouse Sabrina Missour, élue au logement, sont visés par une plainte pour séquestration.

Dans un courrier envoyé au maire, au préfet et à nombre d’élus, l’ex. candidat aux municipales Hadama Traoré pointe les affaires en justice autour de Naguib Benlarbi et demande sa tête. Ce dernier est directeur adjoint du cabinet de Bruno Beschizza mais aussi conseiller technique du président de notre intercommunalité Paris Terre d’Envol, qui est aussi Bruno Beschizza. M. Traoré, dans les pièces jointes du courrier, reprend les affaires en cours contre celui qui s’auto qualifie « M. foncier de la ville » :

  • Soupçons de corruption HLM : Cette affaire a été dénoncée le 9 mars 2018 sur la page facebook « La Révolution Est En Marche ». Hadama Traoré dénonçait des attributions de logements contre des enveloppes de 4000 à 8000€ d’argent liquide. Selon lui, les pistes des intermédiaires (dont l’un aurait été le bras droit de Séverine Maroun) remontaient à Naguib Benlarbi et son épouse, l’élue au logement Sabrina Missour. Cette dernière a tenté d’interdire la publication et obtenir 100 000€ de réparation. Le tribunal l’a cenpendant déboutée. Mme Missour a néanmoins obtenu la protection fonctionnelle pour poursuivre en diffamation le leader de la Révolution Est En Marche aux frais du contribuable. Or cette plainte n’a semble-t-il jamais été déposée. Et pire, malgré les demandes, l’exécutif a admis qu’aucune enquête interne n’a été faite. Mais la justice a pris au sérieux la dénonciation de M. Traoré puisqu’une enquête judiciaire est bien en cours contre cette supposée affaire de pots de vins HLM.
  • Soupçons de prises illégales d’intêret : cette fois-ci ce sont des personnes supposées proches de M. Benlarbi qui auraient bénéficié de biens immobiliers à prix réduits. Un grand électeur de M. Beschizza aurait bénéficié des terrains rue Legendre et rue des Saules pour construire des pavillons. La plainte de M. Traoré sous-entend que le coût des terrains était très faible (630000€ pour – selon nos estimations – 2000 à 2500m2 transformés en au moins 7 pavillons et 800000€ pour 3 pavillons sur le fameux terrain de la rue des Saules défendu par l’adjoint aux finances Stéphane Fleury). Mais l’affaire qui a été médiatisée est celle du « château » vendu 290000€ en 2015 par la mairie qui l’avait achetée 500000€ quelques années avant. Le nouveau propriétaire, un prestataire de la ville, serait encore un proche de M. Benlarbi et Mme Missour. Là encore, la justice a pris cette affaire au sérieux et enquête.
  • Plainte pour séquestration contre M. Benlarbi et Mme Missour: c’est un ex-employé municipal qui a porté plainte contre ce couple. Il aurait été roué de coups par des intermédiaires puis séquestré par le dir’cab adjoint et son épouse élue au logement. L’ex employé municipal explique avoir déjà porté plainte contre eux, puis sous la pression l’avoir retirée, de peur de perdre son emploi en mairie. Mais ayant été quand même été limogé, il a re-déposé la plainte. Il explique avoir eu deux côtes fêlées et des hématomes sur tout le corps. L’avocate de M. Traoré estime que « lors de la connaissance de la plainte, la première adjointe au maire Mme MAROUN aurait dû protéger l’agent de la ville [, l’auteur de la plainte,] comme le stipule la loi« .

Après avoir fait des demandes restées lettre mortes, M. Traoré demande publiquement « la mise à l’écart de Naguib BENLARBI de l’administration de la ville d’Aulnay sous-bois en attendant la finalisation de l’enquête » pour séquestration. Il justifie cette mise à l’écart car « lorsqu’un agent est pénalement poursuivi pour des faits sans lien avec le service, l’administration peut aussi décider d’engager une procédure disciplinaire à son encontre si ces faits : sont incompatibles avec l’exercice d’une fonction publique, portent atteinte à la réputation de l’administration, représentent un manquement grave à la probité, propre à altérer la confiance dans l’action publique, etc. Toutefois, la procédure disciplinaire et la procédure pénale sont indépendantes. »

Nous avons contacté par SMS et mail Mme Missour pour obtenir sa version des faits. Nous n’avons hélas pas obtenu de réponse à nos solliciations.

Cette nouvelle médiatisation arrivera-t-elle cette fois-ci à écarter ce proche de M. Beschizza?

Santé, Sécurité

Le générateur d’attestation sur smartphone est en ligne

6 avril, 2020 à 8:58 | Posté par

Le gouvernement vient de mettre en ligne le générateur d’attestation de déplacement dérogatoire, il permet de générer un fichier PDF avec un code QR. Nous vous expliquons comment fonctionne ce générateur tout en répondant aux questions les plus fréquentes.

Voici les différentes étapes pour utiliser l’attestation dérogatoire numérique :

  1. Se rendre sur cette page du site du gouvernement, vous pouvez le faire via votre smartphone, votre ordinateur ou votre tablette ;
  2. Remplir les différents renseignements demandés : prénom, nom, date de naissance, lieu de naissance, adresse, ville, code postal ;
  3. Choisir votre motif de sortie ;
  4. Sélectionner la date de sortie et l’heure de sortie ;
  5. Appuyer sur Générer mon attestation ;
  6. Récupérer le fichier PDF généré.

Ce fichier PDF comprend un code QR qui pourra être scanné pour vérifier rapidement vos informations. Sachez que vous pouvez remplir l’attestation depuis votre smartphone ou sur votre ordinateur. Sur ordinateur, il suffira ensuite de vous envoyer le fichier PDF généré sur votre smartphone, par e-mail ou à travers les réseaux sociaux (en message privé). Sur smartphone, vous pouvez enregistrer localement le fichier PDF généré. Nous ne savons pas encore si une capture d’écran (voilà les tutos pour apprendre à faire une capture d’écran sur Android ou iPhone) est suffisante.

Concernant le générateur d’attestation numérique, le gouvernement ne semble pas stocker sur leurs serveurs vos données personnelles. La générateur de formulaires ne fonctionne qu’en local dans notre navigateur. Ces données ne servent donc qu’à générer un code QR. C’est ce code QR qui contient l’ensemble de vos données stockées grâce à des points. Il faut donc générer un nouveau code QR à chaque sortie, étant donné que la date et l’heure de la création du code QR sont mentionnées

Source: frandroid.com

Bien sur, la présentation de la version papier est toujours d’actualité.

Santé, Solidarités

Une start-up d’Aulnay met ses imprimantes 3D au service de la lutte contre le coronavirus

5 avril, 2020 à 18:30 | Posté par

Le fondateur de la start-up Makagency, à Aulnay-sous-Bois, fabrique bénévolement des visières pour les équipes soignantes locales dont Gonesse, Pontoise (Val-d’Oise), Aulnay et Bondy…

« Nous avons sorti les 300 premières visières et nous sommes en capacité d’en fabriquer 150 à 200 par jour », indique Mehdi Maizate, le jeune fondateur de Makagency, une start-up dont l’accessoire vedette était jusqu’à présent un support de smartphone. Adapté aux écrans d’ordinateurs, le petit objet conçu en impression 3D facilite la vie de ceux dont le travail est ultra-connecté. Une idée récompensée l’an passé au concours Lépine.

Extraits d’un article et photo du Parisien

Nous avions déjà parlé de cette start-up lors du concours Lépine

discriminations, Sécurité

« L’histoire d’Houssam », Remedium raconte en BD la violence policière à Aulnay

5 avril, 2020 à 11:58 | Posté par

Nous publions avec l’autorisation de son auteur, Remedium, une BD originalement diffusée par l’auteur ici. Cela retrace l’histoire vraie d’Houssam, « un employé participant à la lutte contre le Covid-19 par son action du quotidien et qui mérite bien de ne pas tomber dans l’oubli…« .

Houssam, informaticien pour Santé Publique France, a subit des violences policières jeudi 19 mars à Aulnay-sous-Bois. Vous trouverez le récit écrit complet sur BondyBlog.

Remedium publie des chroniques en BD sur les violences policières ordinaires dans nos banlieues. Vous les trouverez ici. Remedium, auteur de la BD « Les contes du chien Noir« , s’était fait connaître avec sa BD sur un certain Titi Gnangan et parfois un Nono Zaza qui lui avait valu un harcèlement judiciaire de la part du maire du Blanc Mesnil. Pourtant toute ressemblance avec les édiles du Blanc Mesnil et Aulnay ne pourrait être que fortuite 😉 .

Médias

Une chaîne gratuite et éphémère pour les confinés. [MAJ]

5 avril, 2020 à 9:07 | Posté par

A l’initiative de Médiawan, une chaîne gratuite appelée #alamaison sera inaugurée aujourd’hui. Elle proposera de 7h du matin à minuit des contenus éducatifs et culturels pour les petits comme pour les grands.

Gratuite, #alamaison n’aura pas de publicité et ne dégagera aucun bénéfice. Le soir, elle offrira un classique du cinéma

  • Orange: canal 31
  • Free: canal 47
  • Bouyghes télécom: canal 233 232
  • SFR: canal 239

Source et photo: Le Parisien

MAJ le 6 à 9h15: Erreur du Parisien sur le numéro de la chaîne pour Bouyghes