Conseil municipal, discriminations, Justice

Beschizza veut lancer 2 procédures, l’une contre les partis d’opposition, l’autre contre les scotcheurs d’affiches

31 janvier, 2017 à 10:00 | Posté par

Une délibération qui va sûrement faire le buzz.

Affiches aujourd’hui poursuivies en justice par le Maire

Suite à celui fait par l’arrêté contre les affiches de prévention du VIH, les réactions, condamnations et poursuites contre le maire furent nombreuses, y compris au niveau national (ex ici, et ). Notre maire demande demain au Conseil Municipal de bien vouloir lui accorder le bénéfice de la protection fonctionnelle et de prendre en charge l’ensemble des frais engendrés par deux procédures contre des opposants locaux à sa censure de la campagne de prévention nationale.

Le motif ? Son honneur aurait été atteint par les élus  du Parti Socialiste, du Parti Radical de Gauche des Communistes et Front de Gauche. De même par les affiches scotchées appelant à une réunion contre l’homophobie. Les tribunaux jugeront si appeler à une réunion contre l’homophobie dans cette période en parodiant les bandeaux jaunes de censure du maire est diffamatoire.

Cette délibération tombe quelques temps après le procès fait au 5 maires ayant fait un arrêté contre la campagne. Y a t’il un rapport?

Après les attaques en justice contre AulnayCap, Aulnay Autrement, MonAulnay.com, et des habitants s’exprimant sur les blogs, nous sommes à combien de procédures? Souhaitons pour le bien des caisses de la ville que ces procès soient gagnés au bénéfice des contribuables… Seulement pour les caisses de la ville car il est quelque peu désolant que la solution juridique soit utilisée aussi couramment par une municipalité.

thumbnail of delibJustice

Projet de délibération pour accorder le bénéfice de la protection fonctionnelle au maire.

NDLR: Le rédacteur de cet article fait partie de l’association « Vivre mieux Ensemble » potentiellement poursuivie pour ces affiches.

Articles similaires:

Une Réponse à “Beschizza veut lancer 2 procédures, l’une contre les partis d’opposition, l’autre contre les scotcheurs d’affiches”

Les allégations de diffamation et d’injures reprochées à quantité croissante d’opposants, citoyens de la société civile, blogs locaux et partis d’opposition, incarnent bien davantage une volonté coercitive de supprimer toute contestation, d’empêcher des révélations qui ne font pas honneur à la gestion de nos services publics, d’instiller une terreur paralysante parmi tous ceux qui revendiquent et utilisent leur droit d’expression au sein d’une société qui se prétend démocratique !

Jamais les maires qui ont précédé les deux derniers mandats n’avaient suscité une telle  » bronca  » parmi les administrés ! Le chantre  » d’Aulnay respectueuse  » et des beaux discours de la campagne 2014 nous révèle un maire procédurier à la susceptibilité chatouilleuse qui n’a pas intégré que devenir une personnalité publique ou politique expose forcément aux critiques et aux contestations ! C’est inhérent à la fonction !

De même, avant d’initier des poursuites judiciaires tous azimuts à l’encontre des uns et des autres, le maire devrait s’interroger sur les désaveux de sa gestion et de son autoritarisme, et vérifier que la mairie et ses gestionnaires et acteurs sont en tous points irréprochables envers leurs administrés qu’ils sont supposés servir et non point desservir et nuire !

Avant d’encombrer le système judiciaire de procédures mal fondées parce que reposant sur des appréciations et interprétations somme toutes très subjectives, et probablement inutiles, Bruno Beschizza n’a jamais démontré vouloir recourir à la médiation ou à la conciliation pour régler à l’amiable ce qu’il estime lui faire grief, ni manifesté une sincère volonté d’apaisement avec ses opposants ! Au contraire, il dégaine l’artillerie lourde avec les deniers du contribuable parce qu’il est en position de pouvoir, mais le combat entre les accusés et l’offensé est inégal et déséquilibré !

Intenter systématiquement des procès aux citoyens qui refusent de se laisser despotiquement opprimer en réclamant la protection fonctionnelle n’est-il pas quelque peu abusif, à l’heure où l’argent manque cruellement dans nos caisses pour assurer le maintien, la quantité et la qualité de nos services sur la ville ?

Navigue avec Firefox 50.0 Firefox 50.0 sur Windows 8.1 x64 Edition Windows 8.1 x64 Edition
Mozilla/5.0 (Windows NT 6.3; WOW64; rv:50.0) Gecko/20100101 Firefox/50.0

Répondre:

Nom (SVP évitez les pseudos):
E-mail (non publié) (obligatoire):
Site web:
Commentaire (obligatoire):
XHTML: Vous avez le droit d'utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>