Conseil municipal, Politique, Social

Hadama Traoré s’est invité de façon inédite au Conseil Municipal [MAJ]

7 mars, 2018 à 22:00 | Posté par

«  Ce n’est pas normal que le maire d’Aulnay ait fait révoquer quelqu’un qui n’a seulement fait que remonter les demandes des habitants « 

Voici un compte-rendu d’un événement important que vous ne trouverez pas dans Oxygène:

Comme nous vous l’avions annoncé le mouvement La Révolution Est En Marche organisait un rassemblement à l’occasion du Conseil Municipal de ce mercredi soir. Une cinquantaine d’habitants sont venus soutenir Hadama Traoré, révoqué par Bruno Beschizza.  Malgré la menace du maire de faire la réunion à huis clos et d’évacuer la salle, Hadama Traoré s’est installé au milieu des élus pour les interpeller, certains même nominativement, en n’hésitant pas à utiliser des mots très durs : « vous avez tous peur du maire,  c’est un dictateur !  » a-t-il même conclu face au silence des élus de la majorité qui ont tous voté sans discuter les décisions municipales. D’autres citoyens ont pu intervenir pour exprimer leur difficulté quotidienne et leur sentiment d’abandon.

Jamais nous n’avions vu lors des précédentes manifestations au Conseil Municipal autant de forces de police, et jamais une personne n’avait eu le culot de s’adresser aussi frontalement aux élus de l’assemblée. Beaucoup d’entre eux, ne semblaient vraiment pas à l’aise face à cette confrontation si imprévue et directe avec des habitants. Les rédacteurs de cet article (NDLR: qui étaient aussi venus soutenir Hadama Traoré) ont eu l’impression de vivre un moment important de l’histoire d’Aulnay, et quoi qu’il arrive une page qui se termine pour la majorité actuelle.

Nous retenons une fois de plus le ton révolutionnaire et lyrique d’Hadama Traoré qui n’a pas hésité à déclamer « Cette époque où les élus ne respectent pas la population est terminée. On veut de l’amour et du respect!« . Tout un programme pour 2020, une année qui pour le porte parole de ce mouvement sera celle d’un autre « nettoyage au karsher« .

Les élus d’opposition ont préféré quitter la salle avec les habitants quand la police a demandé d’évacuer.

Jean-Louis Karkides et Hervé Suaudeau

MAJ à 22h15: Le site de la ville explique très pudiquement qu’il rencontre « des problèmes techniques » pour la diffusion du conseil municipal alors que la diffusion a manifestement été volontairement coupée dès le début par l’équipe de communication municipale comme nous avons pu le constater. On voudrait cacher cet épisode aux habitants, on ne s’y prendrait pas autrement.

Articles similaires:

Une Réponse à “Hadama Traoré s’est invité de façon inédite au Conseil Municipal [MAJ]”

J’adhère pleinement à cette affirmation d’Hadama Traoré :  » « Cette époque où les élus ne respectent pas la population est terminée. On veut de l’amour et du respect!«

J’ajouterai : On veut de la considération, de la bienveillance, et surtout que notre droit d’expression, d’indignation et de dénonciation soit respecté ! On exige que l’exercice de notre citoyenneté ne soit pas exclusivement cantonné à glisser un bulletin dans l’urne le jour des élections, pour qu’il soit ensuite accaparé et considéré par des élus avides de pouvoir autocratique comme un chèque en blanc que nous signons [Propos modérés, risque de poursuites] qui refusent la concertation et le dialogue avec les administrés !

Navigue avec Firefox 58.0 Firefox 58.0 sur Windows 8.1 x64 Edition Windows 8.1 x64 Edition
Mozilla/5.0 (Windows NT 6.3; Win64; x64; rv:58.0) Gecko/20100101 Firefox/58.0