Enfance, Jeunesse, Justice, Seine-Saint-Denis, Social

Enfants en danger dans le 93, l’antenne de notre ville dénonce

20 décembre, 2018 à 18:44 | Posté par

Une salle d’entretien dans les locaux de l’AVVEJ, à Aulnay-sous-Bois © Radio France – Rémi Brancato

Le 5 novembre, les juges des enfants de Bobigny, en Seine-Saint-Denis, dénonçaient des délais d’application trop longs des mesures éducatives qu’ils prononcent. Les travailleurs sociaux chargés de les appliquer font le même constat. 600 enfants sont en attente d’un éducateur.

Faute de moyens humains et financiers suffisants, 600 enfants pour lesquels une AEMO a été prononcée en Seine-Saint-Denis n’ont toujours pas rencontré d’éducateur. L’AVVEJ en compte 222 sur sa liste d’attente. « On essaie d’exercer des mesures de protection pour des enfants qui ont été désignés comme en danger » détaille Julie Derancourt, chef de service du SIOAE à Aulnay. Certains attendent 12 à 18 mois : « on se rend compte en le disant à quel point c’est scandaleux, les délais sont de plus en plus longs et cela ne fait qu’augmenter » détaille-t-elle.

Les travailleurs sociaux sont bien conscients que le département, en charge de la protection de l’enfance, n’a pas de budget suffisant pour répondre aux besoins. Les élus du conseil départemental de Seine-Saint-Denis dénoncent régulièrement la baisse des dotations de l’Etat, comme ce mercredi à l’Assemblée nationale.

Extrait d’un article de Francebleu.fr

Articles similaires:

Répondre:

Nom (SVP évitez les pseudos):
E-mail (non publié) (obligatoire):
Site web:
Commentaire (obligatoire):
XHTML: Vous avez le droit d'utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>