Justice, Logement

Affaires Benlarbi : Hadama Traoré sollicite le Préfet pour obtenir une enquête administrative refusée par Bruno Beschizza

23 septembre, 2020 à 19:46 | Posté par

Le préfet fera-t-il l’enquête refusée par le maire?

Photo de Naguib Benlarbi, le directeur adjoint de cabinet de Bruno Beschizza, et son épouse Sabrina Missour, élue au logement, pour l’article expliquant qu’ils étaient visés par une plainte pour séquestration.

Naguib Benlarbi, directeur adjoint du cabinet du maire Bruno Beschizza mais aussi conseiller technique du président de notre intercommunalité qui est aussi Bruno Beschizza, est visé par plusieurs enquêtes judiciaires dont au moins une avec son épouse Sabrina Missour, élue au logement. Bien que les accusations soient très graves et semble-t-il fournies, le maire n’a a priori pas lancé d’enquête administrative. Le directeur général des services a même expliqué dans le Parisien le refus d’enquête sur les soupçons de corruption HLM.

thumbnail of SollicitationPrefetHadamaTraore-Benlarbi
Courrier de l’avocate de M. Traoré

Dans un courrier envoyé fin juillet, l’avocate du médiatique Hadama Traoré, dirigeant « La Révolution Est En Marche », informe officiellement le Préfet et sollicite son « regard attentif » à propos des dénonciations au Parquet de Bobigny que son client a fait à propos de ces affaire depuis 2018. Dans un nouveau courrier envoyé par mail aujourd’hui, Hadama Traoré se remet à lui « pour que ce sujet soit traité par les autorités compétentes et ce avec toute l’attention qu’il mérite ». Le préfet comprendra qu’il a la mission de faire une enquête administrative sur ces affaires.

Pour rappel nous avons connaissance de trois affaires dans lesquelles M. Benlarbi est soupçonné et qui intéressent la justice:

  • Soupçons de corruption HLM : Cette affaire a été dénoncée le 9 mars 2018 sur la page facebook « La Révolution Est En Marche ». Hadama Traoré dénonçait des attributions de logements contre des enveloppes de 4000 à 8000€ d’argent liquide. Selon lui, les pistes des intermédiaires (dont l’un aurait été le bras droit de Séverine Maroun) remontaient à Naguib Benlarbi et son épouse, l’élue au logement Sabrina Missour. Cette dernière a tenté d’interdire la publication et obtenir 100 000€ de réparation. Le tribunal l’a cenpendant déboutée. Mme Missour a néanmoins obtenu la protection fonctionnelle pour poursuivre en diffamation le leader de la Révolution Est En Marche aux frais du contribuable. Or cette plainte n’a semble-t-il jamais été déposée. Et pire, malgré les demandes, l’exécutif a admis qu’aucune enquête interne n’a été faite. Mais la justice a pris au sérieux la dénonciation de M. Traoré puisqu’une enquête judiciaire est bien en cours contre cette supposée affaire de pots de vins HLM.
  • Soupçons de prises illégales d’intérêt : cette fois-ci ce sont des personnes supposées proches de M. Benlarbi qui auraient bénéficié de biens immobiliers à prix réduits. Un grand électeur de M. Beschizza aurait bénéficié des terrains rue Legendre et rue des Saules pour construire des pavillons. La plainte de M. Traoré sous-entend que le coût des terrains était très faible (630000€ pour – selon nos estimations – 2000 à 2500m2 transformés en au moins 7 pavillons et 800000€ pour 3 pavillons sur le fameux terrain de la rue des Saules défendu par l’adjoint aux finances Stéphane Fleury). Mais l’affaire qui a été médiatisée est celle du « château » vendu 290000€ en 2015 par la mairie qui l’avait achetée 500000€ quelques années avant. Le nouveau propriétaire, un prestataire de la ville, serait encore un proche de M. Benlarbi et Mme Missour. Là encore, la justice a pris cette affaire au sérieux et enquête.
  • Plainte pour séquestration contre M. Benlarbi et Mme Missour: Comme nous l’expliquions dans un précédent article, c’est un ex-employé municipal qui a porté plainte contre ce couple. Il aurait été roué de coups par des intermédiaires puis séquestré par le dir’cab adjoint et son épouse élue au logement. L’ex employé municipal explique avoir déjà porté plainte contre eux, puis sous la pression l’avoir retirée, de peur de perdre son emploi en mairie. Mais ayant été quand même été limogé, il a re-déposé la plainte. Il explique avoir eu deux côtes fêlées et des hématomes sur tout le corps. L’avocate de M. Traoré estime que « lors de la connaissance de la plainte, la première adjointe au maire Mme MAROUN aurait dû protéger l’agent de la ville [, l’auteur de la plainte,] comme le stipule la loi« .

Hadama Traoré explique qu’il imagine une mobilisation pour le mercredi 8 octobre devant la préfecture de Bobigny et au prochain conseil municipal du 14 octobre.

3 Réponses à “Affaires Benlarbi : Hadama Traoré sollicite le Préfet pour obtenir une enquête administrative refusée par Bruno Beschizza”

Ce couple va finir pas obtenir un ministère s’ils continuent comme ça

Navigue avec Google Chrome 79.0.3945.136 Google Chrome 79.0.3945.136 sur Samsung Samsung
Mozilla/5.0 (Linux; Android 10; SAMSUNG SM-G960F) AppleWebKit/537.36 (KHTML, like Gecko) SamsungBrowser/12.1 Chrome/79.0.3945.136 Mobile Safari/537.36

[NDLR: Commentaire modéré. Allégations graves et non sourcées envers les élus de la majorité.]

Navigue avec Google Chrome 85.0.4183.101 Google Chrome 85.0.4183.101 sur Android 10 Android 10
Mozilla/5.0 (Linux; Android 10; SM-G960F) AppleWebKit/537.36 (KHTML, like Gecko) Chrome/85.0.4183.101 Mobile Safari/537.36

[NDLR: partie modérée pour non respect de la présomption d’innocence], ce n’est pas la 1er fois que des Habitants se font agresser parce qu’ils ont critiqué la Municipalité !
Même le Maire du Blanc-Mesnil a eu le droit a la visite de Caïds venus d’Aulnay pour le menacer lui et sa femme!
N’ayons plus peur de ces politiques, faut que l’omerta cesse !
[NDLR: partie modérée pour non respect de la présomption d’innocence]

Navigue avec Google Chrome 79.0.3945.136 Google Chrome 79.0.3945.136 sur Samsung Samsung
Mozilla/5.0 (Linux; Android 8.0.0; SAMSUNG SM-G930F) AppleWebKit/537.36 (KHTML, like Gecko) SamsungBrowser/12.1 Chrome/79.0.3945.136 Mobile Safari/537.36

Répondre:

Nom (SVP évitez les pseudos):
E-mail (non publié) (obligatoire):
Site web:
Commentaire (obligatoire):
XHTML: Vous avez le droit d'utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>