Education

Rester responsable d’une école, une volonté assumée

27 septembre, 2020 à 11:04 | Posté par

Témoignage d’une directrice d’école de notre ville

Photo d’illustration

Pourquoi choisit-on de devenir directeur d’école ? En septembre 2019, le suicide de Christine Renon a tragiquement mis en lumière les difficultés de cette profession, difficile, chronophage et peu valorisée financièrement, dont les conditions d’exercice se sont dégradées au fil des ans. Pourtant, les directeurs d’école sont peu nombreux à souhaiter quitter leurs fonctions, même si 200 postes sont restés vacants en cette rentrée, sur 45 000.

Pour expliquer leur volonté de continuer, la plupart des directeurs citent « le sens du service public », leur vision de l’école comme un « bien commun » qui doit être protégé. A fortiori dans les quartiers prioritaires, selon Emilie Garcia, directrice d’école depuis cinq ans. Dans sa maternelle REP d’Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), celle qui a « toujours enseigné dans les quartiers » dit vouloir transmettre « le sens de l’école » à des familles qui en sont parfois éloignées. « J’ai choisi de devenir directrice parce que j’aimais échanger avec les parents, sur leurs attentes, qui sont souvent très fortes dans les milieux populaires », raconte-t-elle. Malgré les difficultés, elle reste, avec l’impression de « servir à quelque chose, dans un quartier où l’école est le dernier service public ».

Extraits d’un article de lemonde.fr

Répondre:

Nom (SVP évitez les pseudos):
E-mail (non publié) (obligatoire):
Site web:
Commentaire (obligatoire):
XHTML: Vous avez le droit d'utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>