Communication, Oxygène

Y’a comme un os qui gène, les six désinformations du bulletin municipal de janvier 2019 [MAJ]

7 janvier, 2019 à 11:58 | Posté par

Suivant la météo et notre humeur du moment, nous nous pencherons sur le mensuel municipal afin de lui apporter notre regard et prendre un peu de recul face à la communication présentée sous forme d’information… Décryptage.

Le dernier numéro d’Oxygène nous a remotivé à faire une analyse du « journal d’information (sic) de la ville d’Aulnay-sous-Bois » comme précisé en P1. Plutôt que de faire des top et des flops (car il y a aussi des choses intéressantes dans ce numéro) nous préférons insister sur les points que nous jugeons participant le plus à la désinformation, dans ce numéro dont le directeur de rédaction n’est autre que Bruno Beschizza. Certains critiquerons notre esprit grognon mais, cette publication nous a fait bondir en plein nettoyage cotillons.

Désinformation n°1 : Un bétonnage présenté en « lieu végétalisé »

P3, éditorial de Bruno Beschizza : « La place Jean-Claude Abrioux va entamer sa mue pour redevenir un pôle de centralité, un lieu de vie, piétonnisé, végétalisé, avec des commerces de proximité…« . Cette phrase va avoir du mal à passer auprès des associations qui veulent préserver cette place commerçante et luttent contre la coupe des arbres et le projet de parking souterrain coûtant 6,5 million d’euros, alors qu’il existe une alternative à 50 mètres. Mais la municipalité, qui a toléré (voir couvert) la publication d’un faux tract sur les blog de deux de ses membres, n’est pas à son coup d’essai en matière de désinformation sur ce projet dont peu de gens voient l’intérêt pour les Aulnaysiens (les commerces et une solution de piétonisation et parking existent sans couper les arbres ni dépenser 6,5 millions d’euros).

Désinformation n°2 : Une ville de restriction culturelle présentée comme « plus que jamais, une terre de créativité »

P9, parole de Sébastien Morin, élu à la culture : « Aulnay est plus que jamais, une terre de créativité. ». Ces paroles tranchent avec la coupe des budgets de la culture, la réduction des ambitions du CAP qui a faillit devenir une simple salle de quartier, la fermeture du centre de danse du Galion ainsi que leur projets en résidence, la fin des festivals Aulnay All Blues (devenu semaine du Blues puis totalement disparu en 2019), la fin du festival H2O en 2019 et la montée de prix de l’accès à la culture (nous y reviendrons). Notre élu vit-il dans la même ville que nous?

Désinformation n°3 : un projet de « cité-dortoir » reniant une promesse électorale

P13 dans son discours, Bruno Beschizza, explique que pour la création du quartier « Val Francilia » sur les terrains de PSA : « Nous envisageons ce projet comme un nouveau morceau de ville, un véritable nouveau quartier, à l’urbanisme respectueux du cadre de vie et connecté au reste de la ville, un quartier de vie, actif, ouvert à tous, en somme un quartier où il fera bon vive« . Ceux qui ont un peu de mémoire et voté pour M. Beschizza ont dû s’étrangler. Ainsi, en 2014, dans un tract intitulé « Notre projet pour PSA« , le candidat choisissait des mots durs et précis pour indiquer très clairement son opposition à toute construction de logements sur le site de PSA « qui deviendraient automatiquement un lieu de relégation pour ses habitants car le site est à l’écart de la vie citadine« . Il n’hésitait pas à qualifier l’idée d’un tel projet de « cité dortoir« . A-t-il oublié ses promesses en faisant diamétralement l’opposé ?

pasDeCitesDortoirs
Extrait du tract en question

Désinformation n°4 : Cachez ces logements « cité-dortoir » que je ne saurais voir

P13 encore, mais mieux! La présentation en chiffre du quartier mixte Val Francilia « oublie » de citer un tout petit chiffre : 2000 à 3500. C’est le nombre de logements qui sont prévus pour être construits sur le site de PSA, cette bande de terre en proximité des pistes des deux aéroports. Ce projet avait été qualifié de « cité-dortoir » en 2014 par M. Beschizza (voir point précédent). Cet article cache totalement que l’un des principaux objectifs de ce nouveau quartier est la construction de logements dont certains sont prévus dans des tours prévues jusqu’à 46m de haut. Un lecteur qui ne lirait qu’Oxygène serait grandement trompé sur la marchandise.

Mais où sont passés les 2000 à 3500 logements ?

Désinformation n°5 : Un conflit d’intérêt bien gardé

P15, le charmant gérant du commerce « Portugal Gourmet » qui obtient une jolie publicité gratuite avec photo pour son nouveau magasin n’est autre que… le conseiller municipal délégué à la « logistique automobile » (sic). José Coreia, cet élu si charmeur qui touche près de 10000€ d’indemnités par an sera content d’avoir ce coup de main municipal en retour de sa lourde charge. Sans doute que le directeur de la publication n’a pas jugé utile d’informer les lecteurs de ce petit conflit d’intérêt.

Présentation d’un nouveau commerçant.

Désinformation n°6 : Cachez ces opposants que je ne saurais voir

P32, toutes les photo des élus de l’opposition disparaissent en rendant les tribunes absentes de visages. Nous y avons consacré un précédent article.

Comparaison des tribunes de décembre et janvier

En conclusion

Les lecteurs attendent avec impatience l’application du 10e engagement du candidat Bruno Beschizza pour « donner [à Oxygène] une ligne éditoriale non partisane » :

Engagement n°10 dans la profession de foi de Bruno Beschizza en 2014.

MAJ du 16/01/19 à 0h10: La mairie a jugé utile de nous envoyer un droit de réponse que nous avons reproduit ici.

Articles similaires:

2 Réponses à “Y’a comme un os qui gène, les six désinformations du bulletin municipal de janvier 2019 [MAJ]”

2) Sébastien Morin, culture ? C’est quoi le rapport ? Je n’ai rien compris… lol

5) Un conflit d’intérêt bien gardé ? Non, non tout ce tait… 😉

6) Les autres aussi (majorité Pachoud et Chaussat) on ne les voit pas, partiaux que vous êtes, problème d’impression ça vous parle ? Attention au Tribun…al cher @Hervé 😀

Navigue avec Google Chrome 71.0.3578.98 Google Chrome 71.0.3578.98 sur Windows 7 x64 Edition Windows 7 x64 Edition
Mozilla/5.0 (Windows NT 6.1; WOW64) AppleWebKit/537.36 (KHTML, like Gecko) Chrome/71.0.3578.98 Safari/537.36

Beschizza dirige la Ville a l’image du milieu Syndicaliste Policier, c’est à dire avec du mensonge et de l’intrigue et à côté on a des Maroun, Cannarozzo, Cahenzli, inexistants et apeurés qui disent Amen à tout sinon c’est la porte et de facto,leurs morts politique !

Les raisons du Bétonnage à Aulnay : c’est une mascarade qui sera bientôt divulguée aux Aulnaysiens et certains à la cour du Roi auront des comptes à rendre.

Navigue avec Google Chrome 38.0.2125.102 Google Chrome 38.0.2125.102 sur Samsung Samsung
Mozilla/5.0 (Linux; Android 5.0.2; SAMSUNG SM-T530 Build/LRX22G) AppleWebKit/537.36 (KHTML, like Gecko) SamsungBrowser/3.3 Chrome/38.0.2125.102 Safari/537.36