Communication, Démocratie, Oxygène

Abracadabra! Les élus d’opposition disparaissent des médias municipaux

4 janvier, 2019 à 17:01 | Posté par

Tel un magicien qui, d’un coup de baguette, pourrait faire disparaître un lapin dans un chapeau, les élus d’opposition ont disparu des médias municipaux dans un claquement de doigt éditorial. Certains diront qu’on se croirait revenu à une censure digne d’autres époques, mais il ne faut peut être pas faire d’analogies excessives avec le passé. Néanmoins, la situation est assez singulière pour une commune comme la notre, comme nous allons le voir.

Plus aucune tête ne dépasse dans Oxygène

Question posée au cabinet du maire pour le moment restée sans réponse.

Dans le dernier journal municipal de janvier, les tribunes politiques se voient désormais amputées des photos de leurs auteurs faisant du coup disparaître toute image de l’opposition. Les membres de la majorité sont eux aussi effacés des tribunes, mais restent dans les autres parties du journal qui évite soigneusement d’évoquer toute personne osant la contradiction. On ne trouve en effet, dans ce dernier numéro, dont le maire est le directeur de publication, aucune photo d’élu de l’opposition mais bien 12 photos d’élus de la majorité (dont 6 photos du maire et une photo d’un conseiller municipal de la majorité présenté comme un simple commerçant). Les photos des élus de l’opposition étaient déjà absentes du site municipal. Cette dernière étape parachève donc leur disparition des médias municipaux excepté quelques plans durant les retransmission du conseil municipal.

Nous avons contacté hier le cabinet du maire pour obtenir une explication mais nous n’avons – c’est une habitude – pas obtenu de réponse (voir capture).

Pluralisme : Aulnay parmi les cancres du 93

Présentation des élus d’opposition sans photos sur le site de la ville d’Aulnay-sous-Bois.

Nous avons épluchés tous les sites web et bulletins municipaux des 40 villes de Seine-Saint-Denis. Notre commune se trouve en queue de peloton en matière de pluralisme (assez minimaliste pourtant) sur les médias municipaux. Dans sa volonté de ne pas faire apparaître les élus d’opposition, seules quatre villes font aussi mauvais que la notre (aucune visibilité dans les tribunes et leur site web) :

  • Villepinte (maire LR, 36000 habitants),
  • Neilly-sur-Marne (maire DVG, 35000 habitants),
  • Vaujours (maire LR, 7000 habitants).

Certaines communes comme Noisy-le-sec (maire UDI, 43000 habitants) ou Saint-Denis (maire PCF, 111000 habitants), permettent même de contacter les élus de l’opposition depuis le site de la ville. Certains maires ne semblent donc pas terrifiés à l’idée que leurs administrés puissent contacter des personnes ne pensant pas comme eux.

Une promesse électorale violée

Quand elles étaient dans l’opposition, les personnes de la majorité actuelle dénonçaient l’inéquité de traitement entre la majorité et l’opposition. Le candidat Bruno Beschizza a même promis dans un de ses 10 engagements de « donner [à Oxygène] une ligne éditoriale non partisane« .

Engagement n°10 dans la profession de foi de Bruno Beschizza en 2014.

Si vous voulez aller plus loin, nous mettons en ligne le tableau, que nous avons établi, comparant la visibilité de l’opposition dans les 40 villes du 93.

Une Réponse à “Abracadabra! Les élus d’opposition disparaissent des médias municipaux”

Il me semble que certains élus d’opposition disparaissent aussi de Conseils Municipaux récents et brillent par leur absence !

Navigue avec Microsoft Edge 17.17134 Microsoft Edge 17.17134 sur Windows 10 x64 Edition Windows 10 x64 Edition
Mozilla/5.0 (Windows NT 10.0; Win64; x64) AppleWebKit/537.36 (KHTML, like Gecko) Chrome/64.0.3282.140 Safari/537.36 Edge/17.17134