Associations, PLU, Urbanisme

Les associations d’urbanisme font le plein [MAJ]

26 janvier, 2010 à 4:15 | Posté par

La salle Dumont a été rarement aussi pleine que vendredi dernier (22 janvier 2010) où 170 personnes assistaient – parfois par l’ouverture d’une fenêtre – à la réunion organisée par les 8 associations s’occupant d’urbanisme dans notre ville. Un seul mot d’ordre martelé par chacun des interlocuteurs : Réclamer un débat de fond sur le PLU (Plan Local d’Urbanisme) pour ne pas se retrouver à nouveau avec des projets démarrés sans concertation. Les associations demandent aussi à être considérée comme interlocutrices légitimes aux yeux de la municipalité et il semble que l’annonce de l’organisation de cette réunion a payé puisque les 8 associations ont été pour la première fois reçues par le maire le 18 janvier dernier. Le président d’Aulnay Environnement Jean-Pierre Potot, a fait l’introduction de cette réunion consacrée principalement à la présentation de chaque association:

  • Aulnay Environnement (présenté par Robert Halifax). Déjà à l’origine d’autres collectifs de poids (Aéroville, CDG Express et bien sûr celui sur le CMMP), Aulnay Environnement était jusqu’à récemment la seule association qui s’intéressait à ces questions d’urbanisme. Elle a fait part dès la sortie du projet de modification du PLU de son jugement sévère puis de sa colère de ne pas avoir été écoutée. C’est ce qui la mènera, avec d’autres associations, a déposer un recours pour faire annuler la modification du PLU. Plus généralement l’association a rappelé sa volonté de défendre le caractère pavillonnaire de la ville tout en réclamant une densification de l’hypercentre et vouloir combattre d’autres projets tels que celui du cinéma multiplexe.
  • Pour l’asso­cia­tion de sau­ve­garde de l’environnement de l’avenue Coul­le­mont, Bruno Gandolfo a rappelé l’historique de cette rue qui a vu son statut brutalement changer lors du vote du PLU en janvier 2008. Les promoteurs saisissant l’aubaine de la nouvelle règlementation, ont réussi à faire raser deux pavillons de caractère de la fin du 19e siècle pour tenter de faire une barre d’immeuble de 60m de long. Vous trouverez tous les détails dans la présentation ci-contre.
  • Christian Picq est ensuite venu présenter l’Association de Défense du Cadre de Vie des Riverains de la Rue Fernand Herbaut et de l’Impasse des Marronniers. Il explique le cadre de vie, selon lui, déjà problématique de cette rue  en hypercentre et n’hésite pas a proclamer que « la rue Fernand Herbaut est peut être la plus triste de la ville« . Il critique ensuite le projet immobilier qui verra détruire deux pavillons dont un joli en meulière. Vous trouverez dans le document ci-contre le texte sur lequel la présentation de Christian Picq s’est basé (Un problème technique a malheureusement empêché l’inclusion des la plupart des images).
  • Notre ami rédacteur de MonAulnay.com Stéphane Fleury a ensuite présenté lAssociation de défense des zones pavillonnaires d’Aulnay-sous-Bois (D.Z.P.A.B.). Il a entamé par un véritable mini cours sur les différentes zones du PLU (cours que vous retrouverez sur le site de l’association). Il a ensuite expliqué que l’association était née suite à un projet immobilier rue des Saules. Là encore vous trouverez plus de détail dans la présentation qui en a été faite et qui est jointe ci-contre.
  • Les deux associations suivantes était celles du collectif des défenseurs de l’espace vert Arc-en-Ciel et l’Amicale des habitants de la cité Arc-en-Ciel. Le projet critiqué par les habitants consiste à combler l’espace vaquant au milieu de la cité (l' »espace vert« ) par un HLM de 24 logements en coupant au passage quatre tilleuls anciens. Bien que plusieurs recours aient étés déposés contre ce projet (Alain Amédro, Gérard Gaudron ou celui du collectif), le collectif souhaite se positionner en « opposition constructive » en proposant la construction d’un foyer pour personnes âgées. Ci-contre vous trouverez un tract de ce collectif et le contenu de l’intervention de la réunion du 22 janvier 2010 au format PDF (165 Kio).
  • L’association suivante, présenté par Marc Leclerc se nomme Sud Aulnay. L’association a été crée peu après que Marc Leclerc ait acheté sans le savoir, son pavillon dans le nouveau périmètre d’aménagement Avenue des Pavillons-sous-Bois / avenue Just Adolphe Leclerc / Allée circulaire qui a été voté au conseil municipal du 22 octobre dernier. L’association souhaite qu’il y ait une recherche de concertation dans l’aménagement de ce secteur où la ville à le pouvoir d’expropriation. Voir les détails dans la présentation ci-contre.
  • Christophe Hazebrouck a ensuite présenté pour l’association Les Amis d’Aulnay un état des lieux statistique de la ville concernant le logement. La présentation consistait a démontrer qu’Aulnay par son caractère d’exception ne pouvait pas être traité comme les autres villes. Vous trouverez sur le blog de l’association cette étude complète. La conclusion menait là encore a demander que les associations soient concertées et que les évolutions du PLU recueille l’adhésion des gens.
  • André Cuzon, secrétaire de l’association Environnement 93, a conclu la réunion. Il rappelle que le projet de Balgny est lui aussi contesté. Il souhaite éviter les projets au coup par coup et que la municipalité et les habitants acquièrent une vue d’ensemble par un grand débat.

La discussions a ensuite pu s’engager avec la salle.

Mohammed Bensaber (NPA), a refusé l’amalgame qui a été fait entre la construction de logements et la problématique de la sécurité. Il a souhaité rappeler le manque criant de logements sur la ville mais aussi le manque d’information et de communication.

L’adjoint à la démocratie locale, Philippe Gente (PS), a expliqué que la municipalité actuelle n’était pas responsable du PLU qui a été voté sous l’ancienne majorité. Il a expliqué que la ville allait « mettre en place la concertation« , notamment dans le cadre de la révision du PLU qui est en passe d’être programmée et qui durera obligatoirement deux ans.

Le conseiller général du canton sud, Jacques Chaussat (PRV-UMP), a assumé la responsabilité d’avoir voté le PLU initial et souhaité lui aussi une révision. Il réclame que la concertation se fasse en amont de toute discussion municipale.

Le débat entre élus a ensuite vite viré à un échange digne d’un conseil municipal, ce qui n’a pas manqué d’irriter les gens. La réunion s’est terminée peu après. Néanmoins, contrairement à ce qui avait été indiqué oralement, le PLU ne semble pas en ligne sur le site de la municipalité. Heureusement, MonAulnay.com vous avait mis en ligne en mars dernier les 577Mo de fichiers correspondant au PLU. C’est donc toujours disponible ici.

Bien que le PLU ne soit pas un sujet de discorde récent, la mobilisation concernant ce sujet a marqué ce jour une ampleur inédite.

Hervé Suaudeau

Mise à jour du 26/01/10 à 10h: Quelques coquilles ont été corrigées grâce à la lecture attentive de MonAulnaynautes (Erreur sur le nom de Marc Leclerc, sur le nombre de tilleul à la cité Arc-en-Ciel…). Merci de vos remarques utiles.

Mise à jour du 26/01/10 à 13h40: Rajout de la présentation de Sud Aulnay et du texte lu par le collectif des défenseurs de l’espace vert Arc-en-Ciel.

Articles similaires:

Les commentaires sont fermés.