Religion, Seine-Saint-Denis

Dans le 93, l’évangélisme gagne du terrain

13 janvier, 2020 à 8:19 | Posté par
Les 300 fidèles rassemblés le 1er décembre au centre missionnaire évangélique du Blanc-Mesnil déclament des prières avec ferveur. Mathias Benguigui pour Le Parisien Week-End

La Seine-Saint-Denis est en première ligne dans la progression constante de l’évangélisme en France. Un chiffre est souvent employé pour illustrer cette tendance : une église ouvrirait tous les dix jours dans le pays. Une centaine sont répertoriées dans le « 93 », mais les spécialistes estiment à presque autant le nombre de lieux de culte qui ne sont affiliés à aucune organisation. A titre de comparaison, le département compte 117 églises catholiques et plus de 160 salles de prière musulmanes. 

En plein débat sur le port du voile, l’ex-ministre socialiste de la Famille, Laurence Rossignol, déclarait le 15 octobre dernier sur France Inter : « On est, à juste titre, très mobilisés sur l’islamisme, mais dans les quartiers, ce serait bien qu’on s’intéresse un peu à ce que font les évangélistes (NDLR : le terme approprié est évangéliques). 

L’évangélisme est un courant du protestantisme. Ses origines datent donc du XVIe siècle et se trouvent en Europe. Les évangéliques sont des chrétiens qui ont en commun une foi épurée. Selon eux, on ne naît pas chrétien, mais on le devient. Le baptême est souvent reçu à l’âge adulte. On parle alors de nouvelle naissance. Un baptisé doit essayer de convertir les autres, faire de l’évangélisation, c’est-à-dire « apporter la bonne nouvelle ».

Extrait d’un article du Parisien

Répondre:

Nom (SVP évitez les pseudos):
E-mail (non publié) (obligatoire):
Site web:
Commentaire (obligatoire):
XHTML: Vous avez le droit d'utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>