Budget, Démocratie locale, Urbanisme

Compte-rendu de la réunion publique du 09/11/2009 (école du Bourg I) 2/2

14 novembre, 2009 à 18:29 | Posté par

Suite à la présentation quelque peu houleuse des conseils de quartier aux habitants, le Maire et son équipe entamèrent les deux autres points à l’ordre du jour, à savoir l’avenir du développement urbain de la ville et la préparation du budget 2010

  • Projets immobiliers : quel avenir pour notre ville ?

Ce sujet, très sensible à Aulnay-sous-Bois, a souvent débouché sur une opposition parfois hostiles de la part des riverains concernant : que ce soit la rue Fernand Herbaut, la Cité Arc-En-Ciel, la rue des Saules ou, plus récemment, Balagny, le Maire souhaitait jouer l’apaisement en rejetant la responsabilité sur son prédécesseur.

Ainsi, en guise d’introduction, le Maire rappela que le Plan Local d’Urbanisme (PLU) actuel avait été voté en Janvier 2008, sous la responsabilité de Gérard Gaudron. Rappelant que lui et ses alliés avaient voté contre, le Maire, avec l’aide de quelques plans, montra les zones principales impactées par la zone UA, c’est-à-dire la zone de centralité et de haute densification (7 étages maximum, pas de recul vis à vis du trottoir…)

« Le PLU n’était même pas voté que des promoteurs se sont rués sur l’acquisition de pavillons pour y construire à la place des immeubles« , clama Gérard Ségura. « Le procédé est simple : on achète un pavillon à 150% de son prix, puis on fait le tour du voisinage pour faire peur aux propriétaires et acquérir le reste à moindre coût« , poursuivra t-il. Notons que ces propos ont été maintes fois répétés lors de réunions publiques par Gérard Ségura et ce depuis sa victoire aux municipales.

Afin d’éviter, selon le Maire, toute dérive, 17 millions d’euros ont été placés en revolving dans le cadre de préemptions. Ainsi, 7 millions d’euros ont déjà été utilisés pour préempter les terrains appartenant avant à la société Xerox (Zone Industrielle des Mardelles), quelques propriétés sur la rue des Pavillons et pour l’acquisition du terrain de  l’entreprise SAEB. Le but de ces préemptions est de permettre à la municipalité de garder un contrôle sur les projets immobiliers futurs, en y insérant notamment des logements sociaux.

Suite à cette introduction, le Maire présenta 5 périmètres d’études concernant les projets immobiliers à venir sur la ville (voir les cartes dans document annexe  aux délibérations du dernier conseil municipal que nous avons publié là):

  • Soleil levant Nord

La municipalité souhaite voir s’implanter une zone mixte activités/commerces, avec des logements R+4

  • Boulevard de Strasbourg et place du Général Leclerc

Le Maire signala vouloir y faire entrer du monde, notamment de Paris ou de Pantin, pour garantir la « pérénnité » des commerces

  • Secteur de l’ancien centre des impôts

En revenant une fois de plus, de manière polémique, sur le refus de l’ancienne municipalité d’acheter ce terrain alors proposé à 510 000 € alors qu’aujourd’hui, des estimations chiffrent ce terrain aux alentours des 3 millions d’euros, le Maire indiqua que le propriétaire commençait à négocier sous l’impulsion du périmètre d’études (« Le propriétaire ne peut plus prendre de décision sans l’autorisation de la Mairie« , déclara Gérard Ségura). Un projet d’équipement et de logements R+3 maximum est à l’étude

  • Entrée des pavillons sous bois

En lieu et place des anciens ateliers de peinture industrielle, une étude sur la construction de logements permettant d’accueillir une partie des Aulnaysiens impactés par le projet de démolition de la cité Sainte Anne est en cours

  • Soleil Levant Sud

Construction de logements collectifs

Selon Gérard Ségura, ces périmètres d’études permettront de développer un urbanisme à visage humain, avec notamment la prise en compte de 30% de logements sociaux permettant de répondre aux 3 000 demandes sur la ville. Des discussions avec certains promoteurs sont en cours.

Revenant sur des propos tenus lors du dernier conseil Municipal, le Maire clama, et ce malgré l’étude de l’INSEE qui prouve le contraire, que la ville perdrait en moyenne 800 habitants par ans, et que jamais il n’avait souhaité faire tendre celle-ci vers les 100 000 habitants. Le conseiller général Jacques Chaussat revint sur ces déclarations en indiquant l’avoir entendu lors de la réunion publique Fontaine des Près le 15 Juin 2009. Le Maire, en guise de réponse, affirma qu’il avait été mal compris et qu’il ne souhaitait seulement que stabiliser la population entre 80 000 et 100 000 habitants, afin de ne pas perdre en dotations.

Suite à quelques échanges avec la population, le débat se recentra essentiellement sur le Vieux Pays, notamment sur l’avenir du CREA et la volonté du Maire de faire de ce quartier un parcours culturel.

Notons, en particulier, une déclaration sur la volonté de construire une Médiathèque sur la ferme du Vieux Pays.

Les débats s’enlisant dans la soirée, il ne resta que peu de temps pour parler de la préparation du budget. Madame Beauvais Liégeois, adjointe aux finances de la ville, eut la lourde tache de devoir faire une présentation en 5 minutes…

  • Budget 2010 : premières esquisses et mises en garde

La présentation du budget ayant été faite sous un rythme accéléré, il n’y eut pas de place aux débats ni à de trop longues explications sur celle-ci. On peut noter cependant que :

  • Madame Beauvais-Liégeois Bovais-Liégeois, dans son discours, attaqua fermement l’état sur les difficultés à venir concernant la ville et les collectivités territoriales : selon elle, la Taxe Professionnelle entrainera, à terme, une diminution de 10% des recettes. Également, toujours selon l’adjointe aux finances, l’augmentation des impôts propre au département et les difficultés de la région viennent essentiellement du désengagement de l’état et de l’augmentation des responsabilités du conseil général et du conseil régional en termes de gestion
  • Aucune augmentation d’impôt à Aulnay-sous-Bois n’est prévue
  • Une augmentation de 2,5% de la masse salariale est prévue
  • Le programme d’équipements (investissements) fluctuera entre 32 et 35 millions d’euros
  • Le budget alloué aux postes divers hors assurance, fluides et ordures ménagères baissera de 3%

Enfin, Madame Beauvais-Liégeois indiqua que les commissions budgétaires étaient en cours, que l’arbitrage définitif serait effectué en Décembre 2009 et que le budget devrait être validé le 18 Mars 2010.

La soirée se termina vers 23h00, clôturant ainsi la première réunion publique dite des conseils de quartier

Articles similaires:

3 Réponses à “Compte-rendu de la réunion publique du 09/11/2009 (école du Bourg I) 2/2”

commenter
Françoise BOVAIS-LIEGEOIS | 15 novembre, 2009 à 8 h 59 min

Bonjour,
Aucun commentaire, si ce n’est que je vous remercie de bien vouloir orthographier mon nom correctement :
BOVAIS-LIEGEOIS (et non BEAUVAIS-LIEGEOIS).
Bonne journée

[NDLR: Merci de votre correction et toutes nos excuses]

Navigue avec Internet Explorer 8.0 Internet Explorer 8.0 sur Windows Vista Windows Vista
Mozilla/4.0 (compatible; MSIE 8.0; Windows NT 6.0; Trident/4.0; GTB6; SLCC1; .NET CLR 2.0.50727; Media Center PC 5.0; .NET CLR 3.5.30729; .NET CLR 3.0.30729)

Bonjour,
Quelqu’un connaît-il la date du conseil de quartier Edgar Degas Est et ouest. Celle-ci est annoncée comme annulée sur ce site. Elle est annoncée au vendredi 13/11 sur Oxygène en ligne et on n’en parle plus sur le site de la mairie !!!

A croire que certain ne souhaite pas faire trop de publicité autour de la date de cette réunion. Belle démocratie participative !!!

Claude

Navigue avec Internet Explorer 8.0 Internet Explorer 8.0 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/4.0 (compatible; MSIE 8.0; Windows NT 5.1; Trident/4.0; .NET CLR 1.1.4322)

Bonjour Claude,

cette réunion est reportée au Lundi 23 Novembre. 20Heures. Toujours au réfectoire Jules Ferry 48/50 Rue Auguste Renoir.

Navigue avec Internet Explorer 7.0 Internet Explorer 7.0 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/4.0 (compatible; MSIE 7.0; Windows NT 5.1; GTB6.3; .NET CLR 2.0.50727; .NET CLR 3.0.04506.30; .NET CLR 3.0.04506.648)