Démocratie locale, Urbanisme

Résumé de la réunion du 15/06/2009 (quartier Tour Eiffel, école Fontaine des Prés)

20 juin, 2009 à 15:52 | Posté par

t41L’équipe de MonAulnay était présente le soir du 15 Juin à l’école Fontaine des Prés pour connaître les tenants et aboutissants de cette réunion qui s’annonçait tendue. Nos craintes étaient fondées, puisque les échanges ont été parfois très vifs, voire agressifs. Vous trouverez dans cet article un résumé concis mais traitant des aspects principaux de cette réunion.

Du monde, beaucoup de monde

Prévue pour débuter aux environs de 20h00, cette réunion a fait salle comble : le réfectoire de l’école était en effet bondé, malheur à ceux qui sont arrivés quelques minutes en retard, il n’y avait pas assez de places assises pour tout le monde. Nous avons estimé à 150 les personnes qui avaient fait le déplacement. En face, outre le Maire Gérard Ségura, plusieurs adjoints étaient également présents (M. Gente, M. Amédro, Mme Beauvais-Liégeois, Mme Bennamou et M. Hernandez). Le directeur de l’OPHLM (M. Crockaert) était également là, pour présenter le projet immobilier tant décrié.

Une présentation qui n’a pas convaincu

Plusieurs points étaient à l’ordre du jour, mais seul le projet de construction de logements sociaux rue Nilès a réellement été débattu.

Le directeur de l’OPHLM, en s’appuyant sur quelques diapos, revint sur le projet initial (un équipement public, mais dont la fonction était indéterminée). Présenté comme un bloc de béton inadapté au contexte urbanistique du quartier, M. Crockaert fit une transition sur le nouveau projet de l’OPHLM, à savoir une construction d’un “immeuble” de 24 logements sociaux. Un permis de construire, très controversé, avait en effet été déposé par la Mairie il y a quelques semaines. Le découpage proposé se fait comme suit :

  • 12 T2
  • 8 T3
  • 3 T4
  • 1 T5

D’une hauteur de 12 mètres, une des principales particularités de ce projet est le choix du type PLS pour le plafond des ressources (soit l’une des catégories les plus élevées, généralement destinée aux classes moyennes). Sur ce site, vous pouvez prendre connaissance des différentes classifications disponibles dans le parc HLM.

Utilisant des « matériaux nobles », cet immeuble respecterait les normes HQE (Haute Qualité Environnementale).

Malgré tous ces “atouts”, on peut dire que la salle n’a pas été convaincue, loin s’en faut. Plusieurs questions très orientées, des remarques cinglantes ont parfois ébranlé le calme des élus présents.

Chose surprenante, et qui n’est pas restée inaperçue pour une grande partie de la salle, plusieurs questions posées par des habitants sont restées sans réelle réponse. On peut noter par exemple, une question sur la circulation, une question sur le stationnement, et une question sur le manque de places dans les écoles du quartier.

Les échanges, très vifs et virant parfois à l’affrontement, n’ont pas toujours permis de centrer le débat, et le maire, avec une grande habilité, parvenait parfois à diverger de la question principale pour s’engouffrer dans un débat politique et généraliste, qui nous fit parfois perdre le fil. M. Hernandez, représentant du quartier parmi les élus de la majorité au sein de la démocratie locale, s’est aussi montré très vif vis à vis des riverains, se laissant aller parfois à quelques remarques désobligeantes envers ses interlocuteurs : il faut dire aussi qu’il a était poussé à la faute.

Alain Amédro pour une suppression du permis de construire

Alain Amédro, élu vert et adjoint à l’urbanisme notamment, a surpris dans son discours très apaisé et très consensuel vis à vis de ce projet. Avançant des arguments sur le manque de moyen de transport, le manque de commerces de proximité, les difficultés liées à la circulation et l’ampleur du projet, M. Amédro a proposé de retirer ce permis de construire, et d’envisager une construction à taille plus humaine, de 12 logements. Il mit en avant également le souhait de préserver un espace vert pour l’ensemble des riverains.

Favorable à une densification au niveau du centre gare, M. Amédro n’a pas manqué de citer le projet immobilier prévu Rue Fernand Herbaut, qui connait aujourd’hui encore de nombreuses réactions hostiles de la part des riverains. Son intervention a été accueillie avec satisfaction par la salle.

Une opposition à la fête

Mis à mal par une salle majoritairement hostile au projet, le Maire et son équipe ont dû également faire face aux interventions du conseiller général et conseiller municipal d’opposition Jacques Chaussat et au conseiller municipal d’opposition Franck Cannarozzo.

Jacques Chaussat revint sur une erreur dans une des déclarations du Maire, qui estimait que 700 habitants par an quittaient Aulnay pour d’autres cieux. Il est en effet revenu sur les dernières estimations de l’INSEE, qui place Aulnay Sous Bois en 3ème position au sein du département en termes de population, avec 82 000 habitants. Selon M. Chaussat, la ville ne devrait pas dépasser le seuil des 85 000 habitants pour préserver un cadre de vie agréable qui fait l’attrait de nombreux quartiers. Le Maire, tout d’abord en adéquation avec ce propos, estima qu’il était impossible d’empêcher la ville de dépasser les 100 000 habitants, et ce pour des raisons démographiques.

F. Cannarozzo, quant à lui, est revenu sur le principe d’écoute des habitants, et a proposé au Maire de supprimer ce permis de construire pour repartir de zéro, tout en associant les riverains dans l’élaboration d’un nouveau projet.

Les deux élus de l’opposition ont été, comme M. Amédro, très applaudis par la salle.

Une suppression du Galion ?

Outre le projet immobilier rue Nilès, le Maire a également fait une proposition surprenante de “raser” une partie du Galion pour y installer à la place un parc ou un espace vert. Cette proposition a beaucoup surpris l’audience, qui ne s’attendait pas à une telle déclaration. Selon Gérard Ségura, le Parc Ballanger n’appartient pas aux habitants de la rose des vents, et par conséquent, pour combler le manque d’espaces de verdure, ce serait une solution idéale pour améliorer grandement le cadre de vie du quartier.

En tout cas, beaucoup sont restés sceptiques sur ces déclarations (notamment, sur la problématique de relogement des habitants impactés par la destruction de logements à cet endroit).

Un sentiment de réunion inachevée…

Achevée aux alentours de 23h30, beaucoup de participants ont eu le sentiment d’une grande frustration par rapport à cette réunion publique : aucune conclusion n’a en effet été formulée. On ne sait pas si les plans vont être retravaillés, dans quels délais, dans quelles conditions…

Si le Maire a toutefois avoué vouloir « à tout prix » cet immeuble HLM, il a émis l’hypothèse de remettre en question cette construction, mais seulement avec un argumentaire parfait. Ce projet sera t-il revu par le conseil de quartier ? Si oui, a t-il les moyens et le pouvoir nécessaires pour peser dans la balance ? Autant d’interrogations et d’inconnues qui laissent vraiment une impression d’inachevé.

Arnaud Kubacki

Articles similaires:

10 Réponses à “Résumé de la réunion du 15/06/2009 (quartier Tour Eiffel, école Fontaine des Prés)”

Je n’ai pas assisté à cette réunion. J’ai pas d’avis sur son déroulement.
Pour autant, je m’interroge sur l’orientation rédactionnelle de MonAulnay, en faisant appel à Arnaud pour rédiger cet article. On retrouve quasiment les mêmes propos sur le site d’Aulnay Radical, site du parti Radical Valoisien, opposant connu et déclaré de la majorité municipale actuelle.
Aucune neutralité n’est attendu dans cet article. Ce blog n’est pas un journal. Cependant il est intéressant pour le lecteur non initié de savoir d’où proviennent les sources des informations glanées ici ou là.

En toutes sympathies.

PS : sujet à mettre à l’ordre du jour de la prochaine rencontre des blogueurs locaux ?

Navigue avec Firefox 3.0.11 Firefox 3.0.11 sur Windows Vista Windows Vista
Mozilla/5.0 (Windows; U; Windows NT 6.0; fr; rv:1.9.0.11) Gecko/2009060215 Firefox/3.0.11 (.NET CLR 3.5.30729)

je suis d’accord c’est mieux quand c’est des article de gauche! vive segura il est trop puissant ! grace à lui khaled!

[NDLR: Veillez a rester constructif et factuel (« Vive M. X! »)]

Navigue avec Firefox 3.0.11 Firefox 3.0.11 sur Windows 2000 Windows 2000
Mozilla/5.0 (Windows; U; Windows NT 5.0; fr-FR; rv:1.9.0.11) Gecko/2009060215 Firefox/3.0.11

Merci David de ta franchise, je vais tacher d’être aussi franc et direct,

Plusieurs choses:
– J’admets que nous touchons ici à une limite quand des propos identiques sont tenus sur un blog politique et dans nos articles. Nous n’avons pas vocation a reproduire le contenu de blogs politiques. Il faudra que nous éclaircissions ce point déontologique délicat.
– Cela ne m’empêche pas de soutenir parfaitement le contenu de cet article qui me parait tout à fait équilibré et dont les faits sont corroborés par d’autres.

Même si je conviens sans détour que les rapports entre AulnayRadical et MonAUlnay via Arnaud sont a éclaircir, je crois que Aurnaud est un auteur doué qui a su, je le crois le plus honnêtement, reproduire les faits en toute objectivité. Cet article a 100% sa place dans MonAulnay.com et n’est ni de gauche, ni de droite (pour répondre aux propos de Rachida).

Hervé (co-directeur de la publication).

PS: Le débat est ouvert, y compris entre nous rédacteurs. Nous sommes parfois en désaccord mais c’est l’essence même de la démocratie mais ici je soutient Arnaud.

Navigue avec Firefox 3.0.11 Firefox 3.0.11 sur Ubuntu 9.04 x64 Ubuntu 9.04 x64
Mozilla/5.0 (X11; U; Linux x86_64; fr; rv:1.9.0.11) Gecko/2009060309 Ubuntu/9.04 (jaunty) Firefox/3.0.11

Je suis factuelle, il est le meileur

Navigue avec Firefox 3.0.11 Firefox 3.0.11 sur Windows 2000 Windows 2000
Mozilla/5.0 (Windows; U; Windows NT 5.0; fr-FR; rv:1.9.0.11) Gecko/2009060215 Firefox/3.0.11

en toute objectivité, l’article d’Arnaud reflète parfaitement ce qui s’est passé.

Navigue avec Firefox 3.0.11 Firefox 3.0.11 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/5.0 (Windows; U; Windows NT 5.1; fr; rv:1.9.0.11) Gecko/2009060215 Firefox/3.0.11

Cinq minutes pour écrire que j’étais moi aussi présent lors de cette réunion Arc-En-Ciel. J’aurais pu d’ailleurs en rédiger le compte-rendu puisque j’ai pris 17 pages de notes, mais lorsqu’Arnaud s’est proposé, ça m’allait très bien, ayant moi-même dû faire face à une commande urgente d’article sur un autre blog.
Maintenant, pour en revenir à l’article d’Arnaud, il reflète de manière remarquablement objective ce qui s’est passé. Nous en avons discuté ensemble et j’ai dit clairement à Arnaud que son écrit était très bon. Pour connaître un petit peu Arnaud, c’est quelqu’un de très factuel, qui va sur le terrain et au contact des gens pour tenter de refléter au mieux la ou leur réalité. J’ai pu le constater à maintes reprises, sur la rue Fernand Herbaut ou à l’Arc-En-Ciel notamment. Que l’on soit en accord ou non avec la manière dont la problématique Arc-En-Ciel est gérée par la Municipalité en place, là c’est un autre débat. Mais sur le fond, pour ce qui est retranscris dans ce compte-rendu pour cette réunion là, le travail d’Arnaud est sur le plan éthique inattaquable et son témoignage très sobre malgré le contexte passionné de cette rencontre, est d’une grande fidélité aux événement de la soirée…
Pour en terminer et il ne m’appartient pas de dicter la ligne éditoriale de MonAulnay.com, je pense, je dirais même plus je suis convaincu que chacun des rédacteurs qui s’exprime en ce lieu est capable de mettre suffisamment de distance entre ses convictions politiques ou autres, et la nécessité d’apporter à la population aulnaysienne des éléments d’information pouvant susciter ou non le débat. Si je prends mon cas personnel, bien que je ne sois affilié à aucun parti (je ne suis pas encarté je le précise) je n’écris évidemment pas de la même façon sur MonAulnay ou ailleurs. Si pour garantir une neutralité absolue, d’ailleurs la neutralité absolue existe-t-elle (ça ferait un bon sujet de philo au bac ça) on demandait à tous les journalistes ou tous les blogueurs de renoncer à leur engagement politique ou autre, il ne resterait plus grand monde pour écrire quoi que ce soit.
En résumé, en tant que simple aulnaysien présent ce soir là et même en tant que co-rédacteur sur ce blog, je cautionne à 100% le compte-rendu d’Arnaud, bien que je n’appartienne pas au Parti Radical. Que David se pose des questions, c’est son droit le plus strict, mais sur cet article, il n’y a rien à redire que ce soit sur le fond ou la forme.

Navigue avec Internet Explorer 7.0 Internet Explorer 7.0 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/4.0 (compatible; MSIE 7.0; Windows NT 5.1; .NET CLR 2.0.50727; .NET CLR 3.0.04506.30; .NET CLR 3.0.04506.648)

J’ai assisté à la réunion,

Mes impressions ont été les suivantes :

Cette réunion n’a pas été préparé par le maire, qui pensaient sans doute qu’il n’y aurait pas grande monde. Mauvaise présentation du fait qu’il nous pas suivie le plan ou l’ordre du jour indiqué, au lieu de faire une présentation globale et ensuite ouvrir le débat, les questions on fusés de partout alors par lots de cinq puis une par une.

Le maire n’a pas effectivement répondu aux questions mais est partis dans un débat plus large, alors que nous étions venu pour avoir des réponses au sujet du projet. De plus l’agressivité est venue des élus au début en laissant entendre que les habitants n’avaient pas les compétences pour comprendre les idées ou projet du maire. A mon avis ce fut une erreur au lieu d’écouter et de faire le dos rond ils sont allés à la confrontation pour ensuite allez sur le terrain de la politique. Pour ma part j’aurais bien voulu entendre ceux-ci par le maire, nous avons besoin de construire du logement social à Aulnay sous bois, pour cela nous avons touché des subventions de l’état que nous devons impérativement dépensé, nous sommes sur un terrain privé donc nous avons pensé faire ce choix de construire une immeuble que plutôt des petits pavillons etc..

Les habitants du quartier ne sont pas contre les logements sociaux mais sur la façon de construire à la va vite une Emprise. Monsieur Le maire et Monsieur Hernandez, habitent le quartier est lorsqu’il sorte que les enfants peuvent allez joué par exemple au stade belval ils reflètent bien la non compréhension des habitant avec leur élue comme le besoin d’un parc dans la cité car malgré ce qu’il a été dit les enfants jouent déjà sur la voie public au lieu de leur jardins.

Mais encore une fois les habitants du quartier ne savent pas de quoi il parle et sont des méchant capitaliste qui ne pensent cas leur bien être.

N’ayant pas d’étiquette politique je n’ai pas trop apprécié la fin de la réunion qui a tourné en débat avec Monsieur le maire et Monsieur Chaussat et Monsieur Cannarozzo car c’était pas l’objet de la réunion et n’ayant pas du tout l’habitude de cela j’ai bien vu également que c’était un petit jeu de bonne guerre entre les deux clans

Par contre j’ai été agréablement surpris des propos de monsieur Amédro, qui me semble avait trouvé ou proposé une solution intermédiaire au Maire qui nous avait indiqué tous ou rien.

Pour ma part le maire nous laisse le choix de pouvoir nous exprimer alors qu’il accepte le débat, qu’il prépare son sujet par respect pour ceux qui viennent et qu’il puisse admettre que ces administrés ont aussi des compétences professionnelles et qu’ils puissent également comprendre les contraintes du maire si elle sont expliqués ou sinon c’est pas la peine de faire de la démocratie participative, qu’ils prennent alors ses décisions et puis à la fin de son mandant on jugera.

Navigue avec Internet Explorer 8.0 Internet Explorer 8.0 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/4.0 (compatible; MSIE 8.0; Windows NT 5.1; Trident/4.0; GTB6; .NET CLR 1.1.4322; .NET CLR 2.0.50727; .NET CLR 3.0.04506.30)

cher jetpolitefr, j’entends votre remarque sur l’intervention des politiques dans ce genre de réunion. personnellement je vais à toutes et j’écoute les habitants. on préfèrerait parfois ne pas intervenir du tout mais il est aussi difficile de laisser le maire affirmer parfois des contre-vérités que les habitants ne peuvent connaitre. nous sommes parfois confrontés à un devoir d’information.

de plus, si au même titre que les autres habitants, après tout nous sommes bien aulnaysiens, résidant pas beaucoup plus loin, ne pas donner notre avis ne revient-il pas à cautionner ? notre différence de point de vue ne sert-elle justement pas aux habitants à peser le pour et le contre pour affûter leur jugement ?

enfin, si vous avez eu droit ce soir-là à la présentation du projet, sachez que les conseillers municipaux n’ont pas eu droit à cette attention. nous avons du réclamer mais en vain au dernier conseil municipal. comprenez donc que nous sommes vous et nous confrontés au même type de démocratie : on décide et ensuite on fait avaler la pilule ….
pour mémoire le permis de construire a été déposé le 25 mars !

en espérant cher jetpilotefr vous avoir éclairer sur le côté quasi »obligatoire » de mon intervention.

Navigue avec Firefox 3.0.11 Firefox 3.0.11 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/5.0 (Windows; U; Windows NT 5.1; fr; rv:1.9.0.11) Gecko/2009060215 Firefox/3.0.11

Monsieur Cannarozzo, je comprends très bien et respecte votre point de vue, mais en intervenant vous avez facilite le travail du maire qui n’avait pas envie de répondre à nos questions et préférant partire sur des sujets plus généraux afin de débattre de tout et de rien.

Enfin dans votre réponse monsieur Cannarozzo, il y a 50 % de sincérité et 50 % de demi-vérité. Encore une fois je n’ai pas le même accès que vous à l’information mais j’avais déjà pris connaissance du dossier alors me dite pas qu’étant conseiller municipal averti vous n’aviez pas eu vent de ce projet, et que votre devoir de l’information vous auriez du le faire bien avant, et que vous surfer un peu sur la vague pour montrer les travers de la nouvelle municipalité.

Par contre vous ne l’avez pas signalé mais monsieur le maire nous a dit lors de cette réunion qui n’a pas était filme donc il pourra revenir sur ces dires que si notre commune perdait sa taxe professionnelle, il rendrait aussitôt les clefs de la ville. Bonne journée. «Soyons fermes, purs et fidèles ; au bout de nos peines, il y a la plus grande gloire du monde, celle des hommes qui n’ont pas cédé. » [ Charles de Gaulle ]

Navigue avec Internet Explorer 8.0 Internet Explorer 8.0 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/4.0 (compatible; MSIE 8.0; Windows NT 5.1; Trident/4.0; GTB6; .NET CLR 1.1.4322; .NET CLR 2.0.50727; .NET CLR 3.0.04506.30)

sur le premier point, vous avez raison. c’est le risue à chaque fois et vous avez retenu que je n’ai pas relever sa réponse justement pour ne pas alimenter mais se taire et l’entendre asséner son opinion comme si c’était la divine vérité, c’est assez dur. mais je vous concède que cela lui permet de diverger.

sur le second point, je vous assure que je n’étais pas comme les autres d’ailleurs au courant. en effet, nous avons voté il y a plusieurs un avenant de principe au pru qui prévoyait des constructions à plusieurs endroits de la ville dont la cité arc-en-ciel. ils’agissait d’un avenant de principe sans projet.

le projet lui a été réalisé par l’OPHLM auquel aucun membre de l’opposition n’a de droit de regard. le permis de construire a été déposé par le président de l’OPHLM le 25 mars (j’ai vérifié la semaine dernière) mais sans que le conseil municipal en soit informé. comme le sujet n’a absolument pas été présenté au conseil, nous n’en savions rien. nous avons réellement appris l’existaence du projet et du permis à la fin mai par l’intermédiaire des riverains. je vous assure que cela est la stricte vérité.

d’ailleurs le 9 juin en commission en mairie, j’ai réclamé des éclaircicements qui m’ont été refusés. prétexte : l’OPH est indépendant, donc pas d’information nécessaire du conseil municipal selon mesdames Bovais-Liégeois et Benhamou. quant au fait que le conseil de quartier ait été averti et pas le conseil municipal, eh bien c’est normal maintenant ce sera comme ça le conseil municipal que vosu avez élu sera averti en dernier.

je peux vous dire que j’ai vérifié encore ses méthodes pas plus tard que vendredi dernier à la réunion de quartier à l’école merisiers et hier soir à l’école Paul Bert. j’en apprends plus dans ces réunions qu’au conseil municipal : drole de démocratie !

enfin pour la taxe prof, tout le monde sait qu’elle sera remplacée par une autre taxe. c’est donc là l’alarmisme naturel du maire qui le pousse à tout décrire comme extremement hostile pour valoriser l’action héroïque qu’il mène. un principe bien connu de la dialectique mais aussi une certaine tendance à vouloir être admirer …

au plaisir d’en rediscuter avec vous de vive voix !

Navigue avec Internet Explorer 6.0 Internet Explorer 6.0 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/4.0 (compatible; MSIE 6.0; Windows NT 5.1; SV1; .NET CLR 1.1.4322; InfoPath.1; .NET CLR 2.0.50727)