Circulation, Communication, Démocratie locale, Environnement, Espaces verts, Oxygène, Politique, Propreté, Sécurité

Compte-rendu de la réunion publique du 09/11/2009 (école du Bourg I) 1/2

11 novembre, 2009 à 17:19 | Posté par

Le maire, après une mise au point douloureuse notamment le 26 Octobre en présence des co-présidents et secrétaires des conseils de quartier (Nord), avait décidé, unilatéralement, de provoquer des réunions publiques dites « des conseils de quartier », dont le but était, en partie, de présenter le fonctionnement et les esquisses de projets aux habitants. C’est au quartier du vieux pays, dans le réfectoire de l’école du bourg I, que le Maire a décidé de lancer sa campagne d’information.

  • Un rendez-vous réussi

Malgré le manque d’indication de la salle où se déroulait la réunion, et quelques couacs sur le lieu exact notamment dans Oxygène, les riverains du Vieux Pays ont répondu à l’appel de la municipalité : le réfectoire de l’école du Bourg I était bien rempli (100 personnes environ), preuve s’il en est que le Maire attire toujours autant les foules lorsqu’il s’agit de parler de son quartier. Afin d’éviter tout dérapages comme on a pu le constater au sein de réunions publiques précédentes, la démocratie locale a fait appel, en tant que modérateur, à Christophe Lopez, directeur de l’hebdomadaire municipal Oxygène et proche collaborateur du Maire.

3 points étaient à l’ordre du jour :

  • La présentation du conseil de quartier et les projets en cours d’élaboration
  • L’aménagement urbain
  • La présentation des esquisses du Budget 2010

Dans une ambiance plutôt bon enfant, la présentation du conseil de quartier pouvait commencer. Cependant, et en absence du Maire, arrivé une fois de plus en retard, un communiqué allait soudainement mettre certaines choses au clair…

  • Désaccord unanime des délégués du conseil de quartier contre les réunions publiques des conseils de quartier imposées par Le Maire

En tout début de soirée, Hervé Suaudeau, secrétaire du Conseil de quartier du Vieux Pays, souhaita clarifier plusieurs points avec les habitants concernant, notamment, l’intitulé de la soirée. Au nom de l’ensemble des délégués, et en présence du président des Conseils de Quartier (Philippe Gente), M. Suaudeau fit une lecture sans complaisance sur les pratiques jugées inacceptables de l’exécutif municipal. Tout en félicitant le travail de la démocratie locale et l’outil mis en place, le secrétaire s’est dit choqué par les propos tenus par le Maire lors de la réunion du 26 Octobre, dans le cadre de la préparation des réunions publiques dites des conseils de quartier (Le Maire avait signalé vouloir reprendre en main les conseils de quartier, selon H. Suaudeau). Plusieurs critiques sont apportées :

  • Les dates imposées par l’exécutif municipal en dépit de la non disponibilité de certains délégués et élus, dont Grégoire Mukendi, co-président de ce conseil de quartier
  • Pour de nombreux délégués, découverte de l’existence de la réunion dans l’hebdomadaire municipal Oxygène, soit 5 jours avant
  • Le manque de concertation dans le cadre de la démocratie locale
  • Propos choquants du Maire lors de la réunion du 26 Octobre 2009

Compte tenu de tous les griefs portés à son encontre, Hervé Suaudeau, au nom de tous les délégués du quartiers, demanda au Maire de revenir sur sa décision, tout en souhaitant vouloir préserver la notion de « Conseils de Quartier libre ».

Vous pouvez lire l’intégralité de la lettre à cet endroit.

Interpellé par ces déclaration, Philippe Gente rétorqua que le but de cette soirée n’était pas une réunion polémique. Il s’indigna également sur les propos qui qualifient, selon lui, la majorité municipale de non démocrate. « J’aurais pu ne pas vous laisser la parole Monsieur Suaudeau, mais j’ai souhaité laisser s’exercer la démocratie. Vous ne pouvez pas nous qualifier de non démocrates« , s’offusqua t-il. « Vous faites le travail d’autant mieux qu’on vous donne les moyens de le faire »

Enfin, M. Gente ajouta que le Maire avait mal été compris, que l’objectif de la réunion du 26 Octobre était de rappeler que les conseils de quartier sont des organes consultatifs et que seuls les élus on la responsabilité des choix et des décisions.

Gérard Ségura, arrivé au cours du débat, indiqua qu’il était nécessaire de faire un tour des propositions des conseils de quartier. Selon lui, cette réunion est une réunion publique initiée par les conseils de quartier. « Je ne suis pas d’accord« , rétorqua Hervé Suaudeau.

Pour terminer sur ce débat passionné, le Maire ajouta que :

  • Les conseils de quartier ne sont qu’un organe institutionnel et municipal
  • Les conseils de quartiers ne peuvent être autonomes

Suite à ces déclarations jugées polémiques par le modérateur Christophe Lopez, le premier point de l’ordre du jour pouvait commencer…

  • La place de l’église, sujet de discorde chez les riverain… et les délégués du conseil de quartier !
Place de l'église il y a environ cent ans

Place de l'église il y a environ cent ans

Malgré le manque de préparation décrié par plusieurs délégués de quartier, plusieurs sujets en cours ont été présentés auprès des riverains, dont notamment l’avenir du parking de la place de l’église.

Ce parking, dont le stationnement sauvage et les risques d’accidents pour les piétons sont criants du fait du sens de circulation de celui-ci, fait l’objet d’une étude par le conseil de quartier de modification en « place de vie ». Mettant en avant la connotation historique de l’église Saint-Sulpice, et de l’histoire de cette place qui était un point central du Vieux Aulnay, notamment avant la seconde guerre mondiale, Hervé Suaudeau présenta quelques axes de réflexion, comme notamment l’aménagement de quelques commerces et l’implantation d’une sorte d’aire de promenade. Une fois la présentation effectuée, les distensions au sein même des délégués ont éclaté au grand jour. En effet, plusieurs délégués pensent que qu’il ne faut surtout pas supprimer ce parking (du fait de la proximité des commerces), et que seuls quelques aménagements comme le marquage, le sens de circulation et la limitation de la durée de stationnement suffiraient pour redonner un peu de vie à cette place.

Du côté des riverains, ces dissensions ont pu également se faire ressentir. Un riverain s’étant même attaqué directement aux défenseurs de la suppression du parking, en indiquant que cela signifierait la mort des commerces de proximité en faveur du centre commercial Paris-Nord.

Le Maire, en fin tacticien, nota la bonne volonté du Conseil de Quartier et signifia que sa relative jeunesse empêche, pour l’instant, de trouver un compromis acceptable pour l’ensemble des riverains et que son aide était, pour l’instant, nécessaire pour trouver le consensus. Le projet devra, par conséquent, être réévalué.

  • Discussion sur les problèmes diverses du quartier

Comme à chaque réunion publique, la soirée était l’occasion pour les habitants de s’exprimer sur leurs doléances et leurs remarques quant aux dysfonctionnements ou problèmes du quartier.

Plusieurs points récurrents ont été abordés, et entre parenthèse, les réponses ou propositions du Maire :

  • Problème de places de parking notamment sur la place de l’église/marché (souhait de trouver une solution de se garer hors marché et d’en faire une place sympathique)
  • Mauvais emplacement de la plaque Jean Moulin (« Ce fut une expérience malheureuse », volonté de déplacer la plaque sur le « petit bout de terrain » de la rue Kleber. Volonté d’acquisition des armoiries du château pour y mettre la plaque)
  • Arcade proche de l’église et mauvaise fréquentation (problème partie publique/servitude. Projet de fermer l’accès à la tombée de la nuit, en discussion avec le bailleur. « Cela permettra de repousser les gens un peu plus loin« )
  • Petit muret Presbytère et jardin mal entretenu (« Ce n’est pas une réussite« , projet de modification, en faisant une partie pelouse et une partie parc florale)
  • Problèmes de sécurité diverses (volonté de redéfinir le rôle de la police municipale : fin des services de nuit et renforcement des équipes à pied)
  • Suppression de la rue Allende (projet de nommer le boulevard urbain RN2 en « Boulevard Salvador Allende ». Egalement, projet de renommer la salle du Hameau en salle Yvonne Louis)
  • Problèmes places de parking Rue Pelletan
  • Réaménagement du passage rue Kléber/19-21 rue Jacques Duclos (projet issu des travaux du conseil de quartier, création d’une poche de parking et amélioration de l’accès aux piétons et aux personnes à mobilité réduite)
  • Intersection rue Gilberte et dangerosité (en cours, voir avec Bruno Defait, conseiller-adjoint aux transports et à la circulation)
  • Non ramassage des ordures Roger Lemaire (étude en cours, suppression de deux places de parking gênantes, engagement du Maire)

Suite à ces différents témoignages, la suite de l’ordre du jour, à savoir l’avenir de l’urbanisme et la présentation des esquisses du budget 2010 pouvait débuter. Nous vous invitons à lire le compte rendu de ce qui a été dit sur ces deux thèmes dans la deuxième partie de ce compte-rendu, à paraitre dans quelques jours.

Arnaud Kubacki

Articles similaires:

2 Réponses à “Compte-rendu de la réunion publique du 09/11/2009 (école du Bourg I) 1/2”

Je souhaiterais clarifier un point (et peut être me suis-je mal exprimé lors de la réunion):
Il n’y a pas de dissensions (violente opposition) au sein de notre conseil de quartier, mais une différence de point de vue qui n’est pas une surprise. C’est la raison pour laquelle nous avons souhaité mettre au débat la question qui nous divisait. Rassurons tout le monde, les débats au sein du conseil de quartier sont riches mais jamais violent car nous nous entendons très bien.

Navigue avec Firefox 3.5.4 Firefox 3.5.4 sur Ubuntu 9.10 x64 Ubuntu 9.10 x64
Mozilla/5.0 (X11; U; Linux x86_64; fr; rv:1.9.1.4) Gecko/20091028 Ubuntu/9.10 (karmic) Firefox/3.5.4

Suppression des effectifs de nuit de la municipale??? qui appeler alors? La Nationale n’est jamais disponible!! …

Navigue avec Internet Explorer 8.0 Internet Explorer 8.0 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/4.0 (compatible; MSIE 8.0; Windows NT 5.1; Trident/4.0; GTB6; .NET CLR 1.1.4322; .NET CLR 2.0.50727; .NET CLR 3.0.4506.2152; .NET CLR 3.5.30729)