Associations, Politique - Elections, Régionales 2021

« Faux militants de Valérie Pécresse » : l’association de l’adjoint au maire Paulo Marques est impliquée

7 juin, 2021 à 16:13 | Posté par
Paulo Marques devient adjoint en 2016 (évènement rapporté par Lujuso journal, portail d’information franco-portugais)

Selon un article de Médiapart, en 2019 Valérie Pécresse aurait organisé le plus important meeting de son parti (Libres!) avec des « contingents entiers de faux militants rameutés depuis Paris et issus d’associations communautaires« . L’enquête Médiapart rapporte que l’une de ces associations amenée tout frais payés à Brives-la-Gaillarde était Civica. Cette association est dirigée par l’adjoint à la vie associative d’Aulnay, Paulo Marques.

Un « meeting fantoche »

Le meeting s’est tenu en août 2019 en Corèze et a rassemblé 1500 personnes. C’est le premier grand rassemblement de Valérie Pécresse depuis qu’elle a quitté LR pour fonder son parti « Libres! ». Le même jour, le parti de Nicolas Sarlozy réuni à La Baule, n’arrive pas à rassembler le tiers de monde.

Photo AFP

Médiapart explique qu’un train spécialement affrété par Valérie Pécresse a quitté Paris pour amener les « militants » à ce meeting. Or le journal en ligne révèle qu' »une bonne partie des participants » ignoraient qu’ils allaient à un meeting politique et certains ont même cru à un partenariat avec la Région IDF. Médiapart explique que « plusieurs associations dont sont issus les faux « militants » mobilisés pour gonfler les rangs du rassemblement ont vu leurs subventions augmenter sous la présidence de Mme Pécresse« .

Civica impliquée aussi pour recruter les « faux militants »

Le journal interroge les nombreuses associations mises en cause et nous vous livrons un extrait consacré à Civica, présidée par le 12e adjoint de la ville :

Lorsqu’on contacte les membres des associations, il n’est parfois pas rare que les personnes donnent des versions contradictoires. Il en est ainsi des membres de Civica, qui regroupe les élus portugais et d’origine portugaise en France. L’association s’est vu attribuer 20 000 euros de subvention régionale en 2018 (pour une fête sur l’entrée du fado au patrimoine mondial de l’Unesco), 30 000 euros en 2019, puis 5 000 euros en 2020.

Contactée, une militante de cette association présente à Brive explique que « les personnes qui se sont déplacées sont celles qui adhèrent aux idées de Valérie Pécresse ». Mais, un autre membre de la délégation livre une autre version quelques instants plus tard : « De mon point de vue, ce n’était pas tant que ça politique, […] je pense que c’était vraiment plutôt un échange en fait. »

Civica, association abonnée au clientélisme au profit de LR

Meeting sur mesure offert à Valérie Pécresse en 2015 par Civica

Ce n’est pas la première fois que Civica apporte ses services à Valérie Pécresse. Notre blog avait révélé en 2015 que cette association avait organisé à l’hôtel de ville d’Aulnay une réception qui était en fait un meeting déguisé de celle qui visait la présidence de l’Île-de-France. Malgré les dénégations de la majorité de Bruno Beschizza, la candidate avait – selon nos informations – finalement dû réintégrer les frais de cette luxueuse journée dans ses frais de campagne. La même année L’année précédente, l’association avait organisé une opulente partie de golf pour les milieux LR. En 2020, le clientélisme électoral LR de Paulo Marques avait aussi été épinglé durant la campagnes des municipales. L’association avait récupéré 18 mois plus tôt l’usage gratuit d’un pavillon municipal pour 20 ans.

Belles voitures au très luxueux « open de Golf Civica » en 2014… au service quasi exclusif de LR
Ce pavillon situé rue Ordener a été cédé en août 2018 pour 20 ans gratuitement par la ville d’Aulnay à Civica. LP/T.P.

Médiapart termine son article par une phrase pour montrer l’ironie de la situation :

Ancienne ministre du budget de Nicolas Sarkozy, Valérie Pécresse avait ravi en 2015 la présidence de la région Île-de-France, la plus grande région d’Europe, en promettant de mettre un terme « aux dérives de 17 ans d’une gestion opaque et clientéliste » de la présidence socialiste.

Article complet de Médiapart (sur abonnement)

MAJ le 8/06 : Correction de l’année sur la partie de golf « bling bling » de Civica

2 Réponses à “« Faux militants de Valérie Pécresse » : l’association de l’adjoint au maire Paulo Marques est impliquée”

Une équipe municipale qui offre 20 ans de loyers gratuits à une association portugaise mais qui vire une association caritative du pavillon qu’elle louait pour y abriter des femmes qui étaient à la rue, n’accorde pas les mêmes droits à tous et fait dans le clientélisme, avec l’argent des contribuables sans qu’ils soient jamais consultés ! Quelle démocratie partisane et corrompue !

Navigue avec Firefox 89.0 Firefox 89.0 sur Windows 8.1 x64 Edition Windows 8.1 x64 Edition
Mozilla/5.0 (Windows NT 6.3; Win64; x64; rv:89.0) Gecko/20100101 Firefox/89.0
commenter
Laurent Comparot | 8 juin, 2021 à 9 h 40 min

Bien sûr conformément à l’article 40 du code de procédure pénale, Valérie Pécresse et Bruno Beschizza vont signaler ces faits au procureur de la République.
Pour rappel, « Toute autorité constituée, tout officier public ou fonctionnaire qui, dans l’exercice de ses fonctions, acquiert la connaissance d’un crime ou d’un délit est tenu d’en donner avis sans délai au procureur de la République et de transmettre à ce magistrat tous les renseignements, procès-verbaux et actes qui y sont relatifs. »

Navigue avec Google Chrome 91.0.4472.77 Google Chrome 91.0.4472.77 sur Windows 10 x64 Edition Windows 10 x64 Edition
Mozilla/5.0 (Windows NT 10.0; Win64; x64) AppleWebKit/537.36 (KHTML, like Gecko) Chrome/91.0.4472.77 Safari/537.36

Répondre:

Nom (SVP évitez les pseudos):
E-mail (non publié) (obligatoire):
Site web:
Commentaire (obligatoire):
XHTML: Vous avez le droit d'utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>