Associations, Les enquêtes de MonAulnay.com, Médias, Régionales 2015

Tout laisse à penser à un mensonge de la majorité: l’Hôtel de Ville a bien été prêté à une réunion partisane

12 juin, 2015 à 19:00 | Posté par

Polémique surSommes-nous en train de découvrir un très choquant mensonge d’élus aulnaysiens?

Le Parisien en effet publié hier un bien intéressant article (en lien ci-contre), qui poursuit notre enquête sur la probable privatisation de l’Hôtel de Ville pour un meeting politique. Le journal obtient notamment des réponses de la mairie que notre blog avait tenté de recueillir en vain.

Mais ces réponses ne nous ont pas du tout convaincu et les arguments que nous développons ci-dessous nous permettent de poser légitimement la question suivante : La majorité tente-elle maladroitement de maquiller une réunion de campagne électorale ?

Mensonge sur la prétendue « diversité politique »?

Première affirmation très difficile à croire: dans le Parisien Paulo Marques soutient que « Civica réunit des élus de toute tendance politique, nous ne pourrions pas nous permettre de ne pas avoir de diversité politique ». Il est bien difficile de penser que M. Marques dit totalement vrai car à part le consul général du Portugal à Paris, la tribune était à 100% Les Républicains (ex-UMP) ou assimilés. En effet les intervenants que nous avons reconnus sur les photos étaient:

  • Valérie Pécresse (candidate des Républicains à la tête de la région IDF)
  • Bruno Beschizza (maire Les Républicains, conseiller régional sortant, Secrétaire National à la Sécurité des Républicains)
  • Paulo Marques (président de Civica, conseiller municipal des Républicains à Aulnay-sous-Bois)
  • Carlos Gonçalves (Député des Portugais de l’étranger du PSD, le partenaire des Républicains au Portugal)
tribune3

De droite à gauche Valérie Pécresse, Bruno Beschizza, Paulo Marques, Carlos Gonçalves et le consul général du Portugal à Paris

tribune4tribune2Dans les intervenants qui n’étaient pas de façon permanente en tribune, ce pluralisme semble aussi absent. On a ainsi reconnu (dans l’ordre d’apparition sur les images ci-contre) : Romeo de Amorim (Vice-président de Civica, conseiller municipal maire adjoint des Républicains à Saint-Maur-des-Fossés (MAJ le 12/06/15 à 20h30), Nathalie Perreira-Fordelone (adjointe à un maire Les Républicains à Poponne) et Hélène Brioix-Feuchet (conseillère départementale Les Républicains des Yvelines).

La diversité politique devait être décidément bien cachée en fond de salle, car nous n’avons reconnu aucun élu de gauche sur les photos. Peut-être ces élus étaient-il dissimulés par les grandes silhouettes de Philippe Dallier (sénateur Les Républicains), ou Patrice Calméjane (député Les Républicains) qui étaient aux premiers rangs ?

Statut Facebook de Carlos Gonçalves le 1er juin 2015

Statut Facebook de Carlos Gonçalves le 1er juin 2015

La défense de Bruno Beschizza contredite… en portugais!

Bruno Beschizza a beau marteler dans le Parisien que « Ça n’était pas un congrès des Républicains ! » (ex-UMP), cela y ressemblait pourtant beaucoup.

En effet, le député PSD Carlos Gonçalves, qui était présent en tribune, l’admet lui-même sur Facebook (voir la capture ci-contre) : « Associação Cívica, constituída por uma grande maioria de representantes políticos do partido UMP » :  ce qui veut dire « L’association CIVICA est composée d’une grande majorité des représentants politiques de l’UMP« . CQFD.

Alors qui dit vrai?

Ce qui est sûr est que Bruno Beschizza semble déjà se contredire lui-même quand il précise dans le Parisien que la mairie « prête du matériel ou des salles pour d’autres partis ». La mairie était donc prêtée à une association ou un parti politique?

Nous avons tenté de joindre une nouvelle fois le cabinet du maire. Celui-ci ne nous a toujours pas rappelé.

L’absence d’invités de gauche en tribune

Ce qui est évident, est que la gauche locale n’a pas été invitée:  Le député PS Daniel Goldberg (premier à signaler la chose), et le vice-président écologiste de la région Alain Amédro le confirment sur Twitter.
tweetGoldberg
twitter_amedro
Les conseillers municipaux d’opposition Miguel Hernandez (PCF) et Latifa Bezzaouia-Cotrie (PS) confirment eux aussi ne pas avoir été invités:

twitter2 L’absence d’équité politique en pleine période électorale sera sûrement regardée de près par les juges électoraux.

Julien_dos_santosUne discrimination politique au sein même des Français d’origine portugaise?

Sur Facebook, Julien Dos Santos, un élu socialiste pourtant d’origine portugaise se plaint lui aussi de ne pas avoir été invité par Civica malgré sa demande. Il se dit « scandalisé par l’instrumentalisation, opérée par « Les Républicains », de la communauté Portugaise. (…) Les portugais d’Île-de-France méritent plus de respect et ne doivent pas être pris pour de la chair à canon électoral« . Un vif débat s’engage alors en commentaire de son statut FacebookJean-Pierre Dos Santos (élu Les Républicains) déclare qu' »il y avait des élus de tous les bords » sans préciser la proportion d’élus Les Républicains.

Valérie Pécresse devra-t-elle rembourser ce luxueux meeting?

tapis-rouge-mairie-Aulnay-sous-BoisLa non-neutralité des invitations en pleine période électorale pourrait donc coûter cher à Valérie Pécresse qui devrait donc intégrer ce meeting taillé pour elle dans ses dépenses électorales. En effet, comme nous le précisions dans notre première enquête, le financement d’une réunion électorale ne peut pas être fait avec de l’argent public ou via une association. La candidate, sauf à démontrer que la réunion n’était pas un meeting, doit donc rembourser les dépenses de l’association Civica et les frais induits par le personnel municipal mis à sa disposition (sauf si la mairie propose à l’opposition le même service).

Or l’association Civica n’a pas fait dans la demi-mesure pour recevoir un dimanche les 150 personnes annoncées sur les réseaux sociaux : Tapis rouge, traiteur gastronomique, personnel de service, guéridons nappés de blanc, musiciens, magnums de pétillant… la somme risque d’être rondelette et rendrait le début de campagne de Mme Pécresse bien bling-bling.

A suivre, évidement!

Article co-écrit avec l’aide d’une partie de la rédaction.

Sources des photos sélectionnées: Statuts Facebook de Paulo Marques, Jean-Pierre Dos Santos, Carlos Gonçalves, Manuel Aparacio

Articles similaires:

5 Réponses à “Tout laisse à penser à un mensonge de la majorité: l’Hôtel de Ville a bien été prêté à une réunion partisane”

Tapis rouge à #aulnay // Tout laisse à penser à un mensonge de la majorité selon @monaulnay http://t.co/jvKuOYcCtA via @monaulnay

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown
Social Aggregator

Pour information il y a une erreur dans l’article, « Roméo de Amorim » Vice-président de CIVICA est maire-adjoint de Saint-Maur-des-Fossés et pas conseiller municipal je crois qu’il est aussi par ailleurs le patron de l’UMP sur la ville…

Navigue avec Google Chrome 43.0.2357.124 Google Chrome 43.0.2357.124 sur Windows 7 x64 Edition Windows 7 x64 Edition
Mozilla/5.0 (Windows NT 6.1; WOW64) AppleWebKit/537.36 (KHTML, like Gecko) Chrome/43.0.2357.124 Safari/537.36

Merci, c’est corrigé!

Navigue avec Firefox 29.0 Firefox 29.0 sur GNU/Linux x64 GNU/Linux x64
Mozilla/5.0 (X11; Linux x86_64; rv:29.0) Gecko/20100101 Firefox/29.0

Surprise? Tout laisse à penser à un mensonge de la majorité: l’Hôtel de Ville a bien été prêté à une réunion part.. http://t.co/7Kmz5bRCSz

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown
Social Aggregator

¤ Citation personnelle de circonstances
La majorité ne ment pas, c’est la vérité qui se trompe….
D’autre part quand BB dit la mairie « prête du matériel ou des salles pour d’autres partis ». Bah oui mais pas à la Mairie… 🙂
Chacun son interprétation, dilemme de la liberté d’expression et de pensée…

https://dudandyblog.wordpress.com/
(Le seul Blog neutre dans cette ville)

Navigue avec Firefox 38.0 Firefox 38.0 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/5.0 (Windows NT 5.1; rv:38.0) Gecko/20100101 Firefox/38.0