Internet - Blogs, La vie de MonAulnay

« Tyrannie de la rumeur » : MonAulnay.com répond à la tribune d’Oxygène

2 juillet, 2019 à 18:34 | Posté par
Tribune parue dans Oxygène de l’été 2019 intitulée « Faut-il vivre sous la tyrannie de la rumeur? »

Vous l’aurez sans doute remarqué, le dernier Oxygène ressemble particulièrement à une plaquette électorale. Mais une fois n’est pas coutume nous allons nous intéresser à autre chose.

La tribune écrite par Frank Cannarozzo intitulée peut sobrement « Faut-il vivre sous la tyrannie de la rumeur? » n’est en réalité principalement qu’une diatribe contre notre blog. Sans qu’il soit nommé, les lecteurs auront en effet reconnu monaulnay.com comme étant la cible privilégiée. Outre les qualificatifs déshonorants, l’adjoint n’hésite pas à utiliser l’amalgame et l’approximation à notre propos. Pourquoi tant de nervosité? Il est vrai que peu de médias locaux osent encore faire face aux procédures multiples payées par nos impôts.

Bien que nous laissions ouvert notre blog aux propos de la mairie, ce n’est hélas pas réciproque avec Oxygène. Or, nous n’avons pas l’intention ni les moyens de nous engager dans une longue bataille judiciaire pour obtenir un droit de réponse dans le journal. N’ayant pas les moyens municipaux de distribuer notre réponse dans toutes les boites, nous comptons sur nos lecteurs pour la partager;

Nous allons tenter de rétablir la vérité des faits.

Le logo de la ville sur le casque et l’élue qui écrit « nos sponsors »
  • Nous nous sommes effectivement posé la question pour savoir pourquoi une élue avait fait un rallye avec de l’argent public: Le logo de la ville au milieu d’autres indiqués comme des sponsors pouvait-il induire autre chose? Beaucoup de personnes pensaient que la municipalité avait octroyé une subvention. Nous avons posé la question, avons eu le démenti de la municipalité que nous avons publié. Celle ci aurait dû nous remercier pour avoir éclairé nos citoyens au lieu de nous menacer de suites judiciaires comme elle l’a fait et répondre avec une nervosité difficilement explicable.
  • Nous aurions dit que le déplacement des tilleuls de l’ex-Place Camélinat était impossible: FAUX! Nous avons dit et nous le redisons que ce déplacement de tilleuls centenaires était hasardeux. L’avenir nous dira si nous nous sommes trompés. Posez vous-même la question à un pépiniériste, nous serions intéressés par avoir vos retours. Quoi qu’il en soit, la vingtaine d’arbres centenaires sera remplacée par huit arbres en pot mais la mairie parle toujours d’une opération de végétalisation de la place… Qui croyez vous?
  • Nous alertons les Aulnaysiens sur le bétonnage d’une partie du parc Ballanger : « Aucune décision ne confirme cela » dit-il. Si c’est vrai, c’est un scoop qu’attend depuis des mois les associations qui se battent contre ce bétonnage. Mais si « aucune décision ne confirme cela« , alors pourquoi cette urbanisation était présentée par M. Cannarozzo lui-même comme « non négociable » devant 200 personnes le 28 mars dernier et qu’il confirmait avoir dit cela devant 40 personnes le 23 mai dernier? Qui ment? Sur les réseaux sociaux, M. Cannarozzo rétropédale et explique désormais qu’il avait voulu dire que c’est la continuité urbaine du nouveau quartier sur PSA qui était non négociable mais en même temps refusait d’examiner les alternatives au bétonnage du parc. « Aucune décision ne confirme cela« , mais nos enquêtes ont permis aux Aulnaysiens d’être informés de cette décision municipale non assumée. Cette mise au grand jour ne plait pas en haut lieu préférant dire qu’on augmente le parc de 10 ha au lieu de dire la vérité (15ha de pelouses sur PSA et 5ha de parc paysager en moins sur le parc).
  • Le plus beau pour la fin! Les soupçons d’attribution de logements HLM contre des enveloppes en liquide: Nous relayons un article du Parisien et c’est nous qui sommes visés. C’est beaucoup plus simple d’attaquer verbalement un blog local qu’un média national. N’argumentons pas plus sur ces propos qui intéresseront sûrement la police judiciaire.

N’y a t’il rien d’autre à dire dans une tribune? Aurions nous tant d’importance?

Bref! Vous aurez compris que ce qui peut nuire à la communication municipale, appelée ici « tyrannie de la rumeur« , c’est un petit blog comme le notre. Un blog qui a su résister aux attaques des deux précédentes mandatures quand elles étaient au pouvoir, un blog libre, une épine bien gênante dans la mécanique de propagande payée avec l’argent du contribuable. Nous continuerons à vous informer lors de la prochaine mandature de la même façon, quel que soit notre nouveau maire car nous considérons qu’il ne peut y avoir de citoyenneté sans information loyale aux habitants.

Hervé Suaudeau et Jean-Louis Karkides

Articles similaires:

11 Réponses à “« Tyrannie de la rumeur » : MonAulnay.com répond à la tribune d’Oxygène”

Il est clair qu’il faudra tout faire, je dis bien TOUT FAIRE pour ne pas renouveler cette équipe de bonimenteurs en 2020.

Les amis de Sarkozy, Balkany, Pasqua, l’affaire Bigmallion, Copé et ses petits pains au chocolat, Guéant et ses civilisations qui ne se valent pas, les scandaleux Morano, Ciotti, l’ami de Marion Maréchal Le Pen le demissionnaire Wauquiez… Le sinistre Hortefeux et ses allusions sur les arabes (Auvergnats) …

Tous ces gens-là sont liés par un parti sulfureux « Les Républicains »… Sans oublier le Penelope gate (Fillon)

Beschizza, Copé, Sarkozy
Qui est le directeur de Cabinet de Mr le maire ?

On ne peut pas laisser la ville être aux mains de ces gens-là

Les Républicains sont morts (européennes) achevons les en 2020

Navigue avec Google Chrome 75.0.3770.101 Google Chrome 75.0.3770.101 sur Android 8.1.0 Android 8.1.0
Mozilla/5.0 (Linux; Android 8.1.0; SM-T585) AppleWebKit/537.36 (KHTML, like Gecko) Chrome/75.0.3770.101 Safari/537.36

Je suis désolé messieurs ! 😊

– Mr Cannarozzo a raison !!! Que les Aulnaysiens le sachent…
Ras le bol des fakes, ici

https://monaulnay.com/2018/06/enquete-monaulnay-le-charge-de-communication-web-de-la-ville-publie-un-fake.html

– Et Ras la frange des corbeaux, là

https://monaulnay.com/2018/09/detrumpez-vous-sest-twittosuicide-letrange-fermeture-du-compte-dun-tres-proche-de-la-majorite.html

Voilà c’est clair pour tous les électeurs ? 🤔

Navigue avec Google Chrome 75.0.3770.101 Google Chrome 75.0.3770.101 sur Android 8.1.0 Android 8.1.0
Mozilla/5.0 (Linux; Android 8.1.0; SM-T585) AppleWebKit/537.36 (KHTML, like Gecko) Chrome/75.0.3770.101 Safari/537.36

Ah bon, des Elus impliqués dans de la vente d’appartements HLM [Propos modérés, enquête judiciaire en cours]
Le Bétonnage total de notre ville par la Mafia immobilière c’est un Fake ?

L’abattoir islamique [Propos modérés, accusation sans preuves] Sans la polémique, ça aurait été conclu depuis 2 ans !!! On en reparlera mais ça va se faire soyez-en certain et ils vous diront que cette Zone est libre de tout projet Commerciale, circulez y a rien à voir !

Quand ça ne va pas dans votre sens, c’est des Fakes sauf sous-Segura ou vous étiez les premiers à Calomnier, répandre rumeurs et insanités.

Navigue avec Google Chrome 67.0.3396.87 Google Chrome 67.0.3396.87 sur Samsung Samsung
Mozilla/5.0 (Linux; Android 6.0.1; SAMSUNG SM-A300FU Build/MMB29M) AppleWebKit/537.36 (KHTML, like Gecko) SamsungBrowser/9.2 Chrome/67.0.3396.87 Mobile Safari/537.36

FRANK CANNAROZZO OU « LA TYRANNIE DES EXPERTS ».
« Taisez-vous et laissez-nous faire », telle est la devise de cette municipalité et de son héraut (généralement très énervé) sur les blogs. C’est tellement insupportable que l’on puisse discuter le bien fondé de l’action de nos élus qu’il leur faut à toute force discréditer toutes les prises de position qui ne vont pas dans le bon sens, une ligne éditoriale dont la tribune de la majorité donnait déjà un brillant exemple dans le précédent numéro d’Oxygène. On peut décomposer assez aisément les procédés de délégitimation de toute parole discordante. Prenons d‘abord l’exemple du parking et de la place Abrioux :
1/ Déformer les paroles : personne n’a jamais dit que déplacer les arbres de la place était impossible, nous n’avons fait que douter de leur survie.
2/ Déplacer l’enjeu, pour faire oublier l’essentiel : ce n’est pas le devenir des arbres en pépinière qui nous soucie, mais la disparition d’une vingtaine d’arbres centenaires de la place.
Passons à Val Francilia :
3/ Entretenir l’opacité et jouer sur les mots : puisqu’aucune décision n’a encore été prise, rien ne permettrait de dire « qu’on va détruire le parc Ballanger ». Nous n’avons fait qu’analyser un projet présenté par la municipalité et qui prévoit en effet de dénaturer complètement le parc Ballanger. Si la municipalité ne semble pas bien sûre de le mettre en œuvre, c’est justement parce que nous avons fait tout notre possible pour dévoiler ce qu’elle cache soigneusement : le cinquième du parc paysager dévolu aux promoteurs. Et c’est bien parce que la municipalité sait que cette perspective ne peut que révulser les Aulnaysiens qu’elle se refuse à publier le plan de ce projet.
4/ Prétendre que les contradicteurs ne sont que dans la critique et n’ont rien à proposer : nous proposons à chaque fois une alternative : à la place du parking Abrioux un parking en silo sur le terrain libéré par la perception, à la place de l’urbanisation du parc, une continuité urbaine assurée en bordure et sur la « zone des hôtels ».
5/ Pratiquer l’amalgame : interrogation sur la présence d’un logo sur une voiture de rallye, doute sur la survie des arbres, protestation contre l’urbanisation du parc Ballanger, soupçon de corruption. Une interrogation, un doute, une protestation, un soupçon, tout cela n’a rien à voir avec la rumeur, car tout cela s’appuie bien sur des faits : une photo, une disparition, un plan, un témoignage reçu par la police.
6/ Renverser la perspective : alors que seuls ceux qui ont le pouvoir peuvent agir, reprocher à ceux qui ne l’ont pas de ne rien faire !
7/ Se donner l’exclusivité du droit à la parole : seule la parole des « experts » mandatés par la municipalité est légitime. Tous ceux qui invoquent une autre logique que celle pour laquelle la municipalité a mandaté les experts devraient se taire, et ne pas prétendre que créer un parking souterrain dans une zone où affleure la nappe phréatique ne peut que créer des désordres pour les anciens immeubles voisins, ni affirmer que le projet de construire sur le parc est une atteinte inadmissible à notre patrimoine. Sauf que les « experts » ne font que mettre en œuvre les décisions des élus, même lorsqu’elles sont contraires au bon sens ou à l’intérêt des habitants.
7/ Et ne pas oublier l’invective : commencer par traiter de corbeaux les blogueurs qui ne sont pas des thuriféraires du pouvoir, et par glissement, tous ceux qui s’interrogent, doutent et protestent.
Quand aurons-nous dans cette ville un débat sain, fondé sur l’honnêteté intellectuelle ? Mais est-ce possible avec des élus qui appliquent une politique d’urbanisme qu’ils dénonçaient avec la même véhémence lorsqu’ils n’étaient pas au pouvoir ? Et qu’ils mettent en œuvre avec une efficacité et une ampleur inégalée !

Navigue avec Firefox 67.0 Firefox 67.0 sur Windows 10 x64 Edition Windows 10 x64 Edition
Mozilla/5.0 (Windows NT 10.0; WOW64; rv:67.0) Gecko/20100101 Firefox/67.0

J’oubliais en 9/ Se faire passer pour une victime. Ces personnes qui ne supportent pas qu’on conteste leurs décisions seraient sous l’emprise d’un régime « tyrannique »! Il me semblait que justement une caractéristique de la tyrannie est de ne souffrir aucune contestation!

Navigue avec Firefox 67.0 Firefox 67.0 sur Windows 10 x64 Edition Windows 10 x64 Edition
Mozilla/5.0 (Windows NT 10.0; WOW64; rv:67.0) Gecko/20100101 Firefox/67.0

Les républicains aux ordres de madame Marion LePen

Nous avons découvert avec stupeur dans la presse de ce jour qu’une quinzaine d’élus LR avaient dîné mardi soir avec Madame Maréchal – Le Pen, pour évoquer « l’ouverture de la PMA à toutes les femmes, la privatisation d’Aéroports de Paris, la sécurité, et l’immigration » et que sur ces sujets, ils estimaient « être sur la même ligne ». Monsieur Pilard, secrétaire national des Républicains prend même soin d’ajouter qu’il « préfère discuter avec Marion Maréchal qu’avec Emmanuel Macron ».

Ces quelques mots contiennent en germe tout ce que nous dénonçons depuis des mois : l’alliance des idées avec l’extrême-droite, préfiguration des alliances électorales.

Les Républicains actent donc, publiquement et sans vergogne, le fait qu’on peut être exclu de ce mouvement pour soutenir une politique de réformes que la droite républicaine avait défendues quelques mois plus tôt, mise en œuvre par un Gouvernement dont plusieurs membres, dont le Premier ministre, sont issus de notre famille politique, mais qu’on peut en revanche dîner, et « être sur la même ligne » que la petite-fille de Jean-Marie Le Pen, ennemi juré du Général de Gaulle et du Gaullisme.

La dernière ligne rouge vient d’être franchie : les Républicains n’en ont plus que le nom, leur défaite idéologique est définitivement actée, et elle est à la mesure de leur récente défaite électorale : abyssale.

À la veille des municipales c’est important de connaître le parti de Mr Beschizza

Navigue avec Google Chrome 75.0.3770.101 Google Chrome 75.0.3770.101 sur Android 9 Android 9
Mozilla/5.0 (Linux; Android 9; SM-G960F) AppleWebKit/537.36 (KHTML, like Gecko) Chrome/75.0.3770.101 Mobile Safari/537.36

[NDLR: Propos modérés, troll aux pseudos multiples]

Navigue avec Google Chrome 75.0.3770.101 Google Chrome 75.0.3770.101 sur Android 9 Android 9
Mozilla/5.0 (Linux; Android 9; SM-G960F) AppleWebKit/537.36 (KHTML, like Gecko) Chrome/75.0.3770.101 Mobile Safari/537.36

Je n’ai que peu de temps en ce moment de répondre à ces critiques d’opposants politiques mais tout de même.
D’abord que monaulnay se prenne pour le centre du monde en expliquant qu’il est le seul visé, c’est démontré un égocentrisme hallucinant. C’est peut-être un peu oublier Facebook et ses dizaines de trolls anonymes qui sévissent toujours ici sans jamais être réprimandés. Je fais tout de même remarquer que vous acceptez sans broncher qu’on parle de vente de hlm, ce qui est donc une dénonciation calomnieuse, mais c’est pas grave ça sert la cause !

Pour répondre à monsieur Bougourd, quand on veut discuter on ne commence pas par publier un tract mensonger brandissant une rue au milieu du parc, un front bâti de 3 km et on affirme pas un nombre de logements dépassant comme par hasard le nombre de logements de la rose des vents juste pour faire peur.

Disparition des arbres centenaires de la;place Abrioux dites vous ? Non ils sont en pépinière.
Opacité sur val francilia, dites-vous ? Tout le contraire ! On a présenté intégralement la proposition de l’urbaniste, on a recueilli des réactions, et on en est que là. Vous prétendez l’inverse et mais nous suivons parfaitement le calendrier de concertation que nous nous sommes fixés dans lequel tout le monde peut s’exprimer, même vous, mais de grâce ne vendez pas des décisions avant qu’elles existent parce que sinon elles desservent le débat et je le regrette profondément. Vous contesterez les décisions quand elles seront prises mais elles ne le sont pas.
Des interrogations dites-vous ? Mais pourquoi ne pas poser les questions aux personnes concernées ? C’est pas curieux cette manie de publier un son de cloche sans jamais demander à la partie adverse ? Pour le logo, une question aurait eu une réponse. D’ailleurs la,réponse existait puisqu’il Faut une délibération pour avoir une subvention et il n’y en a pas eu. Pour les arbres, vous auriez demandé, on vous l’aurait dit, on vous aurait même permis d’y assister et de discuter avec le pépiniériste. Pour val francilia, vous n’auriez pas publié ce tract mensonger, on aurait pu avoir un autre débat. Pour la plainte, c’est le droit de tout le monde, mais les accusations derrière du genre la mairie ne fait rien, jusqu’aux propos tenus ici dans les commentaires par des trolls couverts par les tenants du blog, c’est beau ça ?
Enfin sur l’urbanisme, vous étiez prêts à accepter deux barres de 62 logements sur croix blanche et vous voulez faire la leçon… vous souvenez vous que la loi Tol oblige à construire 660 logements par an ? Que nous avons proposé à l’etat de n’en faire que 450 et qu’en réalité nous n’en faisons que 375 en moyenne sur 4 ans? Très très loin des caricatures lancées ici et ailleurs. Vous souvenez vous que les immeubles sur charmilles, Anatole France, Princet que nous devons bâtir aujourd’hui datent tous d’avant notre arrivée en terme de cession et de premier permis de construire ? La moitié de ce qui est produit aujourd’hui est l’heritage que nous tentons d’améliorer, de diminuer en nombre mais que nous ne pouvons éviter.
Le débat ? J’y suis attaché même quand il est rude mais il a des principes fondateurs : on ne raconte pas des choses fausses avant sinon forcément c’est qu’on cherche une opposition et non un dialogue, on vérifie ces informations auprès des personnes concernées plutôt que de s’empresser à publier et enfin on regarde les choses dans leur ensemble et on ne réduit pas un projet de 120 ha a seulement 5 ha.

Et pour Hervé, le fait de continuer à donner la parole au même troll qui revient sans cesse avec des propos qui frolznt sans cesse la diffamation et la dénonciation calomnieuse porte quel nom ?

Navigue avec Safari 12.1.1 Safari 12.1.1 sur iPad iOS 12.3.1 iPad iOS 12.3.1
Mozilla/5.0 (iPad; CPU OS 12_3_1 like Mac OS X) AppleWebKit/605.1.15 (KHTML, like Gecko) Version/12.1.1 Mobile/15E148 Safari/604.1

Pour rappel les arbres en pépinières ce sont que 1/3 des arbres de la place, les autres ont été tronçonnés. Et ils ne pourront pas être remit sur la dalle une fois les travaux terminés. Alors que dans la plupart des villes ont réfléchit à réintroduire des arbres pour faire baisser la température en ces temps de canicule. A Aulnay pour faire de l’ombre ont rajoute un étage aux immeubles!

Navigue avec Firefox 67.0 Firefox 67.0 sur Windows 10 x64 Edition Windows 10 x64 Edition
Mozilla/5.0 (Windows NT 10.0; Win64; x64; rv:67.0) Gecko/20100101 Firefox/67.0

Mr Cannarozzo

Disparition des arbres centenaires de la;place Abrioux dites vous ? Non ils sont en pépinière.

Avec les racines ? Comment on va les replanter ? Lol

Pouvez vous donner l’adresse qu’on vérifie vos dires ?

Merci et cordialement

Navigue avec Google Chrome 75.0.3770.101 Google Chrome 75.0.3770.101 sur Android 9 Android 9
Mozilla/5.0 (Linux; Android 9; SM-G960F) AppleWebKit/537.36 (KHTML, like Gecko) Chrome/75.0.3770.101 Mobile Safari/537.36

[NDLR: Commentaire modéré, beaucoup d’adjectifs méprisant envers un élu et qui n’apporte rien à l’article. De plus un nouveau pseudo pour la même personne habituée aux coms]

Navigue avec Google Chrome 38.0.2125.102 Google Chrome 38.0.2125.102 sur Samsung Samsung
Mozilla/5.0 (Linux; Android 5.0.2; SAMSUNG SM-T530 Build/LRX22G) AppleWebKit/537.36 (KHTML, like Gecko) SamsungBrowser/3.3 Chrome/38.0.2125.102 Safari/537.36

Répondre:

Nom (SVP évitez les pseudos):
E-mail (non publié) (obligatoire):
Site web:
Commentaire (obligatoire):
XHTML: Vous avez le droit d'utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>