Justice, Logement

Soupçons de corruption dans l’attribution de logements HLM [MAJ]

19 juin, 2019 à 17:54 | Posté par

En juin 2018, Hadama Traoré avait porté de lourds soupçons sur l’élue gérant le logement social, en utilisant l’expression de « pots-de-vins pour acquérir des logements HLM » et disait avoir trois témoignages audio et des documents administratifs qui parleraient de 4000€ demandés pour l’attribution d’un F4, 5000€ pour un F5 et 10000€ pour un logement neuf. 

Au début de l’été dernier, Mme Missour avait cependant assigné en référé Hadama Traoré. Mais cette plainte ne reposait que sur la forme, sans juger du bienfait des accusations, pour faire cesser le trouble de sa publication en lui demandant 100000€ de réparations. Le tribunal avait débouté l’élue, car le trouble avait cessé avec le retrait de la vidéo, et l’avait condamné à verser 1500€ au porte parole de La Révolution est En Marche.

Cette première manche perdue, et même si la vidéo avait été retirée, il restait à l’élue la possibilité de porter plainte sur le fond pour se faire laver de tout soupçons sur ces prétendues malversations qui avaient été relayées dans la presse. A ce jour, aucune plainte n’aurait été déposée.

Le Parisien nous informe que le parquet de Bobigny enquête sur l’attribution des HLM par la ville. Extrait:

À Aulnay-sous-Bois, faut-il verser des pots-de-vin pour obtenir un logement plus rapidement ? C’est la question que se pose le parquet de Bobigny, qui a ouvert une enquête portant sur des soupçons de corruption dans l’attribution de logements HLM par la ville. Le ministère public a saisi le commissariat.
Pour l’instant, une seule plainte est enregistrée. Elle émane d’un habitant du quartier Mitry-Ambourget, qui dénonce la promesse d’un relogement en échange d’une somme de 4 000 €. Le plaignant indique qu’il aurait versé de l’argent en liquide contre la promesse – non tenue – d’un relogement au Vieux-Pays l’année suivante. C’est désormais aux enquêteurs de déterminer la réalité des allégations…

Selon quatre autres témoignages d’habitants, tous vivant dans les quartiers nord, la combine – pratiquée dans d’autres communes de région parisienne – ne serait pas un cas isolé. Pourquoi eux n’ont-ils pas déposé plainte ? La « peur de représailles », répondent les concernés, tous parents, qui « habitent le même quartier » que les auteurs présumés des malversations. Trois de ces familles ont payé sans avoir jamais eu de logement.
Ces habitants que nous avons rencontrés, contre l’engagement de rendre anonyme leur témoignage, ne se connaissent pas entre eux, et se disent « pas engagés politiquement ». Ils décrivent la même chose : une famille, parfois une mère seule, inscrite depuis des années sur liste d’attente pour obtenir un HLM plus grand ou situé dans un autre quartier, lasse de patienter ou contrainte de quitter son logement, finit par prendre contact avec un intermédiaire, « connu dans la cité pour avoir ce rôle ».

Autre élément : le nom d’un agent municipal revient dans tous les récits comme possible cerveau. Officiellement « afficheur » pour la précédente municipalité socialiste et l’actuelle, pilotée par Bruno Beschizza (LR), cet agent serait en réalité « homme à tout faire » de la majorité.

Contactée, Séverine Maroun, qui, outre sa fonction de première adjointe est aussi présidente de l’OPH d’Aulnay-sous-Bois, commente : « Que l’enquête se fasse. Moi, j’ai une confiance absolue en mes collaborateurs. »
De son côté, le maire Bruno Beschizza – tout en rappelant s’appliquer à « dissocier mairie et OPH » – assure « ne pas avoir le début de commencement d’un doute sur la probité » de sa première adjointe.

MAJ à 18.51: Selon le cabinet du maire, Madame Missour aurait porté plainte sur le fond contre Hadama Traoré pour diffamation dans cette affaire.

Articles similaires:

8 Réponses à “Soupçons de corruption dans l’attribution de logements HLM [MAJ]”

[Propos modérés, une enquête est en cours, pas d’affirmation]
NDLR: La suite de votre commentaire, nous le laissons sous votre responsabilité. Pourquoi ne témoignez vous pas auprès des enquêteurs?
Pour ma part, on m’a demandé 5000e que j’ai bien entendu refusé de donner !
c’est l’une des raisons qui m’a poussé à m’elever frontalement contre ce pseudo parti politique les Républicains !
c’est le début de longues révélations, vous allez voir certains en seront écoeurés !

Navigue avec Google Chrome 38.0.2125.102 Google Chrome 38.0.2125.102 sur Samsung Samsung
Mozilla/5.0 (Linux; Android 5.0.2; SAMSUNG SM-T530 Build/LRX22G) AppleWebKit/537.36 (KHTML, like Gecko) SamsungBrowser/3.3 Chrome/38.0.2125.102 Safari/537.36

NDLR: Nous ne publierons pas les justificatifs donnés ici que nous n’avons aucun moyen de vérifier. Nous avons déjà pris des risques en publiant le dernier commentaire de Samy (c’est en effet lui) même en le modérant, ce qu’un autre blog n’a pas fait.

Navigue avec Google Chrome 38.0.2125.102 Google Chrome 38.0.2125.102 sur Samsung Samsung
Mozilla/5.0 (Linux; Android 5.0.2; SAMSUNG SM-T530 Build/LRX22G) AppleWebKit/537.36 (KHTML, like Gecko) SamsungBrowser/3.3 Chrome/38.0.2125.102 Safari/537.36

Blablabla @Samy
C’est honteux que ce blog vous laisse diffamer gratuitement. Cependant je suis d’accord avec le modérateur, si vous avez des révélations, parlez ! Sinon coupez votre langue de corbeau

Navigue avec Google Chrome 75.0.3770.101 Google Chrome 75.0.3770.101 sur Android 9 Android 9
Mozilla/5.0 (Linux; Android 9; SM-G960F) AppleWebKit/537.36 (KHTML, like Gecko) Chrome/75.0.3770.101 Mobile Safari/537.36

@ Samy

Comme vous le suggère les modérateurs de ce blog, vous devriez porter votre témoignage aux enquêteurs car de telles pratiques sont honteuses et inadmissibles et donnent une très sale image de notre démocratie. Tout citoyen qui se trouve témoin ou victime d’exactions commises par des personnes en position de pouvoir ou des personnes qui abusent de leur statut de fonctionnaire a le devoir d’alerter la justice.

Navigue avec Firefox 67.0 Firefox 67.0 sur Windows 8.1 x64 Edition Windows 8.1 x64 Edition
Mozilla/5.0 (Windows NT 6.3; Win64; x64; rv:67.0) Gecko/20100101 Firefox/67.0

Interrogez les salariés de l’OPH et surtout ceux licenciés depuis le changement de direction….. Je vais de mon côté transmettre des informations à la justice

Navigue avec Safari 11.1.2 Safari 11.1.2 sur Mac OS X  10.11.6 Mac OS X 10.11.6
Mozilla/5.0 (Macintosh; Intel Mac OS X 10_11_6) AppleWebKit/605.1.15 (KHTML, like Gecko) Version/11.1.2 Safari/605.1.15

@ RSF :

Laissez vous entendre que les personnes licenciées de l’OPH l’ont été parce qu’elles menaçaient de révéler le système mafieux ? Quant aux salariés qui y travaillent encore et souhaitent forcément conserver leur travail, elles sont coincées car très exposées à un licenciement si elles se mettaient à parler…. C’est grave !

Navigue avec Firefox 67.0 Firefox 67.0 sur Windows 8.1 x64 Edition Windows 8.1 x64 Edition
Mozilla/5.0 (Windows NT 6.3; Win64; x64; rv:67.0) Gecko/20100101 Firefox/67.0

[Propos modérés, information sans preuve destinée à déstabiliser une personne]

Navigue avec Safari 11.1.2 Safari 11.1.2 sur Mac OS X  10.11.6 Mac OS X 10.11.6
Mozilla/5.0 (Macintosh; Intel Mac OS X 10_11_6) AppleWebKit/605.1.15 (KHTML, like Gecko) Version/11.1.2 Safari/605.1.15

Votre mise à jour

« Selon le cabinet du maire, Madame Missour aurait porté plainte sur le fond contre Hadama Traoré pour diffamation dans cette affaire »

Pas sur en réalité, il semblerait que non, et ça serait un mensonge du cabinet (à vérifier)

Navigue avec Google Chrome 75.0.3770.101 Google Chrome 75.0.3770.101 sur Android 8.1.0 Android 8.1.0
Mozilla/5.0 (Linux; Android 8.1.0; SM-T585) AppleWebKit/537.36 (KHTML, like Gecko) Chrome/75.0.3770.101 Safari/537.36

Répondre:

Nom (SVP évitez les pseudos):
E-mail (non publié) (obligatoire):
Site web:
Commentaire (obligatoire):
XHTML: Vous avez le droit d'utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>