Atlas, Européennes 2014

Les élections européennes par les cartes #3: Le vote blanc distingué pour la première fois

30 mai, 2014 à 11:45 | Posté par

Ces élections sont l’occasion d’une première historique: La reconnaissance du vote blanc. Celui-ci est aujourd’hui distingué du vote nul mais ne compte tout de même pas dans les suffrages exprimés. C’est donc l’occasion de tenter une analyse pour tenter de savoir en quoi se distingue le vote blanc du vote nul. Pour compliquer le tout une liste «  Citoyens du vote blanc  » emme­née par Sté­phane Guyot a décidé de se présenter.

Regardons donc les cartes de votes blancs (2.1%), nuls (1,2%) et de la liste Guyot (1.6%):

Europeennes_2014_-_p_votes_blancsEuropeennes_2014_-_p_votes_nulsEuropeennes_2014_-_p_Voix_Guyot_(Citoyens_du_vote_Blanc)

Les cartes ne se ressemblent pas toutes mais toute analyse parait hasardeuse aux vues des éléments suivants:

    • La très faible participation (jusqu’à 90% dans certains bureaux).
    • la distinction pas forcément claire entre les trois type de vote. Le vote blanc s’exprime soit par un bulletin blanc, soit par une enveloppe vide. Le vote nul, s’exprime par tout autre type de vote invalide volontaire ou involontaire (comment les distinguer?). La liste Citoyens du vote blanc a pu créer une confusion.
    • Ce type de vote est pour la première fois mis en place et les électeurs n’y sont pas habitués (il n’y a même pas de bulletins blancs disponibles).

Si nous devions tout de même échafauder une analyse il paraîtrait légitime de distinguer les votes nuls qui peuvent être provoqués par une erreur de l’électeur (déchirure involontaire, ou incompréhension diverse). Prenons donc l’addition du vote blanc et du vote Guyot:

Europeennes_2014_-_p_votes_blancs_et_Guyot

Que remarque-t-on?

  • Ce vote n’est pas du tout négligeable (469 voix soit 3.61%).
  • Il est très variable suivant les bureaux et parfois plus élevé dans quartiers périphériques.
  • Le nombre vote blanc n’est pas forcément réduit avec la baise de participation. Au contraire, la désaffection des bureaux de vote, s’accompagne souvent d’une augmentation du vote blanc.
  • Les cartes du vote blanc et Guyot se ressemblent. Celle du vote nul est différente et semble toucher plus uniformément les quartiers (exceptés certains bureaux à très faible participation où le résultat est peu pertinent). Il est donc cohérent de penser que le vote nul serait plutôt involontaire.

Et vous qu’en concluez-vous?

 

Articles similaires:

Une Réponse à “Les élections européennes par les cartes #3: Le vote blanc distingué pour la première fois”

commenter
JEAN LOUIS KARKIDES | 31 mai, 2014 à 10 h 04 min

Lorsque l’on met 2 bulletins de formations différente dans une même enveloppe,lorsque l’on écrit sur le bulletin quelque chose,c’est volontaire et est considéré comme nul.
Le vote nul n’est pas forcément involontaire.
Par contre le vote blanc est un acte civique volontaire qui devrait être pris en compte.
Un bulletin blanc devrait être ajouté aux autres.
Une façon de lutter contre l’abstention et de montrer son mécontentement aux partis.

Navigue avec Google Chrome 35.0.1916.114 Google Chrome 35.0.1916.114 sur Windows 8.1 x64 Edition Windows 8.1 x64 Edition
Mozilla/5.0 (Windows NT 6.3; WOW64) AppleWebKit/537.36 (KHTML, like Gecko) Chrome/35.0.1916.114 Safari/537.36