Environnement, Transports

Les « castors » radioactifs hibernent en Seine-Saint-Denis…

6 janvier, 2013 à 7:33 | Posté par

Une nou­vel­le fois, en tou­te dis­cré­tion et sans infor­ma­tion préa­la­ble pour les usa­gers ou même les agents Sncf, des trans­ports de déchets hau­te­ment radio­ac­tifs se trou­vaient hier à proxi­mi­té de la gare RER de Dran­cy, à quel­ques enca­blu­res d’Aulnay.

Les conte­neurs « Cas­tor  » sta­tion­naient en effet tran­quille­ment, com­me on peut le voir sur la pho­to ci-des­sous, à proxi­mi­té immé­dia­te de voya­geurs, dans notre bon dépar­te­ment de Sei­ne-Saint-Denis, dont le cli­mat sem­ble déci­dé­ment pro­pi­ce à ces drô­les d’animaux… Alors, choix judi­cieux d’hibernation pour l’hiver ?… Vos avis sont les bien­ve­nus en com­men­tai­res !

convoiCastorDrancy

Articles similaires:

6 Réponses à “Les « castors » radioactifs hibernent en Seine-Saint-Denis…”

RT @monaulnay: Les « cas­tors » radio­ac­tifs hiber­nent en Sei­ne-Saint-Denis… http://t.co/LMeGWUUZ

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown
Social Aggregator
commenter
Jean Louis Karkides | 6 janvier, 2013 à 22 h 54 min

Les cas­tors sont par­tis ce soir après être res­tés au mini­mum 31 heu­res près d’un endroit public , la gare de Dran­cy.
Une pre­miè­re!
Mal­gré l’indignation d’élus de tous bords,la filiè­re nucléai­re conti­nue d’acheminer ses déchets et même de les par­quer en Île de Fran­ce.
Des étu­des indé­pen­dan­tes mon­trent que ces wagons déga­gent des rayons gam­ma nocifs.
Sto­cker près de wagons citernes,près d’une gare.…Comme pour le feu rou­ge qu’on ne met qu’après l’accident à un car­re­four ‚le ris­que exis­te.

Navigue avec Safari 6.0 Safari 6.0 sur iPhone iOS 6.0.1 iPhone iOS 6.0.1
Mozilla/5.0 (iPhone; CPU iPhone OS 6_0_1 like Mac OS X) AppleWebKit/536.26 (KHTML, like Gecko) Version/6.0 Mobile/10A523 Safari/8536.25

RT @monaulnay: Les « cas­tors » radio­ac­tifs hiber­nent en Sei­ne-Saint-Denis… http://t.co/LMeGWUUZ

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown
Social Aggregator

espé­rons que le nom de Cas­tor n’est pas été choi­si par rap­port à la mytho­lo­gie grec­que, car il avait obte­nu des dieux qu’ils sur­vi­vent en alter­nan­ce avec son frè­re Pol­lux : cela vou­drait dire qu’en cas de catas­tro­phe, on pour­rait choi­sir de par­ta­ger le res­te de sa vie avec la per­son­ne de son choix, le pro­blè­me du chô­ma­ge et du loge­ment seront vite réglés pour le coup.
Tes­la-ment votre

Navigue avec Firefox 4.0.1 Firefox 4.0.1 sur Windows 2000 Windows 2000
Mozilla/5.0 (Windows NT 5.0; rv:2.0.1) Gecko/20100101 Firefox/4.0.1
commenter
Jean-Gauthier Quintard | 7 janvier, 2013 à 20 h 47 min

Le nom de Cas­tor a sans dou­te été choi­si par rap­port à la mytho­lo­gie mais pour être com­plet c’est sur­tout l’acronyme de cask for stora­ge and tran­sport of radio­ac­ti­ve mate­rial, soit conte­neur de sto­cka­ge et de trans­port de matiè­res radio­ac­ti­ves…
Conve­nons en tout cas qu’un cas­tor est plus joli à voir au bord de l’eau ou dans le ciel que sur les rails ;-)…

Navigue avec Safari 5.1.7 Safari 5.1.7 sur Mac OS X  10.6.8 Mac OS X 10.6.8
Mozilla/5.0 (Macintosh; Intel Mac OS X 10_6_8) AppleWebKit/534.57.2 (KHTML, like Gecko) Version/5.1.7 Safari/534.57.2

mer­ci à Her­vé pour sa vigi­lan­ce et à Jean Gau­thier pour la défi­ni­tion de Cas­tor.

Navigue avec Google Chrome 23.0.1271.97 Google Chrome 23.0.1271.97 sur Windows Vista x64 Edition Windows Vista x64 Edition
Mozilla/5.0 (Windows NT 6.0; WOW64) AppleWebKit/537.11 (KHTML, like Gecko) Chrome/23.0.1271.97 Safari/537.11