Circulation, Commerces, Environnement, Justice, Urbanisme

McDonald’s relaxé !

23 février, 2007 à 21:32 | Posté par

La cour d’appel de Paris a confirmé, mercredi, la relaxe des dirigeants de McDonald’s et de l’architecte au sujet du chantier du fast-food que la multinationale compte implanter au carrefour de la Négresse à Aulnay-sous-Bois, à la sortie de l’autoroute A3.

Contestés par les riverains de Nonneville qui ne veulent pas voir leur quartier pavillonnaire transformé ni en « aire d’autoroute », ni en zone industrielle qui ne veut pas dire son nom, les travaux avaient été interrompus le 11 octobre 2002 par un arrêté municipal.

La firme au clown, qui gardait l’ossature d’un ancien garage Honda pour y aménager sur 300 m² un restaurant doté d’un drive-in, ne s’était affranchi que d’une déclaration de travaux. Or, selon les riverains, McDo aurait procédé à la démolition puis à la reconstruction d’une dalle de béton, une opération qui nécessitait un permis de construire. « Tout le monde a vu que cette dalle avait été détruite. Je ne comprends pas cette décision de justice. Elle confirme le sentiment qu’on a d’être des tout-petits à côté de McDo », soupire Alain Boulanger, président de Capade, sans masquer son « amertume la plus profonde ».

Gérard Gaudron, le maire (UMP) d’Aulnay, absent au procès le 6 décembre 2006, et qui était jusque-là absent des démarches lancées par les riverains, s’avoue désormais « dépité ». « L’infraction était pourtant caractérisée », souffle l’élu.

La direction de McDonald’s France se déclare, pour sa part, bien évidemment « satisfaite de cette décision » et envisage de poursuivre la construction du restaurant, le plus vite possible.

Les espoirs de la municipalité et des habitants se tournent désormais vers le procureur général de Paris qui a cinq jours pour former un éventuel pourvoi en cassation.

Jérôme Charré

Articles similaires:

Une Réponse à “McDonald’s relaxé !”

Quel hypocrisie de la part de ces associations de riverains, s’ils veulent être pointilleux sur les permis de construire ont pourrait éplucher les travaux effectués dans les pavillons du quartier, qui n’a pas rajouté une pièces ou deux ou transformé un garage en chambre pour leur grand ?? Et ce sans tout les papiers qui vont bien ?! Et là ont rigolerait bien a mon avis…
Si le but de ces « José Bové de banlieue » est uniquement d’emmerder Mc Do c’est ridicule…

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown