Actualité

Épisode de pollution pour le 10/11/2021

9 novembre, 2021 à 11:34 | Posté par

Un vent très faible et des températures froides le matin entraînent une accumulation des polluants émis par les sources locales, notamment le chauffage au bois et le trafic routier.

Les concentrations en particules PM10 et PM2.5 vont augmenter et dépasseront le seuil d'information pour les PM10 ce mercredi.

La qualité de l’air sera mauvaise à dégradée du centre de l'agglomération parisienne au nord de l'Ile-de-France

Source: AirParif

6 Réponses à “Épisode de pollution pour le 10/11/2021”

A quand la décentralisation ? 1/6 ème de la population française repartie sur 2% de la superficie française et cela n’interpelle pas les politiques tels, qu’à Aulnaysousbois, Blanc Mesnil, Drancy… Il fait bon vivre dans la concentration.

Navigue avec Google Chrome 94.0.4606.85 Google Chrome 94.0.4606.85 sur Android 10 Android 10
Mozilla/5.0 (Linux; Android 10; MAR-LX1A) AppleWebKit/537.36 (KHTML, like Gecko) Chrome/94.0.4606.85 Mobile Safari/537.36

Je ne pense pas que les politiques locaux d’Aulnay ou Blanc Mesnil y peuvent quelque choses, ce ne sont pas des tout puissants. Mais ça n’empêche pas les franciliens de partir car le solde migratoire est déficitaire. Encore faut-il que ceux qui reste arrêtent de faire des enfants!

Navigue avec Safari 14.1.2 Safari 14.1.2 sur iPhone iOS 14.7.1 iPhone iOS 14.7.1
Mozilla/5.0 (iPhone; CPU iPhone OS 14_7_1 like Mac OS X) AppleWebKit/605.1.15 (KHTML, like Gecko) Version/14.1.2 Mobile/15E148 Safari/604.1

Bien sûr qu’ils le peuvent au moins sur leur territoire. J’accorde, je n’accorde pas selon le PLU que le maire a signé en 2015 et non revu bien entendu, pour cause,mais selon aussi les intérêts du moment( vite, 100000 habs et autres) , à chacun ses responsabilités. Mais lorsque l’on s’adresse à un fan du maire-promoteur on ne peut que s’attendre à une telle réponse d’ailleurs bien grotesque sur les enfants. Abrioux,pourtant référence de vos élus, moins de constructions en 20 ans qu’en quelques années avec votre maire.

Navigue avec Google Chrome 94.0.4606.85 Google Chrome 94.0.4606.85 sur Android 10 Android 10
Mozilla/5.0 (Linux; Android 10; MAR-LX1A) AppleWebKit/537.36 (KHTML, like Gecko) Chrome/94.0.4606.85 Mobile Safari/537.36

Jacques, faut peut-être réfléchir un peu plus loin que ça, si tous les maires de la région ne signent plus, vous les logez où les ménages issus de nos populations, sur les terres du triangle de Gonesse, sur les dernières terres agricoles de la petite couronne du côté de Mandres les Roses, vous refaites une ville nouvelle au milieu des champs de seine et Marne ( loin de vos yeux)? Savez-vous que cette dernière décennie il y a eu 134000 ménages supplémentaires en petite couronne ( ménages issus de notre population)? Il n’y a pas de barrière aux frontières d’Aulnay, la problématique régional ne s’arrête pas aux limites de nôtre ville.

Et en se qui concerne notre ville ça n’est pas tant le nombre d’habitants ( les soit disant 100000 habitants) mais le nombre et la taille des ménages qu’il faut regarder. Étudiez les chiffres. Et il y a de la marge quant à la construction de logement vu le potentiel de baisse de la taille des manages aulnaysiens.

La décentralisation de la région parisienne est un sujet national et pas communal. Ça n’est pas le maire de telle ou telle ville qui décide de cela. Vous avez bien un président qui a parlé hier soir à la télé, non? Allez donc lui en toucher 2 mots. Ça vaut mieux que de rester aigri parce qu’on se rend compte que la région se densifie. Et vous alors, pourquoi ne partez-vous pas? Si tout le monde reste ici, ça ne risque pas de s’arranger. Ne vous en déplaise, les gens qui vivent là continueront à fournir des ménages en plus donc un besoin de logements supplémentaires.

Le fameux «chez les autres mais pas chez moi »?

Navigue avec Safari 14.1.2 Safari 14.1.2 sur iPhone iOS 14.7.1 iPhone iOS 14.7.1
Mozilla/5.0 (iPhone; CPU iPhone OS 14_7_1 like Mac OS X) AppleWebKit/605.1.15 (KHTML, like Gecko) Version/14.1.2 Mobile/15E148 Safari/604.1

Jean Roger,

Il me semble que vous posez une bonne question. Quel est le bon niveau pour juger de la pertinence d’une politique d’urbanisation ?
– le quartier,
– la ville,
– le « territoire »,
– le département,
– la région.

J’espère que cette question sera traitée lors des 2 campagnes électorales qui vont avoir lieu en 2022.

Méfions nous des réponses simplistes.

A suivre

Navigue avec Google Chrome 95.0.4638.74 Google Chrome 95.0.4638.74 sur Android 11 Android 11
Mozilla/5.0 (Linux; Android 11; Redmi Note 9S) AppleWebKit/537.36 (KHTML, like Gecko) Chrome/95.0.4638.74 Mobile Safari/537.36

Patrice, a mon sens c’est au niveau de l’Etat. De la même manière que le nuage de Tchernobyl n’a pas regardé les frontières pour circuler, que le réchauffement climatique ne s’arrête pas aux limites communales, qu’une tempête n’épargne pas telle ou telle ville, la question de la concentration de population sur un territoire ne peut être traité juste par UN maire.

Une fois qu’on a constaté avec émotion que la banlieue se densifie, on fait quoi? Il y a une différence entre l’idéal, le souvenir, et la réalité aussi sombre qu’elle puisse être. La réalité est que: une population engendre des ménages supplémentaires. Une énorme population engendre une quantité énorme de ménages en plus, donc de besoin de logement, même si on est dans un territoire déjà densément peuplé ( le fameux commentaire simplet « et on continue de densifier l’un des départements les plus denses de France » à chaque projet de construction). Une politique nationale d’aménagement du territoire et de dédensification de métropoles surchargées n’est pas du ressort d’un maire de banlieue. Mais l’heure est plutôt à la densification des villes pour éviter l’étalement urbain. Le fameux ZAN (zéro artificialisation nette). La dernière sortie polémique de la ministre du logement en est l’illustration.

Si un maire d’une ville bloque tout projet d’extension du parc immobilier alors que des centaines de ménages de cette ville se rajoutent naturellement à l’existant, certains lui reprocheraient de ne pas vouloir loger les enfants de la ville, de plus que la hausse du prix des logements ( loi de l’offre et de la demande). Et N’oublions pas que les logements construits serviront à loger les habitants pour les décennies à venir. Par exemple si on n’avait pas construit en 1995 un immeuble rue A.France, des dizaines de ménages n’auraient pas pu être logés à Aulnay-sous-Bois.

Voilà la réalité de l’agglomération parisienne, une zone très dense qui se densifie encore plus naturellement ( le solde naturel, la diminution de la taille des ménages etc). Certains, au lieu de râler sur un blog décident d’agir concrètement en partant dans un endroit qui leur convient mieux ( le solde migratoire est déficitaire depuis des décennies). Ils ont compris que c’est à eux de s’adapter à la triste réalité et non l’inverse.

Navigue avec Safari 15.0 Safari 15.0 sur Mac OS X  10.15.6 Mac OS X 10.15.6
Mozilla/5.0 (Macintosh; Intel Mac OS X 10_15_6) AppleWebKit/605.1.15 (KHTML, like Gecko) Version/15.0 Safari/605.1.15

Répondre:

Nom (SVP évitez les pseudos):
E-mail (non publié) (obligatoire):
Site web:
Commentaire (obligatoire):
XHTML: Vous avez le droit d'utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>