Covid-19, Médias, Municipales 2020, Santé

Médiapart revient sur la soirée électorale de Bruno Beschizza qui a probablement aidé à propager l’épidémie

18 mai, 2020 à 10:12 | Posté par
Photo du compte tweeter de Bruno Beschizza

Le Parisien avait déjà évoqué cette soirée électorale sur « le parvis de l’hôtel-de-ville, à la proclamation des résultats par l’édile. Epaule contre épaule, là encore entre embrassades et poignées de main » pour environ 150 personnes.

Cette fois-ci c’est au tour de Médiapart de revenir sur le sujet dans un article intitulé « Les soirées électorales, l’autre point noir du premier tour des municipales« . Comme exemple principal il prend le meeting festif de Bruno Beschizza le 15 mars. Le journal pointe en filigrane une double responsabilité à ces soirées qui ont sans doute aidé à propager l’épidémie :

  • L’absence de consigne du ministère de l’intérieur pour interdire ce genre de rassemblements malgré l’avis du conseil scientifique.
  • L’inconscience des élus qui ont toléré des rassemblements prohibés de plus de 100 personnes, à contre courant des mesures de précautions organisées tout au long de la journée du vote.

Extrait de l’article :

«Bruno ! Bruno ! Bruno ! », scandent les fidèles. Surgissant de la petite foule de supporters, Bruno Beschizza monte les quelques marches du perron de l’hôtel de ville d’Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis). Ce dimanche 15 mars, le maire sortant (Les Républicains) vient d’être réélu dès le premier tour avec une très forte abstention mais 60 % des voix.

Seul aux portes de sa mairie, avec son épouse, l’édile demande à ses colistiers de les rejoindre. Les voilà une vingtaine, les uns collés contre les autres.

Alors que les regroupements de plus de 100 personnes sont interdits depuis la veille, et que les consignes de distanciation sociale sont rappelées depuis plusieurs jours, le maire commence son allocution par une mise en garde à l’attention de son futur conseil municipal amassé autour de lui : « Pas devant ! Mettez-vous juste un peu sur le côté. » Il ne faut pas boucher l’axe des caméras qui filment l’édile victorieux.

À l’arrière-plan, on distingue la façade de l’hôtel de ville éclairée de bleu, blanc, rouge. La scène est immortalisée par une vidéo du site Aulnaylibre.com.

« Avant de proclamer les résultats du premier tour de l’élection municipale, je tiens solennellement à saluer l’engagement de toutes celles et ceux qui ont permis que le scrutin se tienne dans, j’insiste, d’excellentes conditions sanitaires », affirme Bruno Beschizza.

Durant dix minutes, le maire réélu martèle à ses administrés de se tenir aux recommandations des autorités. Ses soutiens restent collés les uns contre les autres. L’édile ne réalise pas la contradiction entre son discours et la scène devant lui.

Les avis du Conseil scientifique, sur lesquels le pouvoir s’est reposé pour maintenir les municipales, étaient pourtant formels. Parmi les conditions sanitaires à remplir pour pouvoir organiser le scrutin figurait l’« absence de meeting post-électoraux ». Le Conseil scientifique l’a dit le jeudi 12 mars (lire ici). Et l’a répété le 14 mars (lire ici). Cette consigne n’a pas été répercutée sur le terrain.

Vous pouvez lire la suite sur Médiapart (sur abonnement).

Voici la vidéo d’AulnayLibre dont parle l’article :

Une Réponse à “Médiapart revient sur la soirée électorale de Bruno Beschizza qui a probablement aidé à propager l’épidémie”

J’étais assesseur au bureau 3 centre administratif ! Avant que M.Beschizza emmène. Ses supporters sur les marches de la mairie toutes ces personnes ainsi que les assesseurs des autres bureaux de votes se trouvaient dans le hall du centre administratif en groupe serré où il n’était pas possible de respecter les distances réglementaires ! Ceci est un manquement aux règles de sécurité

Navigue avec Safari 13.0.5 Safari 13.0.5 sur Mac OS X  10.15 Mac OS X 10.15
Mozilla/5.0 (Macintosh; Intel Mac OS X 10_15) AppleWebKit/605.1.15 (KHTML, like Gecko) Version/13.0.5 Safari/605.1.15