Environnement, Espaces verts, Urbanisme

La bombe climatique aux portes de notre ville

26 juin, 2019 à 23:37 | Posté par
Photo: Médiapart

Dans un article de mediapart dont nous vous donnons quelques extraits, le bilan carbone de notre environnement vu les projets et les zones d’activités qui le constitue sont un danger pour notre santé et notre environnement.

Il est temps de mettre un frein à la destruction de nos espaces de respiration, nos parcs, nos places, et même dans nos jardins, poumons indispensables vu les épisodes de canicule qui seront de plus en plus fréquents et de plus en plus nombreux. Extrait de ce que nous aimerions ne pas savoir…

Tel un mille-feuille toxique, la privatisation d’Aéroports de Paris ajoute les problèmes écologiques aux non-sens économiques et financiers (voir ici un article de Martine Orange)

Cette expansion n’est que la partie émergée d’un plus vaste mouvement de consommation de terres autour de l’aéroport, pour accompagner son développement et en faire bénéficier d’autres entreprises. Le triangle de Gonesse, et ses 300 hectares promis à la bétonisation, en offre l’exemple le plus connu…

L’accumulation de ces projets de bureaux, de commerces et de centres de logistique au nord du Grand Paris, associés à l’agrandissement de l’aéroport de Roissy, est en train de fabriquer une véritable bombe climatique. En cause, les quantités astronomiques de CO2 que vont rejeter dans l’atmosphère les flux d’usager·e·s appelé·e·s à s’y rendre, pour y travailler ou y consommer...

Selon l’Ademe, les rejets de CO2 imputables à Roissy s’élevaient en réalité à plus de 30 millions de tonnes en 2015. C’est 30 fois plus que le décompte mis en exergue par le groupe aéroportuaire. Et cela équivaut aux émissions de tous les poids lourds circulant en France métropolitaine…

Le collectif CPTG qui était sur les terres agricoles du Triangle de Gonesse ce mercredi organise un pique-nique le 30 juin à partir de 10h pour défendre cet espace de respiration. A moindre échelle mais tout aussi représentatif de la protection de nos espaces, le collectif ABC est toujours présent les samedis de 15h à 17h sur le Parc Ballanger susceptible de perdre 5,5ha…

Le rédacteur de cet article est sympathisant de ces deux défenseurs de l’environnement.

Les commentaires sont fermés.