Justice, Logement

L’amicale des locataires de la cité de l’Europe porte plainte contre son bailleur

5 août, 2018 à 17:22 | Posté par

« On veut éviter un drame comme celui d’Aubervilliers, où une mère et ses trois enfants ont péri dans un incendie ! » L’amicale des locataires de la cité de l’Europe a porté plainte auprès du procureur de Bobigny contre le bailleur Emmaüs Habitat, pour « mise en danger de la vie d’autrui ».

D’abord, « un grand nombre de points lumineux d’évacuation sont manquants », estime l’amicale. Ces « blocs secours » servent à cheminer dans l’immeuble en cas de fumées. Autre problème : les plans d’évacuation, qui orientent les pompiers lors d’une intervention, « ne sont pas affichés dans les 40 halls des bâtiments ».

La plainte pointe aussi « les systèmes de désenfumage hors service », « les dix-sept systèmes d’alerte des ascenseurs hors-service », des « colonnes sèches pas entretenues et l’absence de portes coupe-feu dans les parties communes ».

Un officier des pompiers de Paris confirme : « Ces équipements de sécurité sont importants, pour les habitants, mais aussi pour nous, lorsque l’on doit évoluer dans un bâtiment enfumé ».

Contacté, Emmaüs Habitat assure : « Notre société entretient les équipements liés à la sécurité incendie, pour l’ensemble de son patrimoine, conformément à la réglementation ».

Extrait d’un article du Parisien

Rappelons que le Président de cette amicale est en conflit permanent avec le bailleur et que la municipalité a réclamé 70000€ à ce même bailleur et qu’une tentative de médiation a eu lieu par l’Etat dont il semble qu’elle n’ait pas changé grand chose dans l’action d’Emmaüs Habitat.

Articles similaires:

Répondre:

Nom (SVP évitez les pseudos):
E-mail (non publié) (obligatoire):
Site web:
Commentaire (obligatoire):
XHTML: Vous avez le droit d'utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>