Loisirs, Piscine, Sports

Quelle sera l’aide du Conseil Départemental pour une piscine à Aulnay?

25 avril, 2016 à 22:13 | Posté par
pi

photo: tourisme93.com

Selon le média préféré des blogs encore en activité sur notre cité , : Un enfant sur deux ne sait pas nager en Seine Saint Denis, fort de ce constat, les principaux acteurs dans le domaine (Conseil Départemental, Syndicat national de l’Education Physique….) ont décidé de lancer une charte départementale du « savoir nager ».

On parle de la construction de piscines ou de rénovation de certaines pour un coût de 20 à 40 M€ au frais du Conseil Départemental.

Vu les « excellents rapports » entre notre municipalité et le Conseil Départemental,  cette annonce permettra t-elle une accélération de la construction d’un nouveau centre nautique ou pourquoi pas la réparation de notre piscine actuelle?

Notons que le coût d’une réparation du centre nautique existant n’a jamais été dévoilée par la municipalité.

Articles similaires:

4 Réponses à “Quelle sera l’aide du Conseil Départemental pour une piscine à Aulnay?”

Les aulnaysiens doivent avoir une piscine !!

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown
Social Aggregator

A vérifier, mais il me semble que certains élus ont voté contre cette « charte ». Je vous laisse voir qui ils sont, c’etait avant la fermeture du stade nautique…

Navigue avec Internet Explorer 9.0 Internet Explorer 9.0 sur Windows Vista Windows Vista
Mozilla/5.0 (compatible; MSIE 9.0; Windows NT 6.0; Trident/5.0)
commenter
Hernandez Miguel | 27 avril, 2016 à 11 h 49 min

Il est a noté qu’a plusieurs reprises j’ai interrogé le maire sur le coût de la rénovation de la piscine actuelle.
Elle serait de l’ordre de plusieurs millions d’euro (9 M€ à vérifier en visionnant tous les conseils municipaux), le cout estimé pour un nouvel équipement serait d’environ 22M€.

A ce sujet, il est fort probable que la municipalité aura recours à un partenariat public privé. Cette formule utilisé notamment pour le nouveau collège d’Aulnay attribue la réalisation et la gestion à un consortium privé qui empochera certainement les recettes d’entrées et d’activités du nouveau centre « aquatique » pour de longues années. En fin de compte la ville paiera cher un équipement dont elle n’aura pas la maitrise avant 20 ans minimum.
Il est donc préférable d’avoir recours au soutien du conseil départemental pour rénover le centre nautique actuel et redonner aux aulnaysiens l’usage de leur patrimoine.
Ou avoir recours à l’emprunt, mais cela personne ne veut en entendre parler.

Depuis sa fermeture la piscine a donc généré des économies importantes; personnel, maintenance , fluides,etc… que le maire se cache bien de révélé (voir débat budgétaire).

Enfin, les terrains de la piscine avec le nouveau PLU deviennent constructibles…..gare à la spéculation immobilière!!!

Navigue avec Safari 9.1 Safari 9.1 sur Mac OS X  10.10.5 Mac OS X 10.10.5
Mozilla/5.0 (Macintosh; Intel Mac OS X 10_10_5) AppleWebKit/601.5.17 (KHTML, like Gecko) Version/9.1 Safari/601.5.17

Merci Monsieur Hernandez pour ces précisions.
La mairie fait donc à court terme une double économie au détriment notamment de l’apprentissage de la natation alors que la noyade est la première cause d’accident domestique chez les enfants :
– l’absence actuelle d’investissement en rénovation ou construction nouvelle est un leurre que les aulnaysiens paieront à la fois par un prix d’entrée des piscines privées généralement supérieur aux piscines municipales et sous forme d’impôts différés à long terme (redevances au gestionnaire). Le bas de la page 2 est instructif sur ce qui vous attend (point 2.):
http://www.irds-idf.fr/fileadmin/DataStorageKit/IRDS/Publications/equipement/enquete_piscine/enq_piscines_commentaires_croisement.pdf

– l’absence actuelle de frais de fonctionnement d’une piscine peut en théorie voire en pratique, en l’absence de transparence financière et de débat démocratique, être réaffectée pour acheter des flashballs.

Toutes les villes de banlieue avec un nombre d’habitant similaire à Aulnay ont TOUTES au moins une piscine publique (entre 1 et 4 piscines pour Nanterre, Vitry, Créteil, Asnières, Courbevoie, Versailles, Rueil, Aubervilliers). Multi utilisateur des piscines d’IDF (natation, apnée, plongée), je ne connais pas de piscine privée capable d’absorber à un tarif abordable l’apprentissage de la natation avec un flux d’environ 1300 enfants nouveaux tous les ans. Mais votre maire a sûrement pensé à eux…

Intervenant parfois comme enseignant en économie, je me permets de souligner que le choix financier de votre maire (partenariat public privé) est à la fois simpliste et dangereux à long terme.
Certes le recours à l’emprunt par les mairies continue de créer des désastres surtout quand cela est lié à compenser des frais de fonctionnement non maitrisés ou de précédents emprunts.

En revanche le recours à l’emprunt surtout avec les taux bas actuels est la moins mauvaise solution pour des équipements indispensables qui ont vocation à durer plusieurs dizaines d’années. C’est même l’intérêt général à échéance d’environ vingt ans. Mais est ce l’optique du maire ?

Navigue avec Internet Explorer 11.0 Internet Explorer 11.0 sur Windows 7 x64 Edition Windows 7 x64 Edition
Mozilla/5.0 (Windows NT 6.1; WOW64; Trident/7.0; rv:11.0) like Gecko