Internet - Blogs, Justice, Weblogs

Le Parisien s’offre-t-il un suicide médiatique? #jesuisparisienne

26 août, 2014 à 16:24 | Posté par

theParisienneA la rédaction de MonAulnay.com on aime le journal Le Parisien. Seul journal local d’information locale, nous entretenons d’excellentes relations avec ses journalistes. Le Parisien est même très sympa avec les blogs locaux qui recopient sans trop de délicatesse l’intégralité de ses articles. Notre rédaction évite cela, car nous souhaitons une information originale et essayons de respecter le travail des journalistes même si une reprise de temps à autre ne fait pas de mal (et donne même de l’audience au journal qui doit trouver des lecteurs pour survivre).

Bref, on aime la presse et particulièrement Le Parisien… mais on aime aussi la liberté d’expression sur internet. Or la direction juridique du Parisien – qui devait s’ennuyer ferme durant cet été – n’a pas eu de plus stupide idée que d’assigner en justice une blogueuse qui utilise depuis 5 ans le titre « The Parisienne« . Ils exigent le transfert du nom de domaine theparisienne.fr et 20000€ de dommages et intérêts pour réparer la « contrefaçon », rien que cela! Ces juristes pensent qu’ils peuvent devenir propriétaires du mot commun « Parisienne » simplement en gonflant leur gros bras.

Notre blog a toujours soutenu les assauts contre la liberté d’expression et la bêtise abyssale du service juridique du Parisien risque bien de faire regretter la direction du journal de les avoir embauché. En effet, la résistance s’organise et la blogosphère nationale commence à faire corps derrière la victime de cet abus judiciaire. La blogueuse tient bon et cet affaire pourrait très bien tourner au désavantage du journal papier. Pour ma part je vais tristement attendre le retour à la raison de mon journal bien aimé avant de racheter un numéro.

Nous apportons tout notre soutien à Nathalie (auteure du blog www.theparisienne.fr) contre ce nouvel abus de la propriété intellectuelle. Si vous voulez participer utilisez le motdièse #jesuisparisienne et relayez la page qui explique tout : Tous les détails ici.

PS: C’est l’occasion de lire l’excellente rubrique Copyright madness, qui liste tous les délires de la propriété intellectuelle, et qui est co-rédigée par un  Thomas Fourmeux, un bibliothécaire…. aulnaysien! (lire une très intéressante interview ici et son passage à @arretsurimages).

Ajout du 17/11/2014: Finalement, tout est bien qui finit bien. Le quotidien abandonne finalement son assignation judiciaire. Plus de précisions ici.

Articles similaires:

2 Réponses à “Le Parisien s’offre-t-il un suicide médiatique? #jesuisparisienne”

C’est triste quand la créativité fait place à la cupidité !
Espérons que le buzz qui commence ne va pas faire monter le prix demandé par ce parisien.
Pourvu que mon Aulnaysienne à moi ne se fasse pas attaquer par MonAulnay ou AulnayLibre !

Navigue avec Firefox 31.0 Firefox 31.0 sur Windows 7 x64 Edition Windows 7 x64 Edition
Mozilla/5.0 (Windows NT 6.1; WOW64; rv:31.0) Gecko/20100101 Firefox/31.0

Monauĺnay revient avec un article qui ne sort ni du caniveau ni du parisien.
Je lui souhaite de trouver une originalité nécessaire à l’attente de nombreux lecteurs.

Navigue avec Safari 6.0 Safari 6.0 sur iPhone iOS 6.1.6 iPhone iOS 6.1.6
Mozilla/5.0 (iPhone; CPU iPhone OS 6_1_6 like Mac OS X) AppleWebKit/536.26 (KHTML, like Gecko) Version/6.0 Mobile/10B500 Safari/8536.25