Environnement, Transports

Les « castors » toujours à proximité d’Aulnay

9 janvier, 2013 à 15:28 | Posté par

Il y a quelques jours nous évoquions les « castors« , ces wagons de transport de matières radioactives, en supposant que le climat séquano-dionysien, bien que très dense, devait leur plaire… Il semble que cela se confirme, puisqu’ils sont toujours sous nos latitudes, à voir la photo ci-dessous prise hier soir à la gare de triage du Bourget. Sont-ce les mêmes, sont-ils vides ou emplis de déchets nucléaires ?…

castorLeBourget

Difficile de le savoir, tant l’opacité autour de ces conteneurs règne. Ce qui n’est pas le moindre des problèmes entourant ces matériels… A noter que ce sujet sera l’objet d’une question orale au gouvernement que la sénatrice Aline Archimbaud posera ce mercredi à la ministre de l’environnement et dont voici la teneur :

Passage et stationnement en Seine-Saint-Denis d’un train chargé de déchets nucléaires

Question n° 0297S adressée à Mme la ministre de l’écologie, du développement durable et de l’énergie 
À publier le : 17/01/2013 
Texte de la question : Mme Aline Archimbaud attire l’attention de Mme la ministre de l’écologie, du développement durable et de l’énergie sur le passage et le stationnement à la gare de Drancy-Le Bourget d’un train chargé de déchets nucléaires le 13 décembre 2012. Ce train, en provenance de la centrale de Borssele aux Pays-Bas et en route pour l’usine de retraitement des déchets nucléaires de La Hague, est resté dans le département de Seine-Saint-Denis pendant une journée entière. Il contenait 6.7 tonnes de combustible usagé à base d’uranium ! Il est inadmissible et irresponsable qu’un train chargé de déchets radioactifs circule sur les voies ferroviaires empruntées chaque jour par des dizaines de milliers de voyageurs et traverse des zones fortement urbanisées malgré la dangerosité de son chargement. En effet, les wagons émettent des rayonnements gamma qui se propagent à plusieurs dizaines de mètres, mettant ainsi en danger le personnel à bord des trains, les forces de l’ordre et les riverains. Compte tenu non seulement du passage du convoi en milieu urbain dense, de la virulence des radiations émises mais aussi, et surtout, de son stationnement de plus de 12 heures en gare de triage de Drancy, à quelques mètres de la gare RER qui est bondée à 18 heures, de la proximité du stade de football Paul André, de la présence de nombreux enfants à cette même heure et de la proximité des habitations des riverains, les risques pris sont énormes. De plus, à 14h, deux autres wagons « castor » ont été accrochés au convoi. Nous supposons qu’il puisse s’agir de combustibles nucléaires usagés français. D’où proviennent-ils ? Par où sont-ils passés ? Où ont-il été stockés ? Pendant combien de temps ? Quatre wagons Castor ont également été repérés samedi 5 janvier 2013 à 12h15 à proximité immédiate des quais de la gare RER B de Drancy. Ils sont repartis dimanche 7 janvier entre 20h et 21h15. Le personnel au guichet n’était pas au courant de la présence de ces wagons ni qu’ils étaient potentiellement radioactifs et les maires de Drancy ou du Blanc-Mesnil n’ont pas été informés. Il est impératif que l’industrie nucléaire reconnaisse enfin le problème de la gestion et du stockage de ses déchets ! Pourquoi les élus locaux concernés n’ont-ils pas été prévenus de ce passage et de ce stationnement de longue durée sur leur territoire ? Quelles sont les autres villes dans lesquelles ce convoi est passé, a stationné et quelles mesures a-t-elle prises ? Par ailleurs, si, comme elle l’a répondu à Jean-Christophe Lagarde lors de sa question à l’Assemblée nationale, « l’application des contraintes réglementaires et les débits de dose à proximité du véhicule sont (…) très strictement contrôlés » et qu’il n’y a donc pas de danger, pourquoi éviter les heures de pointe et stationner le convoi pendant plus de douze heures ?

5 Réponses à “Les « castors » toujours à proximité d’Aulnay”

commenter
Laurent Comparot | 11 janvier, 2013 à 13 h 55 min

« Le véritable référendum sur le nucléaire, c’est le vote pour Éva Joly »

Aline Archimbaud, Aulnay-sous-Bois, le 7 mars 2012

Navigue avec Firefox 18.0 Firefox 18.0 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/5.0 (Windows NT 5.1; rv:18.0) Gecko/20100101 Firefox/18.0
commenter
JEAN LOUIS KARKIDES | 11 janvier, 2013 à 14 h 43 min

Laurent,
Bonne lecture:
http://www.ifop.com/media/poll/1519-1-study_file.pdf

Navigue avec Safari 5.0.2 Safari 5.0.2 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/5.0 (Windows NT 5.1) AppleWebKit/536.26.9 (KHTML, like Gecko) Version/5.0.2 Safari/533.18.5

…soit 70% des français pour un arrêt en moins de 30 ans du nucléaire.

Navigue avec Firefox 17.0 Firefox 17.0 sur Ubuntu x64 Ubuntu x64
Mozilla/5.0 (X11; Ubuntu; Linux x86_64; rv:17.0) Gecko/20100101 Firefox/17.0

J’ai lu que l’ONG Sortir du nucléaire a été déboutée par le tribunal administratif; elle voulait faire interdire la traversée de notre pays par un convoi de déchets en provenance de l’Italie.

http://www.romandie.com/news/n/_Une_ONG_qui_voulait_empecher_le_passage_d_un_convoi_nucleaire_deboutee96110120131810.asp

Ce que je ne comprends pas bien, c’est de savoir pourquoi EELV s’est compromis avec ce gouvernement normal qui est tout de même pro-nucléaire (Hollande est du reste proche de Lauvergeon, ancienne PDG d’Areva); et ce n’est un secret pour personne que, si Hollande et Fabius organisent depuis des mois la guerre au Mali, avec désormais la participation officielle de nos soldats (malgré les nombreux démentis gouvernement ces mois derniers !), c’est surtout non pas pour soi-disant protéger les libertés des Maliens, mais bien assurer la pleine exploitation des mines d’uranium du Niger par Areva.

Hollande avait même voulu accélérer cette exploitation lors de la visite du président nigérien en juin dernier.

Que le bureau national d’EELV ait donc le courage de dégager Duflot et l’autre ministre écolo de ce gouvernement, comme les écolos aulnaysiens ont su le faire ici.

Navigue avec Google Chrome 23.0.1271.97 Google Chrome 23.0.1271.97 sur Windows 7 x64 Edition Windows 7 x64 Edition
Mozilla/5.0 (Windows NT 6.1; WOW64) AppleWebKit/537.11 (KHTML, like Gecko) Chrome/23.0.1271.97 Safari/537.11
commenter
jJEAN LOUIS KARKIDES | 11 janvier, 2013 à 23 h 17 min

Romuald, je ne me sens pas responsable des agissements du bureau national.
Je ne quitterai pas un mouvement qui correspond en grande partie avec mes idées.
Etre écolo,ce n’est pas pour le temps d’un mandat national ou local,c’est pour les siècles à venir.
Le combat contre le passage et le stationnement des « castors »,wagons chargés de déchets nucléaires dépasse les étiquettes politiques puisque le député-maire de Drancy est intervenu en posant une question à la Ministre de l’écologie dont la réponse a été minable.
Duflot fait du bon boulot à la place où elle est.
Au niveau national comme au niveau local,oublions un peu l’étiquette pour voir les idées et les actes.
Les privatisations des services municipaux proviennent-elles d’une idéologie socialiste?
Ce sont les actions qui comptent.
Un train chargé de déchets nucléaires italiens va passer et on fera tout pour le faire savoir,pour informer riverains,usagers du RER,élus locaux et c’est celà qui comptent.

Navigue avec Safari 5.0.2 Safari 5.0.2 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/5.0 (Windows NT 5.1) AppleWebKit/536.26.9 (KHTML, like Gecko) Version/5.0.2 Safari/533.18.5