Actualité, Associations, Politique, Religion

Réaction d’Omnik Avedissian suite au commentaire de Miguel Hernandez sur le monument Arménien

2 novembre, 2012 à 7:00 | Posté par

« En commentaire à votre article, le pré­sident des élus du groupe com­mu­niste, M. Hernandez se discrédite en affirmant que la croix arménienne, symbole de tout un peuple, est ostentatoire, que la réalisation de ce monument n’est que confusion, tout en le regrettant car pas de son fait, mais rappelle son atta­che­ment à la recon­nais­sance du géno­cide armé­nien, recon­nais­sance qui ne peut être remise en cause, reste atta­ché per­son­nel­le­ment à ce qui contri­bue au devoir de mémoire et favo­rable à un lieu de com­mé­mo­ra­tion pour la com­mu­nauté armé­nienne… et au-delà (?).

Qu’entend-t-il par : « la question du monument dans son édifice, sa taille, sa repré­sen­ta­tion religieuse et par les textes qui étaient inscrit sur son socle nous paraît incompatible avec son ins­tal­la­tion dans un lieu public » ?

Sur un côté du monument, il y a une croix, la croix arménienne, symbole fondamental et fondatrice de la chrétienté des Arméniens.

Prouesse architecturale, le Khachkar (croix de pierre) est le signe distinctif et l’identité de tout un peuple, qui cultive cet art depuis des siècles.

Et vous nous demandez de retirer ce qui est le plus cher à nos yeux !

Oseriez-vous demander de retirer l’étoile de David – et non la croix – à une association juive qui en ferait la demande ?

Pourquoi affirmer que les inscriptions figurant sur le socle seraient incompatibles avec l’installation du monument sur un lieu public ?

Pourquoi utiliser le mot « accord » dans son interprétation la plus méprisable ?

Comment ne pas se sentir engager par une cause aussi universelle et aussi juste, cause que vous reconnaissez ne pas pouvoir être remis en question, même si cette décision a été prise par l’autre bord

Il est indigne de la part d’un élu de la République de tenir de tels propos !

Votre réaction aurait-elle été la même si l’ancienne majorité avait pris une telle décision sur le judaïsme ou sur l’islam ?

Nous sommes arrivés à a conclusion que la ville d’Aulnay-sous-Bois, à travers ses élus, n’a pas le courage politique pour recevoir cette stèle qui commémore le génocide arménien perpétré par le gouvernement turc de 1915. Devant le mutisme de M. Ségura et de sa faiblesse devant les associations turques aulnaysiennes, nous avons décidé de transmettre notre projet à l’école Tebrotzassère, sur la commune de Livry Gargan, qui s’est félicitée d’héberger le monument sur son territoire.

Ce monument, dédié à tous le génocides et au Génocide arménien, 1er génocide du 20ème siècle, a pour but de faire connaitre et reconnaître cette page tragique de l’histoire du peuple arménien, mais aussi de présenter aux Aulnaysiens, une part spécifique de l’art arménien, par cette croix ciselée dans la pierre, réalisation unique dans le monde.

C’est par ces actions, aussi petites et insignifiantes soient-elles, que l’on contribuera à faire avancer la cause arménienne.

J’espère, du fond du cœur, que Aulnay-sous-Bois ne soit pas la première ville en France à refuser d’ériger un monument pour la reconnaissance du génocide arménien et j’appelle M. le maire à tenir enfin parole, en nous proposant un nouveau projet, en concertation avec tous les acteurs de la ville.« 

Source : Réaction d’Omnik Avedissian, président d’une association Arménienne à Aulnay-sous-Bois, suite à un commentaire de Miguel Hernandez, adjoint au Maire

Articles similaires:

3 Réponses à “Réaction d’Omnik Avedissian suite au commentaire de Miguel Hernandez sur le monument Arménien”

commenter
Jean Louis Karkides | 2 novembre, 2012 à 9 h 30 min

Malheureusement ,Monsieur, vous ne pesez pas lourd, électoralement parlant…..

Navigue avec Safari 6.0 Safari 6.0 sur iPhone iOS 6.0 iPhone iOS 6.0
Mozilla/5.0 (iPhone; CPU iPhone OS 6_0 like Mac OS X) AppleWebKit/536.26 (KHTML, like Gecko) Version/6.0 Mobile/10A403 Safari/8536.25

Bien qu’ayant du mal à saisir la pertinence d’ériger de tels monuments sur le sol français*, ce n’est pas la première fois que les communistes d’Aulnay brandissent l’argument de la défense de la laïcité lorsqu’il s’agit de chrétiens.
C’était déjà le cas à propos du financement public des écoles privées catholiques d’Aulnay.

Cf ici http://www.monaulnay.com/2012/06/elus-communistes-daulnay-sous-bois-pourquoi-avons-nous-quitte-la-seance-du-conseil-municipal-du-7-juin-2012.html

Ce que je pointe du doigt n’est pas la défense de la laïcité, mais le fait que ces mêmes communistes se taisent lorsque la majorité municipale, à laquelle ils appartiennent, subventionne le culte musulman ou se montre complaisant avec lui.

Quelqu’un – ou l’intéressé lui-même ! – peut-il témoigner avoir déjà vu M. Hernandez et ses collègues quitter une séance municipale lors de débats portant sur le financement de ce fameux chapiteau servant essentiellement (exclusivement ?) aux musulmans, ou lorsque la municipalité a cédé/loué ou je ne sais quoi cette école Bougainville désormais aux mains des islamistes de l’EMJF ?

* Imagine-t-on des Ukrainiens installés en France réclamer un monument en mémoire des victimes du génocide perpétré par les communistes dans les années ’30 ?
Quelle serait la réaction si des Français d’origine chinoise venaient à revendiquer l’implantation, en France, d’un monument dédié aux victimes des massacres commis par les Japonais dans les années ’30 ?
Voit-on des Français d’origine cambodgienne désireux d’ériger un mémorial similaire qui servirait à commémorer les victimes du génocide perpétré par les communistes dans les années ’70 ?
Exemples non exhaustifs.

Cette concurrence mémorielle sur des conflits s’étant déroulés hors du territoire français provoque, on le constate, des tensions, ravive des hostilités encore marquées, ce qui va à l’encontre du « vivre-ensemble ».

Navigue avec Google Chrome 22.0.1229.94 Google Chrome 22.0.1229.94 sur Windows 7 x64 Edition Windows 7 x64 Edition
Mozilla/5.0 (Windows NT 6.1; WOW64) AppleWebKit/537.4 (KHTML, like Gecko) Chrome/22.0.1229.94 Safari/537.4
commenter
Jean Louis Karkides | 2 novembre, 2012 à 12 h 47 min

Il ne semble pas que le débat sur le devoir de mémoire ou sur la laïcité soit une préoccupation ayant entraînée la décision de la municipalité,

Navigue avec Safari 6.0 Safari 6.0 sur iPhone iOS 6.0 iPhone iOS 6.0
Mozilla/5.0 (iPhone; CPU iPhone OS 6_0 like Mac OS X) AppleWebKit/536.26 (KHTML, like Gecko) Version/6.0 Mobile/10A403 Safari/8536.25