Associations, Histoire

Aulnay-sous-Bois : Pas de monument en mémoire du génocide Arménien pour ne pas choquer la communauté turque

24 octobre, 2012 à 7:00 | Posté par

La rédaction de MonAulnay.com avait été la première à évoquer les difficultés rencontrées par Onnik AVEDISSIAN , pré­sident de l’Asso­cia­tion His­to­rique et Cultu­relle Armé­nienne d’Aulnay-sous-Bois, pour ériger un monument en mémoire du Génocide Arménien de 1915. Alors que plus d’un million d’arméniens furent massacrés ou affamés par le régime Ottoman de l’époque, la petite communauté arménienne d’Aulnay-sous-Bois ne parviendra pas à convaincre le Maire Gérard Ségura d’installer le Katchkar (croix en pierre, symbole de l’arménie), déjà réalisé, à l’intérieur du Parc Faure. Le monument devrait finalement atterrir au Raincy, grâce à une association arménienne locale.

Le Maire traine les pieds pour ne pas choquer la communauté turque

interrogé par la rédaction, Omnik  Avedissian nous a fait part de son amertume, après une bataille qui aura duré plusieurs années.Selon lui, le Maire n’a pas refusé officiellement l’édification du monument, mais a délibérément fait trainer en longueur le dossier pour décourager l’association. On apprend ainsi que le Maire :

  • Souhaitait une concertation avec l’ensemble des associations turques de la ville
  • N’aurait pas honoré certains rendez-vous avec M. Avedissian pour cause d’indisponibilité

De plus, certaines remarques de collaborateurs vis à vis de la croix présente dans le monument aurait profondément choqué les membres de l’association arménienne. Une personne aurait même demandé de l’enlever. « C’est comme si on demandait d’enlever la croix de David dans un monument en mémoire de la Shoah« , s’offusque M. Avedissian.

Selon le président de l’association Arménienne, les hésitations et le manque de soutien de la municipalité ne trouveraient de justification que pour garantir le soutien de la communauté turque pour les prochaines élections locales. Dans un article du Parisien datant du début d’année, on apprend que le cabinet du Maire annonçait la décision définitive la semaine qui suivait celle de la publication de cet article. 9 mois après, la promesse ne semble ainsi pas tenue.

Gérard Gaudron également responsable pour Omnik Avedissian

Alors que le monument semble définitivement s’éloigner de la commune d’Aulnay-sous-Bois, et que le Maire Gérard Ségura ne souhaite guère apporter son soutien auprès de l’association Arménienne, M. Avedissian tient à nous préciser que l’origine des problèmes rencontrés remontent à la mandature de Gérard Gaudron, ex-Maire UMP de 2003 à 2008. Celui-ci aurait tardé pour des motifs similaires à ceux de M.  Ségura, à savoir éviter d’offusquer la communauté turque avant les élections municipales de 2008.

Une première historique en France

La communauté Arménienne d’Aulnay-sous-Bois étant relativement petite (80 familles environ) comparée à la communauté turque, les pressions électorales auront finalement eu raison de ce monument, qui trouvera finalement accueil sur la commune du Raincy. M. Avedissian nous informe que, pour la première fois, une commune française refuse l’implantation d’un monument en mémoire du Génocide Arménien, sans que cela ne provoque un quelconque émoi. Près de 100 ans après les faits, il est nécessaire de rappeler que le gouvernement turc refuse de qualifier de génocide la quasi suppression de la présence des Arméniens en Anatolie.

Articles similaires:

8 Réponses à “Aulnay-sous-Bois : Pas de monument en mémoire du génocide Arménien pour ne pas choquer la communauté turque”

Bonjour Arnaud,

Une fois de plus je ne comprends pas la précipitation à écrire un tel article. Avez vous demandé aux différents protagonistes leur point de vue? Vous ne présenté que le point de vue de l’association et cela est fort dommage.

Si je me permets de faire ce commentaires c’est que j’ai participé comme président des élus du groupe communiste au conseil municipal d’Aulnay aux différentes réunion concernant l’implantation du monument.

Dès 2008 nous avons été interpellé par l’association arménienne sur cette question. Je me suis personnellement engagé à ce qu’un débat s’instaure sur cette question.
L’ensemble des groupes politiques au conseil municipal a été consulté. L’association arménienne a été reçue deux fois. Effectivement nous avons tenu à entendre aussi les associations turques. Il ne s’agissait pas pour moi de leur demander leur assentiment mais de les entendre.

Pour les élus le groupe communiste j’ai clairement rappelé à chacun au cours des rencontres notre attachement à la reconnaissance du génocide arménien, reconnaissance qui ne peut être remise en cause.

Nous avons indiqué être d’accord sur un lieux de mémoire commémoratif.
Mais la question du monument dans son édifice, sa taille, sa représentation religieuse et par les textes qui étaient inscrit sur son socle nous paraît incompatible avec son installation dans un lieu public (voir les articles sur internet http://www.armenweb.org/espaces/reflexion/dossier_32.htm ou http://www.acam-france.org/armenie/architecture-ancienne/khatchkar.htm et aussi wikipédia) . Cependant, l’accord pour un tel monument avait semble-t-il été donné par l’ancienne majorité et en particulier par M.Gaudron. Cet « accord » ne nous engage pas.

Je reste attaché personnellement à ce qui contribue au devoirs de mémoire et favorable à un lieux de commémoration pour la communauté arménienne et au delà. Toutefois je pense que cela doit se faire sans ostentation afin de relever de ce qui est du symbolique plutôt que du démonstratif. La discussion reste donc ouverte.
La confusion autour de la réalisation du monument est donc regrettable mais pas de notre fait.

Pour compléter le propos je vous invite à décrire le monument par lui-même tel qu’il nous a été présenté (taille, poids, inscription, symbole, etc…voir également les sites sus mentionnés).

J’aurai volontiers partagé mon point de vue en dehors d’un simple commentaire si la rédaction de Mon Aulnay consentait enfin à avoir un traitement journalistique et ouvert à d’autres voix que celles de l’opposition.

Bien à vous

Miguel HERNANDEZ

Navigue avec Internet Explorer 6.0 Internet Explorer 6.0 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/4.0 (compatible; MSIE 6.0; Windows NT 5.1; SV1; .NET CLR 1.1.4322; .NET CLR 1.0.3705; .NET CLR 2.0.50727; .NET CLR 3.0.4506.2152; .NET CLR 3.5.30729; .NET4.0C; .NET4.0E)
commenter
dellerba nathalie | 24 octobre, 2012 à 13 h 00 min

c’est n’importe quoi encore !!!! merci à vous !!!!!!!!

Navigue avec Internet Explorer 9.0 Internet Explorer 9.0 sur Windows Vista Windows Vista
Mozilla/5.0 (compatible; MSIE 9.0; Windows NT 6.0; Trident/5.0)

monsieur Hernandez
,monsieur arnaud fait son travail.ET VOUS ???????

Navigue avec Internet Explorer 9.0 Internet Explorer 9.0 sur Windows Vista Windows Vista
Mozilla/5.0 (compatible; MSIE 9.0; Windows NT 6.0; Trident/5.0; BOIE9;FRFR)

Heureusement qu’il y a des blogs comme celui-ci pour avoir un minimum d’information sur la ville.
Concernant l’implantation de ce monument quel courage de la part de nos élus de droite comme de gauche, surtout ne coquons pas ou ne  » stigmatisons pas » les communautés comme le veut la novlangue actuelle . Mr Gatignon le maire écologiste de Sevran à vraisemblablement plus de courage pour ne pas dire autre chose car sa municipalité n’a pas hésité à installer ce monument idem pour la ville de Livry-Gargan.

Navigue avec Firefox 16.0 Firefox 16.0 sur Windows 7 x64 Edition Windows 7 x64 Edition
Mozilla/5.0 (Windows NT 6.1; WOW64; rv:16.0) Gecko/20100101 Firefox/16.0

On nous vante les bienfaits du multiculturalisme, du vivre-ensemble etc, mais on se rend compte, au travers de blocages comme celui-ci, que le vivre-ensemble n’est pas forcément un concept évident chez ceux envers qui devrait-on se montrer tolérants, ouverts au nom de ce fameux vivre-ensemble.

Je ne suis pas spécialement favorable à toutes ces postures commémoratives, surtout lorsqu’elles concernent des conflits/guerres entre des pays tiers.
Doit-on aussi ériger des monuments commémoratifs pour rendre hommage aux victimes :
– du génocide rwandais
– du génocide cambodgien
– du génocide au Darfour/Soudan
– du génocide de Srebrenica
– du génocide en RDC
Liste non exhaustive.

Le problème étant que si l’on permet à une « communauté » ethnique ou religieuse de rendre hommage à ses victimes, on se heurte forcément aux contentieux historiques, euphémisme, opposant telle « communauté » massacrée à telle autre « communauté » auteure de ces massacres.

Petit HS, on observe les mêmes dégâts avec le conflit israélo-palestinien.
Par exemple, la mairie PCF de Vaulx-en-Velin pratique un militantisme pro-palestinien actif – un drapeau palestinien était même planté à l’Hôtel de ville, aux côtés du drapeau français et du drapeau de l’UE. Cela a contribué à créer un climat anti-juifs, et le nombre de familles juives a fortement décru dans cette ville…

Par ailleurs, l’argument du respect de la laïcité brandi par M. Hernandez serait recevable (cf cette histoire de croix chrétienne arménienne), si M. Hernandez ne faisait pas partie d’une municipalité qui subventionne avec le sourire un chapiteau exclusivement utilisé par des instances islamistes locales notoires.

Aussi douloureux et terrifiants soient les parcours historiques des uns et des autres, la République française ne peut, ne doit pas non plus se livrer à une surenchère commémorative ravivant des antagonismes puissants et encore très ancrés entre telle et telle « communauté ».

Ces revendications commémoratives montrent en tout cas que les limites de ce vivre-ensemble dont on nous parle tant depuis quelques années, comme s’il n’allait pas de soi, et qu’il fallait contraindre les gens à s’y plier.

Navigue avec Google Chrome 22.0.1229.94 Google Chrome 22.0.1229.94 sur Windows 7 x64 Edition Windows 7 x64 Edition
Mozilla/5.0 (Windows NT 6.1; WOW64) AppleWebKit/537.4 (KHTML, like Gecko) Chrome/22.0.1229.94 Safari/537.4

Et pourquoi ne pas dessiner un schéma des événements historiques dissiminés sur tout la ville : le mobilier urbain pourrait en servir de support (armoires gaz, téléphoniques, et autres) sur lesquels une représentation graphique ainsi que la nature de l’événement et date seraient indiquées.
Un comité de pilotage (un de plus) proposerait ainsi événements et lieux).
Ce parcours aurait de plus une vertu pédagogique pour les piétons.
Cela éviterait ainsi de s’attarder uniquement sur une catégorie d’événements et éviteraient toutes polémiques.

Navigue avec Firefox 4.0.1 Firefox 4.0.1 sur Windows 2000 Windows 2000
Mozilla/5.0 (Windows NT 5.0; rv:2.0.1) Gecko/20100101 Firefox/4.0.1
commenter
Marcel De Rouille | 25 octobre, 2012 à 20 h 15 min

@ Romuald Weymann mais c’est bien vous que je receonnais sur la photo de cet article ? —-> http://www.monaulnay.com/2012/10/le-front-national-se-prepare-a-aulnay-sous-bois-pour-les-elections-municipales-de-2014.html#comment-76991

C’était juste une question innocente…

Navigue avec Internet Explorer 9.0 Internet Explorer 9.0 sur Windows Vista Windows Vista
Mozilla/5.0 (compatible; MSIE 9.0; Windows NT 6.0; Trident/5.0)

Tout à fait, moi qui viens de l’Extrême-Orient, je suis à… l’extrême-droite, sur la photo ! 😀

Mais en quoi cela concerne ce sujet au juste ?
Pas si innocente que ça finalement, votre question.

Avez-vous un avis circonstancié à soumettre sur cette histoire de stèle commémorative du génocide arménien, perpétré par les Ottomans il y a près d’un siècle ?

Navigue avec Google Chrome 22.0.1229.94 Google Chrome 22.0.1229.94 sur Windows 7 x64 Edition Windows 7 x64 Edition
Mozilla/5.0 (Windows NT 6.1; WOW64) AppleWebKit/537.4 (KHTML, like Gecko) Chrome/22.0.1229.94 Safari/537.4