Economie, Emploi, Entreprises, Social

PSA dégraisse en 2008

21 janvier, 2008 à 11:03 | Posté par

L’heure n’est pas aux réjouissances chez le constructeur automobile. Le groupe ne licenciera pas, mais souhaite grandement voir partir un nombre important de collaborateurs. Des départs volontaires.

PSA Peugeot Citroën veut continuer à faire des économies. Dans le cadre de son plan « Cap 2010 », l’entreprise a présenté hier matin, lors d’un comité central d’entreprise, un nouveau plan de départs volontaires sur ses sites français. Pas de licenciements mais bien des départs volontaires. Le groupe envisage de voir au moins 1.000 collaborateurs quitter l’entreprise de leur propre initiative en 2008. Sont concernés les employés dans les sites d’Aulnay, de Rennes, de Mulhouse, de Metz-Borny et d’Asnières. En 2007, il était question de recenser 4.850 candidats au départ. Un objectif parfaitement rempli puisque 5.090 salariés ont décidé de quitter la société de leur plein gré.

Augmentation des ventes

Igor Pruniaux, analyste auprès de CM-CIC Securities, confie dans une note de recherche que « ces plans de départs démontrent la volonté du groupe de réduire ses coûts rapidement. Ces baisses devraient d’ailleurs se faire sentir dès 2007 dans les résultats du groupe ». La direction de PSA propose tout de même aux organisations syndicales une hausse générale des salaires de 2,4 %, effective au 1er janvier 2008. La semaine dernière, l’entreprise a fait état de ventes mondiales en hausse de 3,8 % pour 2007, à 3,23 millions de véhicules. Le plan « Cap 2010 » prévoit 4 millions de véhicules vendus par an d’ici à deux ans, une réduction des coûts de 30 % et un bénéfice compris entre 5,5 et 6 %. Le groupe entame une année ambitieuse.

Magali Vogel, France Soir – mercredi 16 janvier 2008

Articles similaires:

Les commentaires sont fermés.