Emploi, Entreprises, Social

L’inspection du travail refuse le licenciement du syndicaliste

7 octobre, 2005 à 20:49 | Posté par

L’inspection du travail, qui avait été saisie le 1er août dernier par la direction de l’usine PSA Peugeot-Citroën d’Aulnay-sous-Bois a refusé la demande de licenciement du secrétaire général CGT du site, Philippe Julien, indique Le Parisien dans son édition du 6 octobre.

Les faits remontent au 22 juin. Lors de la grève des salariés d’Enci, sous-traitant de PSA en charge du nettoyage, notamment de l’atelier peinture, le délégué CGT, accompagné de grévistes, a demandé à entrer dans l’atelier peinture pour voir si PSA ne faisait pas appel à des intérimaires. Une bousculade les aurait alors opposés aux agents de maîtrise qui faisaient barrage.

Convoqué par la direction à un entretien préalable à son licenciement, le cégétiste se voit reprocher d’avoir frappé et insulté des membres de l’encadrement. "L’inspecteur du travail a estimé que les faits n’étaient pas établis. La direction a deux solutions, soit elle abandonne la procédure, soit elle décide de faire appel de cette décision auprès du ministère du Travail", explique Jean-Pierre Mercier, délégué CGT, qui a sollicité une entrevue avec la direction centrale du groupe. L’usine d’Aulnay, qui dit avoir "pris acte" de cette décision, s’est refusée, hier, à tout commentaire.

Jérôme Charré

Articles similaires:

Les commentaires sont fermés.