Actualité

Les élus socialistes rendent un hommage à Claude Michel

24 janvier, 2024 à 21:04 | Posté par

Hommage à Claude Michel, un inlassable défenseur des causes les plus justes.


Claude Michel nous a quitté le 18 janvier dans sa quatre-vingts dixième année.
Profondément touchés par son décès, nous tenons aujourd'hui à lui rendre hommage.
Son livre « Itinéraire d'un avocat engagé 1953 – 2009 » paru en 2010 commençait par cette citation
de Maupassant « La vie, voyez-vous, ce n'est jamais ni si bon, ni si mauvais qu'on croit ».
Phrase pleine de sagesse d'un homme qui participa activement à l'essor de notre ville.
Il fut, aux côtés de sa femme Nadia, un militant communiste engagé dans la défense des droits et des libertés, côtoyant dans les années 60, Georges Marchais, Maurice Thorez et Georges Gosnat.
Au niveau professionnel, il devint avocat en 1962, inscrit plus tard au Barreau de Paris et travailla parallèlement à l'assemblée nationale en tant que secrétaire du groupe parlementaire communiste.
En 1966, il s'installa avec sa femme à Aulnay-sous-Bois, pour être le principal collaborateur de l'ancien député-maire Robert Ballanger. Il fut élu bâtonnier du barreau de Seine-Saint-Denis en 1970, devint conseiller municipal de notre ville de 1977 à 1983 puis de 1989 à 1995 sous l'étiquette socialiste, ayant pris ses distances avec le PCF en 1983.
Il développa son cabinet d'avocats à Aulnay-sous-Bois dans les années 80 et ne cessa jamais vraiment ses activités d'avocat. Devenu avocat honoraire en 2000, il enseignait la déontologie aux élèves de l'école française du barreau.
Claude aimait parler des grands événements qui ont marqué sa vie tels que la guerre d'Algérie, le Printemps de Prague, Mai 68, la chute du mur de Berlin … mais aussi des événements aulnaysiens pour lesquels il a participé activement: la période des grandes constructions au nord de la ville, les discussions houleuses pour créer un grand parc, le futur Parc Ballanger mais aussi les grèves agitant l'usine Citroën …
Ses combats furent multiples jusqu'au dernier jour pour défendre les intérêts de sa profession et transmettre ses connaissances. Il milita dans les associations d'aide aux personnes en situation de handicap mental pour une meilleure reconnaissance de leurs droits.
Partageant nos idées et nos valeurs de gauche, il a toujours répondu présent lorsque nous le sollicitions pour des conseils.
Claude, merci pour tout.
Toutes nos pensées vont vers sa famille, avec une pensée toute particulière pour son fils Denis.
Nous serons présents à ses obsèques demain, pour lui rendre un dernier hommage.

Les élus et les militants socialistes d’Aulnay

Répondre:

Nom (SVP évitez les pseudos):
E-mail (non publié) (obligatoire):
Site web:
Commentaire (obligatoire):
XHTML: Vous avez le droit d'utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>