Circulation

Les dispositifs de surveillance des « voies olympiques » déjà testés sur le périphérique parisien

4 novembre, 2023 à 9:01 | Posté par

Plan : gouvernement.fr

Nous vous parlions de ces "voies olympiques", il y a peu.

« Paris 2024. Véhicules autorisés. À x mètres… » Si vous êtes usager régulier du périphérique, vous avez peut-être aperçu récemment cet intrigant message s’afficher sur l’un des nombreux panneaux rectangulaires à led qui ont poussé, depuis cet été, sur le terre-plein central de l’anneau routier.

Pas d’inquiétude. Il ne s’agit pas d’une mise en place, très anticipée, de restrictions de circulation pour les Jeux olympiques, dont le « coup d’envoi » ne sera donné que dans un peu plus de huit mois.(...)

Les automobilistes « lambda » qui seront repérés (par radar ou par vidéosurveillance) dans les files olympiques « activées » seront passibles d’une contravention de 135 euros.

Source : Le Parisien

Rappelons qu'après les JO, la Ville de Paris, gestionnaire du périphérique, prévoit de transformer les voies olympiques en files de covoiturage (réservées aux bus, aux taxis et aux véhicules avec au moins deux personnes à bord) et d’étendre le dispositif à l’intégralité de l’anneau routier. Et bien sûr, de garder les radars pour verbaliser les contrevenants.

Répondre:

Nom (SVP évitez les pseudos):
E-mail (non publié) (obligatoire):
Site web:
Commentaire (obligatoire):
XHTML: Vous avez le droit d'utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>