Transports

RER B, des avancées mais des obstacles!

14 avril, 2021 à 18:24 | Posté par

le (très) long chemin de la modernisation d’une ligne au million d’usagers

Un technicien d’Alstom travaille sur la rénovation d’une rame MI84 à l’usine de Reichshoffen (Bas-Rhin), en octobre 2019.  LP/Sébastian Compagnon

Mercredi, l’interminable feuilleton de la commande des 146 futurs trains à deux étages (les MI20) a connu un dénouement positif, avec l’annonce d’un accord avec le consortium CAF Alstom Bombardier. Les premières rames de ce méga-contrat à 2,56 milliards d’euros doivent être livrées « fin 2025 », selon Ile-de-France Mobilités, la SNCF et la RATP.(…)

Du nord au sud, des dizaines de chantiers ferroviaires sont en cours. Leur multiplicité pose un vrai défi en termes de planification et de coordination. Et pour corser le tout, sur le faisceau nord, SNCF Réseau doit mener à bien le projet controversé de CDG Express.(…)

Pour les opposants à ce « train des riches », la priorité absolue doit aller aux travaux bénéficiant aux « voyageurs du quotidien ». Il faudrait donc cloisonner les deux chantiers, pour mener à bien, d’abord, ceux qui concernent directement les lignes de Transilien et RER. (…)

Le cloisonnement de ces deux chantiers fera-t-il gagner du temps pour le RER B ? Rien n’est moins sûr. « Désimbriquer les travaux, cela suppose de faire une étude de faisabilité, et donc de nouveaux retards d’au moins un an, évalue le vice-président, Michel Babut, vice-président de l’Association des usagers des transports (AUT-IDF). (…)

Autre très grosse opération : la mise en place d’un système d’automatisation partiel pour les RER B et D, baptisé Nexteo. Cette solution technique doit faire gagner 4% de régularité et augmenter le nombre de trains circulant chaque heure dans le tunnel entre Châtelet et Gare du Nord. Mais la facture d’environ un milliard d’euros donne le vertige, d’autant que sa mise en application comporte de grandes incertitudes. Il faut pour cela changer l’ensemble des voies et des trains, pour une mise en service en… 2028.(…)

En attendant les futurs trains MI20 et la fin des chantiers, les usagers auraient déjà dû bénéficier de 33 MI84 rénovés. (…) En théorie, ces voitures plus confortables auraient dû toutes être livrées avant… avril 2021. Sauf que seuls deux exemplaires sont sortis d’usine à ce jour. Et encore, les voyageurs n’en voient même pas la couleur car ils ne sont toujours pas en service.(…) « Dix autres trains MI84 remis à neuf doivent être livrés en 2021 », assure Alstom. Et après ? L’incertitude règne, car l’usine de Reichsoffen (Bas-Rhin), où est mené ce chantier, est en cours de cession au groupe tchèque Skoda Transportation.(…)

Il ne reste plus aux voyageurs qu’à espérer leur mise en service cet été, pour bénéficier des quelques degrés en moins de la ventilation réfrigérée.

Extraits d’un article du Parisien

Répondre:

Nom (SVP évitez les pseudos):
E-mail (non publié) (obligatoire):
Site web:
Commentaire (obligatoire):
XHTML: Vous avez le droit d'utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>