Actualité, Justice

La femme bousculée lors de son arrestation en gare d’Aulnay-sous-Bois ne s’est pas représentée au commissariat et a été interpellée [MAJ]

19 juin, 2020 à 8:47 | Posté par

Suite de cette affaire très médiatisée

©Suzanne Shojaei/Radio France/Maxppp – Le tribunal de grande instance de Bobigny, en Seine-Saint-Denis.

Elle était convoquée ce jeudi matin au commissariat. Comme elle ne s’est pas présentée d’elle-même, les policiers sont allés la chercher.(…)

Elle devait être entendue au commissariat après les plaintes déposées par les trois agents de la sûreté ferroviaire qui lui reprochent de les avoir poussés, griffés et mordus.

Elle devrait être déférée au parquet de Bobigny en compagnie de son compagnon. Lui avait été placé en garde à vue mardi soir pour s’être interposé lors de l’interpellation de sa femme.(…)

La compagnie précisait qu’avant la scène filmée, la jeune femme, contrôlée sans masque et sans billet, avait refusé d’obéir aux injonctions des agents qui lui demandaient de quitter les lieux.

Source: Francetvinfo.fr

MAJ le 19 à 18h30: La femme enceinte, âgée de 23 ans comparaîtra devant le tribunal le 25 août 2020. Elle devra répondre d’outrage et de violences.

La jeune femme reconnaît avoir mordu l’un des agents de la sûreté ferroviaire, mais dénonce une réaction « injustifiée » de ces agents, qui l’avaient ensuite plaquée au sol pour l’interpeller. 

Son compagnon est également convoqué au tribunal le même jour pour rébellion. 

Source: francebleu.fr

Les commentaires sont fermés.