Espaces verts, Internet - Blogs, Urbanisme

L’adjoint Franck Cannarozzo tente de faire passer le scandale Modigliani pour un fake

17 mai, 2019 à 11:45 | Posté par

Dans sa défense face au scandale de la vente à la découpe du square Modigliani, il semble que la mairie soit prête à tout pour se faire passer pour une victime. Pourtant nous sommes formels : c’est bien elle qui a décidé de vendre ce square public aux riverains et aux acheteurs privés au plus grand bonheur des promoteurs qui visent ces terrains à moins de 100m du futur métro. La mairie s’est ensuite ravisée devant la colère des riverains.

L’attaque la plus surprenante vient de l’adjoint aux grands projets Frank Cannarozzo [1] qui a commit le texte suivant sur son compte Facebook :

Message sur le compte Facebook de Frank Cannarozzo

Quand notre rédacteur Jean-Louis Karkides lui souligne son erreur (lire la discussion ici), il persiste et signe et ose nous demander si l’on sait lire. Hélas les faits sont têtus. Le 20 février dernier, l’adjoint à l’urbanisme Denis Cahenzli a pourtant écrit aux riverains en leur envoyant les plans de la cession de ce parc municipal de 2682m2 dont 5 parcelles qui étaient prévues pour vendre sur le marché privé (au prix de 400€ le m2, voir les plans ici, et la lettre là).

Les accusations de fake de la majorité commencent à nous lasser. Les élus de la majorité sont de plus en plus nerveux à mesure que les élections municipales se rapprochent. Sur les réseaux sociaux, dans Oxygène, la majorité déforme nombre de propos pour faire croire que ceux qui en parlent sont des menteurs. Bien sûr, les auteurs ne sont pas cités, mais on comprend vite que nous sommes souvent visés (« sur des blogs »).

Une fois de plus c’est la municipalité qui est responsable de ce scandale mais qui tente de se défausser ainsi au lieu d’en tirer toutes les conséquences. Ce n’est pas un acte responsable. Comme dirait le sage « reconnaître ses erreurs est une marque de courage et preuve d’intelligence« ; il semble donc que dans ce dossier, certains soient, jusqu’à preuve du contraire, dépourvus des deux.

[1] Frank Cannarozzo est 2eme adjoint au maire chargé des grands projets, de l’économie et des entreprises, de la politique de la ville, de la questure de l’assemblée, et de la mission ville à Aulnay-sous-Bois. Il est aussi vice président à Établissement public territorial Paris Terres d’Envol en charge du service et équipements communautaires, de la Commission Consultative des Services Publics Locaux (CCSPL), et de la promotion économique du Territoire (Hubstart, Grand Roissy, Le Bourget).

Articles similaires:

5 Réponses à “L’adjoint Franck Cannarozzo tente de faire passer le scandale Modigliani pour un fake”

Je crois que vous êtes malcomprenant @Karkides ou alors vous ne savez pas lire !

Frank Cannarozzo a été très clair et bien explicite.

Navigue avec Google Chrome 74.0.3729.157 Google Chrome 74.0.3729.157 sur Android 9 Android 9
Mozilla/5.0 (Linux; Android 9; SM-G960F) AppleWebKit/537.36 (KHTML, like Gecko) Chrome/74.0.3729.157 Mobile Safari/537.36
commenter
Jean-Louis Karkides | 17 mai, 2019 à 17 h 08 min

@Viking, Eh bien, expliquez nous à votre manière. 😉

Navigue avec Google Chrome 74.0.3729.157 Google Chrome 74.0.3729.157 sur GNU/Linux x64 GNU/Linux x64
Mozilla/5.0 (X11; Linux x86_64) AppleWebKit/537.36 (KHTML, like Gecko) Chrome/74.0.3729.157 Safari/537.36

Toujours obligé d’expliquer aux sourds !
Je maintiens que le Fake est la vente a des promoteurs. Il n’en a jamais été question.

Nous avons simplement proposé a des riverains une partie du square victime de nuisances. Ça s’appelle une consultation. Quand on en fait une, ça ne va pas. Quand on ne la fait pas ça ne va pas…

Pour vendre a des promoteurs comme ce site l’a prétendu il aurait fallu faire les choses suivantes :
1. déclasser ce square du domaine public. ça nécessite une délibération du conseil municipal.
2. modifier le Plu. ça nécessite encore une délibération du conseil municipal.
3. vendre le square a des promoteurs. ça nécessite la aussi une délibération du conseil municipal.
4. instruire et accepter un permis de construire.

Aucun de ces 4 évènements n’a eu lieu. Ce qui prouve que ce site est dans le fantasme, le procès d’intention et nullement dans la volonté de débattre.

On peut être pour ou contre la proposition et non décision du coup, faite aux riverains mais affirmer une vente a des promoteurs est un fake.

Voila ce que je dénonce, et je continuerai a le faire chaque fois que nécessaire ! peu importe que cela plaise. Quand on est elu et qu’on a des responsabilités, il faut savoir déplaire quand la vérité est en jeu.

Navigue avec Safari 12.1 Safari 12.1 sur Mac OS X  10.14.4 Mac OS X 10.14.4
Mozilla/5.0 (Macintosh; Intel Mac OS X 10_14_4) AppleWebKit/605.1.15 (KHTML, like Gecko) Version/12.1 Safari/605.1.15
commenter
Jean-Louis Karkides | 18 mai, 2019 à 8 h 18 min

Monsieur Cannarozzo, comment expliquez vous ce plan montrant la parcellisation de ce square.
Bien sur, pour le vendre il aurait fallu le modifier mais ce n’est pas ce que vous allez faire pour bétonner 5 hectares du parc lors du prochain conseil? Alors quelques 2000 mètres carrés n’aurait pas posé plus de problème. Me dire sur un commentaire sur un ton hautain que cela ne concernait « qu’une cession de 80M2 à un riverain », vous appelez cela comment? Et vous osez parler de « vérité en jeu »!

Navigue avec Google Chrome 74.0.3729.157 Google Chrome 74.0.3729.157 sur GNU/Linux x64 GNU/Linux x64
Mozilla/5.0 (X11; Linux x86_64) AppleWebKit/537.36 (KHTML, like Gecko) Chrome/74.0.3729.157 Safari/537.36

Je rajouterais que chacun pourra vérifier que les 5 parcelles en vente à la découpe sur la rue n’étaient pas destinées aux riverains. Pour les autres parcelles, effectivement elles étaient destinées à agrandir les jardin.
Même pris la main dans le sac, la mairie continue de nier. Pour rappel, nous avons posé il y a un mois toutes ces questions par mail+SMS au cabinet du maire et à son service de presse et ils ont refusés de nous répondre. Il faudrait un jour considérer que la ville n’est pas un terrain de chasse à bétonner et que les habitants ont le droit à la transparence.

Navigue avec Firefox 66.0 Firefox 66.0 sur Ubuntu x64 Ubuntu x64
Mozilla/5.0 (X11; Ubuntu; Linux x86_64; rv:66.0) Gecko/20100101 Firefox/66.0

Répondre:

Nom (SVP évitez les pseudos):
E-mail (non publié) (obligatoire):
Site web:
Commentaire (obligatoire):
XHTML: Vous avez le droit d'utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>