Oxygène

Y’a comme un os qui gêne, retour sur le dernier bulletin municipal

6 avril, 2019 à 17:12 | Posté par

De temps en temps, notre blog aime parcourir la propagande municipale et amener sa touche afin de mettre quelques poids dans l’autre plateau de la balance… Plusieurs sujets nous ont interloqué dans ce numéro.

Une supposée lutte contre la cybercriminalité

Nous goûtons peu, en page 4 que la ville mettre en avant sa supposée lutte contre la cybercriminalité, pouvant discréditer au passage les critiques fondées sur internet, (« Internet, attention danger ») alors qu’elle a toléré pendant de nombreux mois des cyber-harceleurs en son sein, et pour lesquels nous faisons partie des victimes et sans jamais faire son auto-critique ni sanctionner les responsables (que nous connaissons). Oui ,il faut lutter contre les cyber-criminels, mais tous, des plus petits au plus grands et surtout faire le ménage devant sa porte.

Le budget de notre ville. : « l’augmentation de la dette a été divisée par deux« 

Comment un citoyen non politisé, qui cherche à comprendre, peut-il se faire un avis personnel entre la façon dont la majorité et l’opposition présentent la manière de régir les finances de notre ville? Quoi qu’il en soit, la phrase « l’augmentation de la dette a été divisée par deux » devrait sauter à l’œil de tout lecteur attentif aux formules mathématiques trompeuses. Cette phrase signifie tout simplement « la dette continue malheureusement d’augmenter » et elle n’a jamais été aussi haute, en contradiction des promesses faites dans le programme de Buno Beschizza en 2014.

Programme financier de la liste « Aulnay respectueuse » en 2014

Mais revenons aux arguments de chaque camp:

Du côté de la majorité: Pas d’augmentation d’impôts depuis 2014‬,
‪des investissements structurants pour l’avenir de la Ville‬, une dette maîtrisée qui progresse moins vite que sous l’ancienne mandature, des dépenses maîtrisées malgré une baisse des subventions de l’État.

Du côté de l’opposition, une dette qui augmente, le recours à des emprunts à taux variable, une épargne devenue négative.

Alors qui croire? Le mieux est d’en rester aux faits : lors d’échanges entre la première adjointe et des représentants d’un syndicat, celle ci refusait toute augmentation de salaire au risque d’être mis sous tutelle. (Source F.O)

La tribune de Frank Cannarozzo:

Un remake de sa page Facebook reprenant certains de nos articles en les déformant. Qui fait des fakes news? Nous n’avons jamais dit que la municipalité subventionnait le rallye d’une élue, nous n’avons jamais dit que la cité de l’Europe serait détruite, Nous laissons aux autres acteurs la possibilité de répondre à cette tribune.

Fakes news ou erreur?

On peut lire en page 10 que la nouvelle piscine nous coûterait 6,2M€…. Nous en sommes à 37,5M€!

Coupeurs de tête

Au delà des propos, les photos de ce journal illustrent toujours cette dissymétrie dans le traitement de la majorité et de l’opposition: 19 photos d’élus de la majorité et celles des élus de l’opposition retirées depuis janvier dans les tribunes.

Alors, bonne lecture maintenant.

Articles similaires:

Répondre:

Nom (SVP évitez les pseudos):
E-mail (non publié) (obligatoire):
Site web:
Commentaire (obligatoire):
XHTML: Vous avez le droit d'utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>