Internet - Blogs, twitter

« Ligue du LOL aulnaysienne » pour les cyberharceleurs de la majorité, ni excuses, ni sanctions

13 février, 2019 à 10:05 | Posté par

Nous sommes au début de la fin de l’impunité sur Twitter et chacun doit commencer à être responsable de ses actes. Avec l’affaire de la Ligue du LOL, les cyberharceleurs journalistes sont aujourd’hui sur la sellette, doivent souvent s’excuser publiquement et être soumis à des suspensions de leurs employeurs. La majorité d’Aulnay a eu aussi ses cyberdélinquants qui depuis l’été dernier ne sont plus actifs. Ces hommes (car ce sont des hommes), proches du maire, profitaient de leur anonymat sur Twitter pour harceler les blogueurs et les opposants au maire avec les procédés suivants:

  • insultes
  • menaces
  • injures contre l’orientation sexuelle
  • xénophobie
  • atteintes à la vie privée (révélation et moquerie de maladies graves, publication d’adresses personnelle, description de domicile…)
Compte fermé d’un des cyberharceleur très proche du maire

Depuis l’été dernier, deux comptes ont été fermés (Elegance936 et EnMargeAulnay). Nous avions fait un article pour le dire, montrant quelques exemples des tweets de harcèlement. Un autre compte (Delphine93600) n’a plus été utilisé depuis cette date. Mais nous connaissons les noms de ces délinquants. Ils auront été probablement recadrés en privé, mais ne se sont jamais excusés et n’ont pas été sanctionnés à notre connaissance. Ces harceleurs ont peut être vécu cet arrêt d’activité comme une claque, mais leur impunité est encore totale. Pourquoi ce laxisme?

Articles similaires:

Répondre:

Nom (SVP évitez les pseudos):
E-mail (non publié) (obligatoire):
Site web:
Commentaire (obligatoire):
XHTML: Vous avez le droit d'utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>