Actualité, Associations, Démocratie, Justice, Médias

Opacité sur le clientélisme envers l’islam radical, la mairie répond

18 décembre, 2018 à 10:29 | Posté par

Le Parisien a obtenu des réponses de la municipalité suite à notre victoire au tribunal administratif, enjoignant la mairie de nous fournir les documents de financement aux associations faisant notamment la promotion de l’islam radical. Nous vous mettons les réponses ci-dessous et vous pouvez retrouver l’article complet dans Le Parisien. Même si elles ne nous satisfont pas, nous sommes heureux d’avoir enfin des réponses. En effet depuis de nombreux mois, le cabinet du maire ne nous répond ni par téléphone, SMS, fax, mail, tweet ou recommandé. Nous n’avons cependant jamais essayé l’envoi par pigeons voyageurs. Il aura fallu initier un recours judiciaire pour que les premiers documents arrivent. Avant cet épisode, la municipalité a déclenché une procédure de poursuite en diffamation contre votre serviteur pour avoir souligné le lien de financement entre le maire et des associations faisant la promotion du salafisme :

Du côté de la ville, on réfute « toute volonté d’opacité ». La direction des services l’assure : « Nous avons donné l’immense majorité des pièces qu’il réclamait ! » S’agissant des deux délibérations non transmises, il s’agit d’un « oubli ».

Un «oubli »

« Les votes de subvention aux associations sont noyés dans la masse : une seule délibération concerne trente associations. Cela peut nous échapper », argumente-t-on en mairie, où l’on rappelle que le blogueur « n’est pas prioritaire dans ses demandes ».
Ainsi, chaque année, la ville reçoit « une cinquantaine de demandes de documents – Etat-Civil, demandes d’étudiants, etc. ». Et régulièrement, les agents font face à des « demandes imprécises », ajoute un agent.
« Il y a donc un temps d’analyse, dans lequel nous sommes assistés par la CADA – car tous les documents ne sont pas transmissibles ». Par ailleurs, « entre les 500 décisions annuelles, les 40 délibérations par conseil, la ville produit au moins 1 500 pièces chaque année ! Il faut s’y plonger à chaque demande. »

Extrait du Parisien du 18 décembre 2018. Auteur Thomas Poupeau

Articles similaires:

3 Réponses à “Opacité sur le clientélisme envers l’islam radical, la mairie répond”

Merci merci merci pour ta ténacité et ta volonté de clarté. Et bravo pour aller jusqu’au bout.
Avec tout mon respect 🙂

Navigue avec WebView 4.0 WebView 4.0 sur Android 7.1.1 Android 7.1.1
Mozilla/5.0 (Linux; Android 7.1.1; XT1635-02 Build/NPNS26.118-22-2-17; wv) AppleWebKit/537.36 (KHTML, like Gecko) Version/4.0 Chrome/71.0.3578.98 Mobile Safari/537.36 [FB_IAB/FB4A;FBAV/201.0.0.58.99;]

Mon Dieu !!! (Diable pardon)
L’islam radical ? Heureusement que Bbz n’a rien financé pour une association juive, ça sentirait l' »antisémitisme » à plein nez…

Et dire qu’Allah qui voit tout est obligé de lire ça !

Le comble : Un athée, ça ne croit en rien mais ça festoie à toutes les fêtes religieuses ! Athée souhait Jean Louis… et Joyeux Noël 🎄🎅🌟

Navigue avec Google Chrome 71.0.3578.98 Google Chrome 71.0.3578.98 sur Windows 7 x64 Edition Windows 7 x64 Edition
Mozilla/5.0 (Windows NT 6.1; WOW64) AppleWebKit/537.36 (KHTML, like Gecko) Chrome/71.0.3578.98 Safari/537.36
commenter
Jean-Louis Karkides | 18 décembre, 2018 à 20 h 36 min

Michel, vous avez les mêmes arguments que certains défenseurs de cette association…. Votre côté obscur 😉

Navigue avec Google Chrome 71.0.3578.98 Google Chrome 71.0.3578.98 sur GNU/Linux x64 GNU/Linux x64
Mozilla/5.0 (X11; Linux x86_64) AppleWebKit/537.36 (KHTML, like Gecko) Chrome/71.0.3578.98 Safari/537.36