Associations, Médias, Politique, Religion

Affaire du « réveillon salafiste »: Marianne contredit M. Beschizza dans sa défense

1 mars, 2016 à 13:34 | Posté par

Beschizza_Marianne2_salafistePréambule destiné aux excités, faibles d’esprit, qui continuent à nous insulter et à tous ceux qui leur trouvent des excuses : Cet article fait bien la distinction entre la religion de tolérance que peut être l’islam et les propos anti-républicains de quelques-uns tenus dans notre ville. L’extrême droite xénophobe française et l’extrême droite déguisée en islamistes radicaux poursuivent le même but de partition de notre société. A MonAulnay.com nous refusons de les banaliser.

Notre blog avait cru M. le Maire quand il a dit qu’il ne pouvait pas filtrer les attributions de salles et donc pas empêcher la tenue de la « conférence des salafistes » le 31 décembre dernier. Nous considérions cependant que c’était un argument d’évitement car le premier magistrat de la ville finance activement, depuis des années et en parfaite connaissance l’association mise en cause. Le maire a donc validé et même encouragé les activités connues de cette association qui avait déjà par le passé invité les mêmes conférenciers. Il avait même donné il y a quelques jours des nouveaux gages très clairs aux islamistes radicaux. Néanmoins nous considérions que l’argument en soi était valable. Cet argument avait été donné dans Marianne, à Europe 1, au Point et longuement au journal d’extrême droite Valeurs Actuelles.

Nous mêmes, lorsque nous avions commencé l’enquête en décembre dernier, nous étions persuadés qu’il était difficile d’intervenir à ce niveau. Nous étions cependant les seuls à souligner le carractère non républicain des intervenants ce qui nous a valu de nombreuses insultes sur les réseaux sociaux.

M. Beschizza ne semble pas plus renseigné que nous sur ses prérogatives de police car Marianne explique dans un nouvel article que le maire d’Aulnay aurait très bien pu empêcher la conférence des salafistes choisis par le président de l’EMJF. Les maires de Nantes et Monpellier ont ainsi interdit les spectacles de Dieudonné et cela a été validé par les plus hautes juridictions. Selon Marianne « Ce qui prouve [aux maires] qu’il leur est possible de ne pas rester sans rien faire lorsque des individus sulfureux s’apprêtent à intervenir dans leur commune, a fortiori dans une salle publique gracieusement prêtée par la mairie. »

M. Le Maire, qui n’hésitait pas jusque là à dénoncer les responsables politques « trop laxistes », est désormais prévenu!

Articles similaires:

4 Réponses à “Affaire du « réveillon salafiste »: Marianne contredit M. Beschizza dans sa défense”

commenter
Magali Houziaux | 1 mars, 2016 à 14 h 45 min

Marianne est, à mon avis, allée un peu vite dans son analyse juridique :
Un maire peut interdire un rassemblement au nom d’un trouble à l’ordre public mais celui-ci doit être argumenté par une atteinte à la dignité humaine (jurisprudence pour un lancé de nains) ou en prévention d’infractions pénales. C’est pour cette raison que le spectacles de Dieudonné avait été interdit : c’était un spectacle écrit, dont on connaissait chaque mot, et qui était notoirement antisémite. Lorsque Dieudonné s’est engagé à changer le texte, il a pu, à nouveau, faire son spectacle à Paris.

La question est donc ici : connaissait-on les propos qui allaient être tenus… A priori, l’on ne pouvait pas en être certain puisqu’il ne s’agissait pas d’un texte écrit. C’est pour cette raison que la plainte pénale par une association défendant les droits des femmes me parait la seule véritable solution coercitive légale (Dieudonné avait d’ailleurs été condamné 9 fois auparavant)

Indépendamment de ce point juridique concernant l’attribution de la salle, le fait que Bruno Beschizza subventionne cette association me parait extrêmement condamnable et pourrait faire l’objet d’un article dans Marianne.
Les associations prônant le replis sur soi et l’exclusion ne devraient pas être aidées de quelques manières que ce soit. Ce sont les valeurs républicaines de vivre ensemble qui devraient être promues.
Bien des associations musulmanes qui sont ouvertes à toutes et tous et favorisent le vivre ensemble, auraient bien besoin d’être épaulées financièrement et logistiquement.

Navigue avec Firefox 44.0 Firefox 44.0 sur Windows 7 Windows 7
Mozilla/5.0 (Windows NT 6.1; rv:44.0) Gecko/20100101 Firefox/44.0

Comment l’ancienne école municipale – donc publique – école Bougainville est-elle devenue le bastion des islamistes de l’EMJF; une réponse, Mme Houziaux ?

Navigue avec Google Chrome 48.0.2564.116 Google Chrome 48.0.2564.116 sur Windows 8.1 x64 Edition Windows 8.1 x64 Edition
Mozilla/5.0 (Windows NT 6.3; WOW64) AppleWebKit/537.36 (KHTML, like Gecko) Chrome/48.0.2564.116 Safari/537.36
commenter
Magali Houziaux | 3 mars, 2016 à 17 h 40 min

La seule certitude est qu’actuellement l’EMJF invite des intervenants très douteux et que M’ Beschizza devrait donc en tirer des conclusions. Pour le reste, je n’ai que des suppositions.
Et comme le rappelle très bien Hervé Suaudeau, tous les musulmans ne sont pas fondamentalistes et tous les fondamentalistes ne sont pas terroristes. Quant au terme  » islamiste », il a des sens différents selon le contexte et la personne qui l’emploie. J’évite donc de l’utiliser.

Navigue avec Puffin 4.7.2IT Puffin 4.7.2IT sur GNU/Linux x64 GNU/Linux x64
Mozilla/5.0 (X11; U; Linux x86_64; fr-FR) AppleWebKit/537.36 (KHTML, like Gecko) Chrome/30.0.1599.114 Safari/537.36 Puffin/4.7.2IT

Quand on parle de judaïsme, on pense à la religion juive. Le christianisme évoque les chrétiens ! L’islamisme ? Des musulmans radicaux, mystère de la langue française… Allez comprendre ?

http://www.dudandys.Wordpress.com

Navigue avec Google Chrome 48.0.2564.95 Google Chrome 48.0.2564.95 sur Android 5.1.1 Android 5.1.1
Mozilla/5.0 (Linux; Android 5.1.1; SM-A510F Build/LMY47X) AppleWebKit/537.36 (KHTML, like Gecko) Chrome/48.0.2564.95 Mobile Safari/537.36