Impôts, Point de vue, Politique

Pas de hausse d’impôts en 2018, mais comment font-ils?

8 mars, 2018 à 23:15 | Posté par

Malgré une baisse des dotations de l’État, malgré 2,2M€ consacrés au Centre de Supervision urbaine, malgré 1,8M€ tous les ans pour cette piscine de 32M€ qui verra le jour… un jour, 5M€ pour un parking souterrain, notre maire assure donc qu’il n’augmentera pas les taxes locales alors que tout augmente autour de nous… sauf nos salaires.

Sur un budget de quelques 158M€, cela pourrait paraître peu mais cela avoisine ou dépasse les 10 pour cent du budget.

Si on fait le parallèle avec les finances d’un foyer, ne pas avoir d’augmentation de salaire et dépenser plus dans certains postes (la vidéo surveillance est-elle vraiment nécessaire, la piscine aurait pu nous coûter moins cher) oblige à faire des économies ailleurs ou à emprunter. Sur ce sujet majorité et opposition s’affrontent pour trouver le coupable des emprunts passés. Les élus socialistes concluent en écrivant sur leur site : « Vous avez choisi les économies. Certes, elles sont nécessaires mais tout est question de choix politiques. Aujourd’hui, les aulnaysiens et notamment les plus fragiles en paient le prix fort avec des services publics moins importants et plus chers. »

 Services sociaux désertifiés, privatisations, fermeture de structures culturelles et coupe dans les budgets sportifs, sont la partie visible de ces économies faites pour financer des projets controversables.

On doute que ces économies se réduisent à remplacer les bouteilles d’eau lors du Conseil Municipal par de l’eau purifiée comme il est montré dans l’illustration du Parisien sur ce sujet, « les impôts à Aulnay. » qui nous a

donné l’inspiration de cet article.

Articles similaires:

Une Réponse à “Pas de hausse d’impôts en 2018, mais comment font-ils?”

La délégation de service public est un des moyens circonstanciels que nos élus utilisent abondamment pour donner l’illusion qu’ils maitrisent les budgets et donc contiennent provisoirement du moins l’augmentation des impôts locaux…. Mais c’est surtout un gros piège à retardement dont les effets délétères sont légués aux générations futures et aussi aux élus qui leur succèderont…

La politique menée aujourd’hui, qu’elle soit de gauche ou de droite, consiste à mettre des rustines à tout va sans jamais traiter le problème de fond, et ainsi creuser le lit de futurs sacrifices et renoncements que les populations vivront forcément très mal et qui les conduiront tôt ou tard à la révolte, face à tous ces décideurs en position de pouvoir autocrate qui n’agissent qu’à court terme et de façon ultra nocive pour les citoyens qu’elles sont pourtant supposées servir !

Une journaliste a enquêté sur le business des Délégations de service public en décortiquant les enjeux réels et leurs conséquences… Un article dont je vous mets le lien ci-dessous vous dévoilera quelques pistes de réflexion :

http://www.courrierdesmaires.fr/75006/delegations-de-services-publics-a-qui-profite-le-deal/?utm_source=flash-info-cdm&utm_medium=email&utm_campaign=flash-info-25-04-2018

Navigue avec Firefox 59.0 Firefox 59.0 sur Windows 8.1 x64 Edition Windows 8.1 x64 Edition
Mozilla/5.0 (Windows NT 6.3; Win64; x64; rv:59.0) Gecko/20100101 Firefox/59.0