Transports

La ligne 17 reportée à 2026, la 16 retardée

18 janvier, 2018 à 11:37 | Posté par

La ministre des Transports, Elisabeth Borne, a confirmé, mardi devant le Sénat, que le métro du Grand Paris Express ne sera pas prêt pour les Jeux Olympiques de Paris 2024, et prépare « un calendrier plus réaliste ».

« Les délais du Grand Paris Express ne sont pas réalistes », a affirmé Elisabeth Borne, la ministre des Transports, mardi durant un débat au Sénat sur les transports franciliens. Certaines lignes du futur métro parisien, prévues dans le dossier de candidature de Paris aux JO, ne seront donc pas prêtes d’ici à 2024.

« Cela va nous poser de grosses difficultés », s’inquiète Tony Estanguet, patron des JO. En effet, la ligne 17, traversant la Seine-Saint-Denis, doit desservir le village des médias, le centre international de presse, et permettre l’accès aux épreuves de volley-ball, waterpolo et badminton. Selon le « Journal du Grand Paris », la ligne 17 serait reportée de 2024 à 2026. Selon le journal Le Parisien, les lignes 16 (Saint-Denis-Le Bourget) et 18 (Orly-Plateau de Saclay) devraient également connaître des retards.

Les sénateurs craignent que le gouvernement privilégie le projet de Roissy Charles de Gaulle Express, en vue des Jeux Olympiques, face à la ligne 17, qui profiterait aux habitants du territoire de la Seine-Saint-Denis.

Si cela va sûrement ravir les opposants au projet Euroacity, il est regrettable que la ligne 16 destinée à désenclaver des villes telles que Clichy-sous-Bois ou Montfermeil passe après le projet « Roissy CDG Express » et soit elle aussi reportée (elle aura une gare sur notre territoire au carrefour de l’Europe)

Source: publicsenat.fr

 

Articles similaires:

Les commentaires sont fermés.