Associations, Histoire

Aulnay-sous-Bois : pas de monument à la mémoire des victimes du Génocide Arménien ?

24 décembre, 2011 à 10:00 | Posté par

KHATCHKAR

Onnik AVEDISSIAN , président de l’Association Historique et Culturelle Arménienne d’Aulnay-sous-Bois, nous a transmis un communiqué suite à l’adoption, par les députes, d’une proposition de loi sur la négation des génocides (dont celui des Arméniens en 1915), et ce malgré les menaces de la Turquie et une grosse manifestation devant l’Assemblée lors du vote. Vous pouvez récupérer ce communiqué en cliquant ici.

M. Avedissian estime ainsi qu’un sentiment de soulagement est partagé par les arméniens du monde entier qui, depuis près d’un siècle, réclament justice pour la reconnaissance du 1er génocide du 20ème siècle perpétré par le gouvernement turc de 1915.

La Turquie refuse toujours aujourd’hui de reconnaitre l’existence du génocide arménien, même si entre 600 000 et 1,5 millions de personnes ont trouvé la mort, en 1915 et 1916.

Stèle

A Aulnay-sous-Bois, où existe une petite communauté d’origine arménienne, on apprend ainsi qu’un monument à la mémoire des victimes du Génocide Arménien aurait du voir le jour au parc Félix Faure (projet adopté par l’ancien maire Gérard Gaudron et le bureau municipal de l’époque). Selon M. Avedissian, Gérard Ségura, actuel maire d’Aulnay-sous-Bois, trouverait n’importe quel prétexte pour annuler cette décision. Des raisons électorales sont avancées. Gérard Gaudron aurait également hésité à faire appliquer cette décision.

Ci-dessous, le passage du communiqué traitant de la situation à Aulnay-sous-Bois :

« D’aucuns disent que Nicolas Sarkozy a proposé cette loi pour des raisons électorales et même si cela était que penser alors de l’attitude de Gérard Ségura, maire actuel d’Aulnay-sous-Bois et de son prédécesseur Gérard Gaudron ?

Ils ont promis, tous les deux, à la communauté arménienne et l’Association Arménienne d’Aulnay-sous-Bois, l’édification d’un monument à la mémoire des victimes du Génocide Arménien, un « KHATCHKAR », traduction Croix en pierre, symbole de tout arménien.

M. Gaudron et le bureau municipal avaient adopté le projet et même de son implantation au Parc Faure. Avec leur accord, le monument a été commandé et est entreposé chez l’artiste-sculpteur en Arménie, livraison devant être effectuée après planification définitive. L’approche des élections, qu’il a perdu, et la pression des associations turques locales l’ont sans doute fait hésiter !

M. Ségura, que j’ai connu si courageux comme conseiller municipal, est encore plus lâche ! Le costume de maire a calmé ses ardeurs, à moins qu’il ait succombé aux avances électoralistes des riches associations turques financées par la Turquie pour redorer son image, hors de ses frontières !

Depuis son élection, tout est prétexte pour annuler cette décision : demande de dialogue avec les Associations Turques locales, concertation avec les élus, modification des inscriptions prévues sur la stèle…. Nous avons toujours répondu favorablement à ses souhaits.

Que penser de la réponse d’un des présidents des associations turques qui déclare que ses membres ne commettraient aucune dégradation sur le monument…mais qu’il ne peut contrôler tous les aulnaysiens d’origine turque !

Nous demandons que les élus respectent leur promesse, au nom de la justice, au nom des principes de la France, principes que la France a honorée en adoptant la loi de la pénalisation de la contestation du Génocide Arménien.

En cas de refus, Aulnay-sous-Bois sera la 1ère ville de France a renoncé un tel projet.« 

La rédaction contactera M. Gaudron et M. Ségura pour obtenir des éclaircissements sur ce dossier.

Articles similaires:

8 Réponses à “Aulnay-sous-Bois : pas de monument à la mémoire des victimes du Génocide Arménien ?”

Eternelles questions, sont-ce aux politiciens de déterminer le caractère génocidaire de tel massacre de masse ?
Les politiciens doivent-ils légiférer et proscrire tout débat sur les génocides ?
N’y a-t-il pas récupération morbide de la part de ces politiciens coupables d’indignation sélective ?

J’avais déjà évoqué me semble-t-il le massacre de plusieurs dizaines de milliers de Malgaches sous gouvernance SFIO (Mitterrand, qui défendait l’idée d’une Madagascar française comme il le fera en 1954 pour l’Algérie française, a participé aux divers gouvernements impliqués; notamment les gouvernements Ramadier et Schumann, sous présidence du SFIO Auriol) entre 1947 et 1948; massacres auxquels participèrent des tirailleurs dits sénégalais.
Quid des centaines de milliers de Soudanais noirs chrétiens ou animistes massacrés par des milices arabo-musulmanes aux ordres de Khartoum ?
Ou les 5 Mn de Congolais massacrés en RDC ?
Où sont les bonnes âmes pour protester contre la lente extermination des Hmongs du Laos ou des Karen de Birmanie ?
Liste non exhaustive tant la barbarie des Hommes n’a pas de limite.

Des stèles seront-elles érigées en la mémoire de tous ces autres peuples en partie exterminés ?

Pour en revenir au génocide arménien, reconnu par la France en 2001, verra-t-on PS et UMP clamer dans une charte que, jamais, ils ne voudront de l’actuelle Turquie – si farouchement opposée à la reconnaissance du génocide arménien – dans l’UE, sachant par exemple que les minorités non-musulmanes notamment chrétiennes n’ont toujours aucun statut juridique là-bas ? et qu’en prime, l’AKP (Parti pour la justice et le développement) est une émanation d’un parti national-islamiste, Refah Partisi (parti de la prospérité), dissout par la Cour Constitutionnelle turque en 1998. Ses dirigeants avaient alors saisi la CEDH – ah ! les droits de l’Homme brandis par ceux-là mêmes qui les refusent dans leur pays !… – pour protester contre la dissolution de leur parti.
Sauf que… en juillet 2001, la CEDH a débouté les plaignants, considérant que ce parti national-islamiste voulait imposer la charia par la force y compris dans le sang, et était de facto anti-démocratique et anti-laïc (donc anti-constitutionnel au regard de la Constitution turque).
Je n’invente rien; on peut trouver l’arrêt de la CEDH sur le site de la CEDH http://cmiskp.echr.coe.int/tkp197/view.asp?action=html&documentId=702044&portal=hbkm&source=externalbydocnumber&table=1132746FF1FE2A468ACCBCD1763D4D8149

Voilà de quelle idéologie découle l’AKP, vitrine pseudo-modérée d’un national-islamisme conquérant.
A noter que le PJD (Parti pour la justice et le développement, ce que signifie également AKP) marocain, qui a remporté les Législatives, dit s’inspirer de l’AKP turc. Tout un programme…

Enfin, il y a plusieurs mois, je m’étonnais du fait que la municipalité accorde une enveloppe, certes modeste, en solidarité avec le séisme survenu en Turquie en octobre dernier; alors que cette même municipalité se montrait alors fort discrète – euphémisme – à propos des inondations qui frappait alors mortellement la Thaïlande, par exemple, ou de la famine dont il était de nouveau question en Somalie.
Des initiatives en faveur de Gaza, en revanche, il y en a régulièrement…

En tout cas, comme l’on approche de Noël, on peut se demander si les chrétiens de la partie Nord de Chypre, occupée par la Turquie, pourront, cette année, célébrer Noël sans être chassés de leur église comme ce fut le cas pour Noël 2010 (ce cas, parmi d’autres, a été abordé au Parlement européen http://www.europarl.europa.eu/sides/getDoc.do?pubRef=-//EP//TEXT+WQ+E-2011-006645+0+DOC+XML+V0//FR). Et dire qu’Erdogan (AKP) se plaint régulièrement auprès des diplomaties européennes du fait que les ressortissants turcs seraient victimes de persécutions en Europe…

Navigue avec Google Chrome 16.0.912.63 Google Chrome 16.0.912.63 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/5.0 (Windows NT 5.1) AppleWebKit/535.7 (KHTML, like Gecko) Chrome/16.0.912.63 Safari/535.7
commenter
Jean Louis KARKIDES | 24 décembre, 2011 à 11 h 56 min

Excellente analyse.
En cette veille de Noël,elle montre tout le chemin que l’homme a à parcourir,du plus humble au puissant.
Soyons optimiste! Et mettons nous à la tache.

Navigue avec Safari 5.0.2 Safari 5.0.2 sur iPhone iOS 4.2.1 iPhone iOS 4.2.1
Mozilla/5.0 (iPhone; U; CPU iPhone OS 4_2_1 like Mac OS X; fr-fr) AppleWebKit/533.17.9 (KHTML, like Gecko) Version/5.0.2 Mobile/8C148a Safari/6533.18.5

Mr Romuald Wieigmann une communauté n est pas en droit d imposer a la France sa verité Historique je pense que vous avez une memoire selective de traiter l histoire du monde et de la Frnace Bien que je ne nie pas comme par exemple lrresponsabilité du gouvernement SFIO dans le conflit algerien en 1956 je vous l ecris d autant plus que je suis militant socialiste de puis 33 ans ( deouis 10 ans à la section de Livry Gargan mais habitant a Aulnay sous bois depuis quelques mois ) Votre manque dobjectivité du apparement a votre grande foi chretienne mais neamoins racistes ( vous ne devez pas connaitre les concepts de la religion chretienne qui preconise a l’ origine de l amour de tolerance du respect de l autre ) il est vrai que l histoire a demontre que cette philosophie a ete detourné par des personnes comme vous Vous oublié que la religion chretienne est le responsable du genocide du peuble noir en esclavage ( Combien de morts en 3 siecles d esclavagisme sous l egide et la benediction de l Eglise ) Pourquoi pas une stele pour ses victimes ? et plus proche de nous je pourrais parler du genocide du peuple Algerien il est vrai que cela vous offusque qu on vous parle des centaines de milliers morts femme enfants et hommes victime de torture d exaction de l armee francaise, du Napalm je concois que des chretiens se sont opposes a cette guerre et denoncé ces exactions mais pas naturellement vos amis de L OAS ( combien de morts de pied noir et d algerien innocent) et vos amis du front National j ai oublié de vous dire que je suis moi meme pied noir mais fils d un combattant de la cause algerienne ( 4 ans de prison pour insoumission et pour avoir des moilitant du FLN non armeé comme ma mere a ete planqué dans un couvent mais arreté par la milice francaise en 1943 pour etre interné a 13 ans a buchenwald pour le simple fait que son frere eteit chef d un reseau de resistant ( peut etre pour vous le mot collaboration aurait ete plus significatif car la milice francaise arreté au nom de la religion catholique ( un precepte de vichy pour resumer ) une derniere chose mr weigmann (Un nom dorigine pas trop francais) je tenais a vous signaler que si les peuples arabes élisent democratiquement des parti pro islamiste comme au maroc et en tunisie ou en Algerie en 1989 ( a qui je m oppose en tant qu athee ) C est la consequence de la politique colonial de la Frnace que vous soutenez . Vous avez pille ses pays pendant des longues sans donner la possibilité au gens du peuble d évoluer en donnant une education et une instruction ( combien d analphabete arabe en 1962 en algerie plus de 70ù de la population magrhebine) Il est vrai qu cela n etait pas l interet de vos amis colonisateur qu il sache lire et reflechir comme en 1885 ou l eglise sest oppose a l ecole publique Pour terminer je vois que cette ville est la pire ville dans la quelle j ai vecu ( j ai vecu en afrique au antilles ) qu en fin de compte qu elle merite ce qu elle a avec des gens comme vous et d ailleurs gerard Segura a qui je m oppose a cause de la sa politique entre autrea nti laîcite surtout dans les ecoles ) C SALIBA

Navigue avec Firefox 3.0.19 Firefox 3.0.19 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/5.0 (Windows; U; Windows NT 5.1; fr; rv:1.9.0.19) Gecko/2010031422 AskTbMPC2/3.12.2.16749 Firefox/3.0.19

Christian, vos nombreuses accusations tombent à l’eau.

Pour commencer, bien qu’ayant été baptisé lorsque j’étais encore babillant, donc non volontaire, je ne suis pas un chrétien pratiquant ni même croyant.
En revanche, je m’étonne qu’en France certains soient très à l’écoute de ceux qu’ils considèrent être persécutés, alors que dans les pays d’origine de ces « persécutés », les minorités religieuses sont traquées, emprisonnées, torturées voire exécutées/assassinées, dans le silence assourdissant de ceux qui, en France, prétendent combattre le racisme et les discriminations.

A propos de l’esclavage, je vous rappellerai qu’il existe déjà une loi mémorielle défendue par Mme Taubira; celle-là même qui militait pour que la traite des noirs par les arabes ne soit pas trop abordée, pour ne pas traumatiser les jeunes d’origine maghrébine.
Cf cet article de l’Express http://www.lexpress.fr/actualite/societe/encore-aujourd-hui_482221.html?p=2
On y apprend que l’UNESCO a reçu des pressions de la part du monde arabe et d’Etats africains pour que, dans le cadre d’un projet mémoriel sur l’esclavage, soit surtout abordé la traite atlantique, et anecdotiquement la traite par les arabes.

Concernant « mes amis de l’OAS », là encore loupé, puisque je suis moi-même né dans une ancienne colonie française, en Indochine; je n’étais en tout cas même pas né à l’époque de la guerre d’Algérie et suis né durant la guerre du Vietnam. Mon nom, lui – Weymann, pas Wieigmann -, est d’origine alsacienne, mais il se peut que l’Alsace ne soit pas française à vos yeux : il est vrai que mon feu grand-père serait à vos yeux un « collabo », puisqu’il a été incorporé de force dans les « Malgré nous » en juillet 1943, déporté sur le front russe et libéré en 1945.

Concernant le « génocide algérien », comme vous déclarez être militant socialiste depuis 33 ans, je ne vous rappellerai pas que vous aviez à votre tête un ancien vichyste – élu en 1981 président de la république – qui, en 1954 alors ministre de l’Intérieur, a forcément supervisé la répression ayant frappé ceux qui allaient devenir des Algériens, ou qui, en 1956-1957, alors ministre de la Justice, a forcément eu vent des actes de torture dont est accusé un Le Pen, par exemple (qui lui était en Algérie durant 3 mois au cours du printemps 1957).
En novembre 1954 du reste, le même Mitterrand ne déclarait-il pas, je cite : « Des Flandres au Congo (…), la loi s’impose et cette loi est française (…). Telle est notre règle, non seulement parce que la Constitution nous l’impose, mais parce que cela est conforme à nos volontés. » ?

Si l’on remonte plus loin dans le temps, devrais-je vous rappeler qu’en juillet 1925, un certain Léon Blum, dont l’Histoire n’a retenu que les congés payés, clamait, je cite : « Nous admettons le droit et même le devoir des races supérieures d’attirer à elles celles qui ne sont pas parvenues au même degré de culture et de les appeler aux progrès réalisés grâce aux efforts de la science et de l’industrie. Nous avons trop l’amour de notre pays pour désavouer l’expansion de la pensée, de la civilisation françaises ».

Un an plus tard, en 1926, voici Maurius Moutet (SFIO), ministre des Colonies, qui martelait : « Une politique coloniale aura d’autant plus de chances d’être constructive et doublement féconde qu’elle se préoccupera moins de communiquer d’une manière directe l’idéologie socialiste aux indigènes. »

Quid de Francis de Pressensé, au Congrès de Brest de la SFIO en 1913 :« Les indigènes sont des races encore à une période de l’enfance. »

Ou Jean Jaurès, en 1903 : « La France a d’autant le droit de prolonger au Maroc son action économique et morale que (…) la civilisation qu’elle représente en Afrique auprès des indigènes est certainement supérieure à l’état présent du régime marocain. »
(Sources, notamment le blog Médiapart)

Pour ma part, je ne vois pas pourquoi nous, Français d’aujourd’hui, devrions supporter le poids de la repentance coloniale; ou alors, que les socialistes d’aujourd’hui montrent l’exemple en battant leur coulpe quant au colonialisme et aux thèses sur la supériorité de la race blanche qu’ils ont ardemment défendus durant des décennies entre la fin du XIXème siècle jusqu’à au moins la Seconde guerre mondiale.

Par ailleurs, vous parlez de la France coloniale qui aurait pillé (économiquement je suppose) l’Algérie : quelles étaient alors les ressources algériennes pillées par la France de l’époque ?…

Enfin, il est grotesque de m’accuser de soutenir, rétroactivement, la politique coloniale de la France, puisque je n’étais pas né, encore moins acteur de cette période-là.
Le fait est que la colonisation modelait alors à l’époque les peuples, on peut le déplorer, taper du pied par terre cela ne changera pas l’Histoire. Au passage, la terre qui est devenue l’Algérie avait elle-même été colonisée par les Ottomans, qui succédaient aux Arabo-musulmans.

Toujours est-il que juger aujourd’hui les crimes commis en exigeant des Français d’aujourd’hui qu’ils se flagellent est absurde.

Navigue avec Google Chrome 16.0.912.63 Google Chrome 16.0.912.63 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/5.0 (Windows NT 5.1) AppleWebKit/535.7 (KHTML, like Gecko) Chrome/16.0.912.63 Safari/535.7
commenter
Jean Louis karkides | 24 décembre, 2011 à 19 h 08 min

Une autre analyse tout aussi convaincante et qui a mon sens ne s’oppose pas à la première mais la complète.
La barbarie de l’homme n’a ni frontières géographique , ni politique, ni religieuse.

Navigue avec Safari 5.0.2 Safari 5.0.2 sur iPhone iOS 4.2.1 iPhone iOS 4.2.1
Mozilla/5.0 (iPhone; U; CPU iPhone OS 4_2_1 like Mac OS X; fr-fr) AppleWebKit/533.17.9 (KHTML, like Gecko) Version/5.0.2 Mobile/8C148a Safari/6533.18.5
commenter
Jean Louis KARKIDES | 24 décembre, 2011 à 23 h 16 min

Mon commentaire s’adressait à celui de Christian et non au deuxième de Romuald .

Navigue avec Safari 5.0.2 Safari 5.0.2 sur iPhone iOS 4.2.1 iPhone iOS 4.2.1
Mozilla/5.0 (iPhone; U; CPU iPhone OS 4_2_1 like Mac OS X; fr-fr) AppleWebKit/533.17.9 (KHTML, like Gecko) Version/5.0.2 Mobile/8C148a Safari/6533.18.5

les échanges ci-dessus comme ceux intervenus sur les différents médias à propos du projet de loi sur le négationnisme des génocides montrent encore une fois que la tactique démagogique du gouvernement a parfaitement fonctionné. D’une part l’attention des français n’est plus portée par les médias sur l’avenir de l’euro ou la réforme du régime de santé publique, mais sur la position du gouvernement turc sur le génocide arménien.
De plus, ce genre de polémique avait un deuxième objectif qui est en passe d’être atteint : diviser les français et les monter les uns contre les autre comme l’a été la réforme des jours de carence en cas d’arrêt de travail il y a quelques semaines.
Que va nous réserver Janvier? une loi encadrant l’élevage des oies dans le Sud-Ouest,ou pourquoi pas l’interdiction des combats de coq aux Antilles.
Nous constatons que l’équipe de M. SARKOZY a vraiment des préoccupations salutaires pour l’avenir de la Nation.

Navigue avec Firefox 4.0.1 Firefox 4.0.1 sur Windows 2000 Windows 2000
Mozilla/5.0 (Windows NT 5.0; rv:2.0.1) Gecko/20100101 Firefox/4.0.1
commenter
Jean Louis KARKIDES | 26 décembre, 2011 à 16 h 59 min

C’est surtout très électoraliste car les travaux de l’Assemblée Nationale s’arrêteront avant que cette loi y passe devant vu les prochaines élections.
Même si ce sujet est important , c’est honteux de la part du gouvernement de le traiter de cette façon .

Navigue avec Safari 5.0.2 Safari 5.0.2 sur iPhone iOS 4.2.1 iPhone iOS 4.2.1
Mozilla/5.0 (iPhone; U; CPU iPhone OS 4_2_1 like Mac OS X; fr-fr) AppleWebKit/533.17.9 (KHTML, like Gecko) Version/5.0.2 Mobile/8C148a Safari/6533.18.5