Législatives 2012, Politique

Jérôme Charré : Retrouver une République impartiale et honnête

12 mars, 2012 à 18:00 | Posté par

Jérôme Charré, candidat aux élections législatives dans la 10e circonscription de la Seine-Saint-Denis (Aulnay-sous-Bois / Les Pavillons-sous-Bois / Bondy Sud-Est) nous a transmis un communiqué intitulé « Retrouver une République impartiale et honnête« . Vous pouvez récupérer ce communiqué en cliquant ici ou sur l’image ci-contre.

Le Conseiller National du Modem revient notamment sur le 2ème communiqué de Sud Territoriaux 93 concernant la Meife et les conflits sociaux  au sein du personnel communal d’Aulnay-sous-Bois.

Ci-dessous, le corps de ce communiqué :

« Après la CFTC sur la fin de la « Mission Ville », il y a seulement quelques semaines, Sud Territoriaux 93 nous alerte, ce vendredi, sur la casse de la MEIFE (ex-M2E).

Ainsi, en quatre ans d’une majorité PS-­PRG-­PCF, les conflits sociaux au sein du personnel communal sont devenus réguliers : grève des policiers municipaux en mars 2010, des agents communaux en juillet 2010, des Atsem en septembre 2011 ou encore des ressources humaines en octobre 2011.

La CGT a dénoncé, en décembre dernier, les mauvaises conditions de travail, la valse des cadres, les parachutages et les embauches de complaisance. A chaque fois, les syndicats condamnent la chasse aux sorcières mise en place par l’actuelle municipalité.

Le malaise des agents communaux est criant. La défiance et le mécontentement grandissent en leur sein. Cela est d’autant plus étrange que la majorité aux commandes de la ville se prétend progressiste.

Le changement que certains candidats veulent incarner à l’élection présidentielle est déjà vécu et subit par notre personnel communal.

Les valeurs que je défends aux côtés de François Bayrou depuis 2002 sont contraires à celles qui ont cours à Aulnay-­sous‐Bois. Nous voulons le retour à un Etat impartial, à une République honnête. Nous voulons que les nominations se fassent en fonction de la compétence et de la capacité, et non en fonction de la soumission et de la complaisance.

Ainsi, nous appelons toutes celles et tous ceux qui aspirent à une gestion saine et sereine des collectivités locales où chaque employé communal puisse à nouveau s’épanouir à nous rejoindre.« 

Articles similaires:

Les commentaires sont fermés.