Actualité, Grand Paris

Grand Paris : Six villes unies autour du Bourget

22 mars, 2012 à 8:00 | Posté par

La rédaction vous propose de prendre connaissance d’un article du Parisien, datant du 21 mars 2012, indiquant une nouvelle étape dans l’élaboration du projet du Grand Paris :

« Le Grand Paris aime les symboles. Après la Cité du cinéma à Saint-Denis, l’aéroport de Roissy et la mairie d’Aulnay-sous-Bois, le quatrième et dernier contrat de développement territorial (CDT) de la Seine-Saint-Denis — le septième des dix d’Ile-de-France — a été lancé, hier après-midi à Dugny, dans un atelier du musée de l’Air du Bourget, au pied d’un hydravion rénové par des apprentis de l’opération Les ailes de la ville.

« C’est pour vous que nous faisons cela », a d’ailleurs lancé à ces jeunes le ministre de la Ville, Maurice Leroy, avant de signer avec six maires — cinq du 93 et un du 95, deux UMP, deux Nouveau Centre et deux PC — l’accord-cadre qui doit faire décoller le pôle métropolitain du Bourget à l’horizon 2030.

Quatre gares en Seine-Saint-Denis, deux au Blanc-Mesnil

Ce contrat de développement tient compte de la plupart des idées des trois grands architectes qui ont phosphoré sur le territoire — Portzamparc, Castro et Duthilleul — en particulier la création d’une immense gare au Bourget, où se connecteront RER B, tangentielle nord, deux lignes du Grand Paris Express, prolongement de la ligne 7 du métro, voire même le TGV. Une gare de la tangentielle sera aussi à cheval sur Dugny et La Courneuve, et Le Blanc-Mesnil a réussi à en avoir deux (devant le musée de l’Air, dans son parc urbain). Lors du débat public est aussi apparu l’intérêt de prolonger la ligne 5 du métro jusqu’au centre de Drancy.

L’aéroport d’affaires, cœur du réacteur

Le développement économique doit se faire autour de l’aéroport d’affaires, du musée de l’Air et de l’Espace et du parc des Expositions, tous promis à une modernisation voire une expansion. Un grand campus de formation et de recherches aéronautiques doit naître à cheval sur Dugny et Bonneuil-en-France (Val-d’Oise) autour de la future usine de fabrication de pales d’hélicoptères d’Eurocopter et d’un laboratoire de recherches d’EADS. Ce CDT doit aussi permettre de concrétiser le vieux projet de lycée des métiers de l’aérien au Blanc-Mesnil, d’un campus d’excellence… La refonte du carrefour Lindbergh et l’aménagement de la N2 avec des immeubles de bureaux high-tech et des commerces sont aussi pour les élus de taille à « créer une entrée majeure du nord du Grand Paris ».

Favoriser le logement et l’emploi

Les six maires, qui bénéficient de foncier disponible, s’engagent à densifier leur ville et à construire 1360 logements par an, tout en multipliant les espaces verts. Les zones de la Molette au Blanc-Mesnil, et Mermoz à La Courneuve, et un peu Le Bourget, doivent être valorisées en se réorientant vers des activités plus créatrices d’emplois que la logistique. « Un développement équilibré, solidaire et durable, a résumé Didier Mignot, le maire (PC) du Blanc-Mesnil. Au-delà de nos différences politiques et institutionnelles, l’intérêt général a prévalu dans notre démarche. » En la matière, la présence, hier, du président de Plaine Commune, Patrick Braouezec (PC), qui souhaite que les deux territoires et leur CDT avancent ensemble, avait elle aussi valeur de symbole.« 

Source et image : Le Parisien

Articles similaires:

Les commentaires sont fermés.