Actualité, Education

Des membres du bureau du conseil local FCPE Maternelle Merisiers réagissent pour Mme Kebli

31 mars, 2012 à 10:00 | Posté par

La lettre que nous avons reçu concernant Madame Kebli, conseillère-adjointe, et les tensions à l’école Maternelle Merisiers (avec des enseignants) ne finit plus de provoquer un profond émoi.

Cette fois-ci, ce sont des membres du bureau du conseil local FCPE de l’école qui nous adressent un communiqué, dans lequel ils défendent les actions et le bilan de Madame Kebli.

Vous pouvez récupérer ce communiqué en cliquant ici. Ci-dessous, le contenu du communiqué :

« Nous, membres du bureau du conseil local FCPE sur l’année scolaire 2008-2009 prenons connaissance du post publié le 28 mars 2012 sur le blog Monaulnay.com, suite à un courrier qui leur a été adressé par les enseignantes de l’école maternelle le merisier ou par leurs connaissances… .

Nous sommes scandalisés par les propos ici tenus qui visent notre présidente d’alors, Mme Mokhtaria KEBLI.

Nous ne pouvons que dénoncer des propos calomnieux et mensongers à notre égard, car au-delà de Mme KEBLI, il s’agit là d’une attaque envers tout un groupe de parents qui s’était humblement engagé pour l’intérêt des enfants et porter les valeurs de la FCPE. Nous étions bien des adhérents, notre conseil local était représenté au 42ème congrès départemental au Blanc-Mesnil le samedi 13 juin 2009 et avons participé aux élections de nos administrateurs départemental!

Au-delà de Mme KEBLI, c’est toute l’action et l’engagement de bon nombre de représentants de parents d’élèves qui s’engagent quotidiennement au sein des écoles et qui participent à la vie de l’école qui sont touchés!

A plusieurs reprises sur l‘année scolaire 2008-2009, les représentants des parents d’élèves ont soulevés des problèmes de dialogue et de communication entre familles et enseignants, notamment lors d’un conseil d’école en présence de M. Saugeay, Inspecteur Éducation Nationale.

La position des représentants des parents d’élèves que nous défendions n’était pas de siéger à une instance pour lever la main sans avoir lu le contenu des propositions qui nous étaient soumises au vote mais bien de mener une réflexion et apporter des propositions pour servir l’intérêt des parents que nous représentons et ceux de leurs enfants.

Mme KEBLI, en sa qualité de Présidente, portait avec attention nos demandes et attentes…elle a souvent, et sans compter son temps, également, parfois joué un rôle de médiation et d’apaisement sur des points d’achoppements qui parfois nous opposaient à une partie de l’équipe enseignante…

Nous déplorions le déni des représentants des parents d’élèves dans les grandes lignes d’orientation pour l’école de nos enfants, par exemple : Refus des enseignantes de participer à la fête de l’école, alors que les primaires, la faisaient. Refus de faire défiler les enfants déguisés pour le carnaval au sein du quartier, pour permettre la participation des parents…Un non formel à quasiment toutes nos propositions, qui leur demanderait un investissement personnel au-delà de leurs obligations professionnelles….et pourtant, une liaison Grande section /CP quasi inexistante!

La seule chose qui puisse nous être reprochée, à nous tous, à ce jour, c’est d’avoir rempli pleinement et dignement notre rôle de représentants de parents d’élèves! Malgré que nous n‘eussions pas été respectés, en tant que tels….et devions supporter déni et mépris ! Nous ne reconnaissons pas du tout et ni Mme Kebli dans les propos rapportés dans la lettre.

La question qui nous restait malgré tout à l’esprit était l’intérêt des enfants et aujourd’hui il y a de quoi s’inquiéter davantage lorsque leur propos sont rapportés par leurs connaissances. Ce qui nous permet de relever un manque de professionnalisme, d’ouverture et de tolérance au point de voir une femme engagée et dévouée à la cause de l‘école publique , Mme Mokhtaria KEBLI, calomniée par leurs connaissances et de voir bafouer, par ricochet, ainsi l’engagement militant de tout un collectif !

Les 5 enseignantes ont tout de même refusé de remplir leurs obligations professionnelles en ne siégeant pas au conseil d’école du samedi 17 mars 2012, en présence de Mme KEBLI, alors représentante du Maire et non des parents d’élèves!, à quel niveau mettent-t-elles l’intérêt des enfants et celui de la vie de l’école?

Toute cette énergie devrait être investie pour œuvrer à la réussite de tous les élèves, à se mobiliser pour dénoncer la casse de l’éducation orchestrée par nos dirigeants gouvernementaux, et à porter, soutenir la lutte contre la suppression des RASED…encore bien des luttes restent à mener pour défendre et protéger l’école publique!

Enfin, semble-t-il que le problème relationnel et communicationnel ne soit que dans un sens!

Nous ne comprenons pas pourquoi une problématique datant de l’année scolaire 2008- 2009 refait surface aujourd‘hui, s’agirait-il d’une manipulation politicienne?, la question mérite d’être soulevée en cette période ! En tout cas nos enfants n’ont pas en faire les frais et notre engagement, non plus!

 

Dr Said Hadji, vice-président (2008-2009), Mme Karima Mahroug, secrétaire (2008-2009)

Mmes Chafia Benabdelouahed, secrétaire adjointe(2008-2009), Fatiha Cherkaoui, trésorière(2008-2009)« 

8 Réponses à “Des membres du bureau du conseil local FCPE Maternelle Merisiers réagissent pour Mme Kebli”

commenter
Jean Delacroix | 31 mars, 2012 à 18 h 34 min

Bonjour,
Il semble que cette affaire soit bien une simple manipulation politique. Il semble au vue des éléments que Mme Kebli est tourné la page, alors que les enseignantes restent campées dans leurs position et elles refusent tout dialogue. J’ai l’impression que les première victime sont les enfants.

Navigue avec Google Chrome 17.0.963.83 Google Chrome 17.0.963.83 sur Windows 7 Windows 7
Mozilla/5.0 (Windows NT 6.1) AppleWebKit/535.11 (KHTML, like Gecko) Chrome/17.0.963.83 Safari/535.11
commenter
JEAN LOUIS KARKIDES | 31 mars, 2012 à 20 h 17 min

QUELLE FCPE?
Depuis 1980,je milite à la FCPE.
J’ai été président d’associations tant en primaire à TREMBLAY EN FRANCE,à AULNAY qu’au collège Gérard PHILIPE.
J’ai été vice président de l’Union Locale des associations FCPE d’Aulnay quand l’UCL existait.
Je suis maintenant Président de la FCPE du lycée Jean ZAY.
Jamais dans cette longue liste, je n’ai remis en cause les enseignants d’une telle façon!
Je m’inscris en faux contre cette manière de se dire représentant de parents!
Lorsque la section F.O défendant les ATSEM calomniées a voulu attaquer la FCPE, j’ai été voir le responsable départemental qui est aussi vice-président nationale pour essayer de comprendre.
Car pour moi,c’était inconcevable!
Il est des parents qui recherchent à construire ensemble pour le bien de tous,il en est d’autre qui ont besoin du conflit.Pourquoi?
A l’époque des faits relatés,les enseignantes étaient-elles si mauvaises alors qu’elles sont encore en poste et qu’elles doivent exercer pour certaines privées de l’ATSEM qui les accompagnaient?
Pourquoi?
Dans mon association,dans son bureau, des parents aux opinions politiques identiques à la majorité municipale ont toute leur place comme d’autres.
Et dans certaines écoles,des parents se bouffent le nez et dans d’autres les parents dénigrent les enseignants!
Ce n’est pas ma conception de la FCPE et j’espère de la majorité des parents.

Navigue avec Google Chrome 18.0.1025.142 Google Chrome 18.0.1025.142 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/5.0 (Windows NT 5.1) AppleWebKit/535.19 (KHTML, like Gecko) Chrome/18.0.1025.142 Safari/535.19
commenter
JEAN LOUIS KARKIDES | 31 mars, 2012 à 20 h 43 min

@Jean DELACROIX,
Cinq enseignantes dans cette école ayant la même couleur politique?
Il y a plus de chance de gagner au loto!
Et si l’entrisme venait d’ailleurs?

Navigue avec Google Chrome 18.0.1025.142 Google Chrome 18.0.1025.142 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/5.0 (Windows NT 5.1) AppleWebKit/535.19 (KHTML, like Gecko) Chrome/18.0.1025.142 Safari/535.19

l’intelligence voudrait peut-être qu’elle se mette en retrait afin de pouvoir retrouver une certaine sérénité à l’école.Mais il semblerait que l’intérêt de cette lutte ne soit pas celui tant annoncé que celui des enfants. Ne soyons pas naïfs, à la vue des autres « infiltrations seguriennes », l’enjeu semble bien loin des petites têtes blondes et brunes de nos quartiers…

Navigue avec Firefox 4.0.1 Firefox 4.0.1 sur Mac OS X  10.5 Mac OS X 10.5
Mozilla/5.0 (Macintosh; Intel Mac OS X 10.5; rv:2.0.1) Gecko/20100101 Firefox/4.0.1

Pourquoi vouloir absolument politiser la chose? Le communiqué des parents d’élèves est pourtant clair, si vous l’aviez lu en retirant vos oeillères!
@M.Karkides : Au nom de qui ou de quoi vous permettez-vous de porter un jugement sur nos actions? Vous dites vous porter en faux, soit, donc si nous comprenons vous faites parti de ces béni-oui-oui qui siègent dans des instances uniquement pour le titre, et bien, ce n’était pas notre conception…
Vous semblez à votre tour nous faire un bien lourd procès d’intention!
Au vu de « votre grande expérience » au sein de la FCPE, au lire de votre palmarès, il aurait été judicieux que vous veniez vous enquérir de la situation, en venant à notre rencontre plutôt qu’à celle du responsable départemental!!!bien que nous n’en n’ayons jamais eu vent…
Vous me paraissez être juge et partie en vous basant uniquement sur des ouï- dires…ceux rapportés par les enseignantes, à moins que vous fassiez parti de « leurs connaissances »ou que vous fassiez preuve de corporatisme puisque vous dites être un enseignant à la retraite.
Pour vous citer :  »il en est d’autre qui ont besoin du conflit.Pourquoi? », Prenez le temps de lire le communiqué et de le comprendre…En face d’une équipe, dont une majorité très « réac », il était très difficile d’être entendus!et le conflit à notre niveau, il n’existait pas, il s’agissait plus d’un problème de compréhension…
Le communiqué explique bien la situation de l’époque!
Vous écrivez « les ensei­gnantes étaient-elles si mau­vaises alors qu’elles sont encore en poste », Permettez-moi de vous dire que vous êtes bien hypocrite, essayer de licencier un agent du service public, notamment une enseignante…Et puis nous n’avions jamais remis en cause leurs compétences mais leur investissement au sein de l’école et dans leur relation vis à vis des familles…Pour preuve, à l’époque l’une d’entre elles, a dit, dans une réunion plénière avec les parents d’élèves de l’école, organisée suite à notre demande, pour informer les familles de la mise en place de l’aide personnalisée, que les enseignantes n’étaient pas payées pour le faire! », je vous laisse à votre réflexion…Je rappellerai que c’est une école classée en zone éducation prioritaire!
Quant aux ATSEM, vous écrivez « qu’elles doivent exer­cer pour cer­taines pri­vées de l’ATSEM qui les accom­pa­gnaient », serions-nous face à un caprice de petite fille?Vous présentez cela comme si il y avait un rapport de vassalité…Demandez à la municipalité pourquoi chaque année les ATSEM tournent-elles dans les écoles?
@Anabloom : Bien que votre commentaire me semble à la limite de la parnoïa, vous écrivez « l’intelligence vou­drait peut-être qu’elle se mette en retrait », je dirai que l’intelligence voudrait que ces enseignantes prennent de la hauteur et face preuve de maturité…Et si c’était nous, parents d’élèves, qui avions sollicité Mme KEBLI….

Navigue avec Internet Explorer 8.0 Internet Explorer 8.0 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/4.0 (compatible; MSIE 8.0; Windows NT 5.1; Trident/4.0; (R1 1.6); .NET CLR 1.1.4322; .NET CLR 2.0.50727; InfoPath.2)
commenter
JEAN LOUIS KARKIDES | 2 avril, 2012 à 22 h 40 min

Kira de Seine Saint Denis,
Je ne reviendrai pas sur vos propos désobligeants à mon égard,il n’ont aucune espèce d’importance.
Quant à mes sources d’information, je les garde pour moi.
Votre lettre à monaulnay,soutien à Mme KEBLI qui a aussi sévi aux écoles du Bourg est bien compréhensible vu les liens exterieurs qui vous lient.
Une chose que je ne peux laisser passer ,c’est le mot « vassalité ».
Accompagnement n’est pas infériorité!
Et je n’ai pas besoin de demander à la municipalité pourquoi les ATSEM tournent car je l’ai déjà fait lors d’une rencontre avec Monsieur SEGURA.
La réponse fut « parce que je l’ai décidé »

Navigue avec Google Chrome 18.0.1025.142 Google Chrome 18.0.1025.142 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/5.0 (Windows NT 5.1) AppleWebKit/535.19 (KHTML, like Gecko) Chrome/18.0.1025.142 Safari/535.19
commenter
constance chabert | 3 avril, 2012 à 19 h 44 min

Bonjour,

Je n’ai pas l’habitude d’intervenir sur le blog, j’y viens parfois pour notamment savoir ce qui se passe sur la ville, bien que j’ai eu souvent le sentiment que ce soit un blog partisan, et je m’en rends compte qu’une fois de plus c’est le cas…
Je ne suis pas dupe et bien d’autres non plus, qui peut être ne s’exprimeront pas sur ce blog, mais je prends le temps cette fois-ci de m’exprimer, car en effet nous assistons au « lynchage » d’une femme par vous, M.Karkides, et Kira93 a bien raison de vous demander de retirer vos œillères car clairement, il semble bien que vous soyez d’un parti pris.
J’aurais attendu de vous plus d‘équité, surtout quand je lis votre engagement à la cause associative, comment pouvez-vous avancer des accusations alors que vous ne semblez jamais être aller à la rencontre de ces parents d’élèves, qui auraient au final peut être, eu besoin de votre expérience ou de votre soutien ou de votre médiation, car vous semblez très bien connaître ces enseignantes…
A titre personnel, je ne vois pas du tout où sont les propos désobligeants de Kira93, ils sont beaucoup moins que ceux que vous avez à l’égard de toute cette histoire, me semble-t-il.
En tout cas, je note que cette élue, Mme KEBLI, doit être une femme bien intéressante, que si elle « sévit » pour porter des causes et dire tout haut ce que bon nombre pensent tout bas, alors c’est une vraie militante…et je me ferais un plaisir de demander à la rencontrer et la soutenir…même si je n’ai plus d’enfants scolarisés!
Je me dis qu’au final vous faites stérilement de l’Anti-Ségura à travers cette jeune dame!

Cordialement

Constance Chabert

Navigue avec Internet Explorer 8.0 Internet Explorer 8.0 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/4.0 (compatible; MSIE 8.0; Windows NT 5.1; Trident/4.0; .NET CLR 2.0.50727; .NET CLR 3.0.4506.2152; .NET CLR 3.5.30729; .NET CLR 1.1.4322; .NET4.0C; InfoPath.2)
commenter
JEAN LOUIS KARKIDES | 3 avril, 2012 à 20 h 29 min

@Constance,en effet vous l’avez remarqué,je ne suis pas un adepte de la méthode « Segura ».
Et comme beaucoup d’aulnaysiens de gauche,je me sens un peu « cocu »,mais là n’est pas le problème.
Je ne sais pas qui vous êtes et à quel degré « relationnel » vous intervenez mais qu’importe.
Si je connais bien ces enseignantes,je connais aussi le soutien qu’elles ont chaque jour de la part des parents qui leur confient leurs enfants et celà est plus important que les insultes qu’elles ont subies il y a quelques années.
Ce qui me dégoute,oui le terme n’est pas trop fort,c’est qu’on ait pu diffamer des femmes,ATSEM et enseignantes,critiquer leur façon de gérer leur classe d’une telle façon qu’un syndicat a du intervenir.
Je le répète,ce n’est pas ma conception du rôle d’un représentant de parents et j’ai de tout temps créer des ponts plutôt que des précipices.
Vous me dites d’aller à la rencontre de parents d’élèves,mais c’est ce que je fais tous mes jours au lycée J.ZAY,alors les parents du lycée sont-ils si différents de ceux de cette école maternelle?
Mais non,simplement ce qui s’est passé dans cette école est du même ordre que ce qui c »est passé à l’école du Bourg et je suis sur que vous le savez.
Quelquefois la politique a des chemins pas très avouable pour arriver à ses fins.
Je ne suis pas de ceux là et au sein de mon association chacun a sa place même les élus les plus haut placés de la majorité.

Navigue avec Google Chrome 18.0.1025.142 Google Chrome 18.0.1025.142 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/5.0 (Windows NT 5.1) AppleWebKit/535.19 (KHTML, like Gecko) Chrome/18.0.1025.142 Safari/535.19