Associations, Circulation, Politique

Aulnay-sous-Bois : La Capade Sud ne se démobilise pas sur la circulation

25 novembre, 2011 à 13:00 | Posté par

La Capade Sud, par l’intermédiaire de son président Alain Boulanger (conseiller municipal), nous informe que l’association continue de mobiliser, afin de travailler sur le dossier du nouveau plan de circulation à Aulnay-sous-Bois.

Après plusieurs lectures du message et du communiqué que vous pouvez consulter en cliquant ici ou sur l’image ci-contre, nous pouvons retenir :

  • Une réunion publique, initiée par la Mairie, aura lieu le lundi 12 décembre, pour débattre sur le nouveau plan de circulation. Le cabinet d’études Transitec y participerait
  • Les objectifs de la Capade Sud n’auraient pas été entendus
  • M. Boulanger appelle à la mobilisation pour cette réunion publique
  • La sensibilisation sur le sujet reste d’actualité, via le communiqué qui est distribué

Ci-dessous, un extrait du communiqué :

« …La municipalité a entrepris, à notre demande des études devant conduire à un nouveau plan de circulation. Nous devions, après la présentation de l’ensemble des comptages de la zone, être consultés afin que soient arrêtés les objectifs.

Nous « entendons dire » que le bureau d’études aurait déjà travaillé dans cette perspective sans que les conseils de quartiers aient remis leurs copies comme il a été prévu de la faire. Absolument personne ne peut attester de la remise de nos objectifs essentiels si nous voulons retrouver une certaine tranquillité. C’était la raison de la tenue de cette réunion de laquelle en est ressorties les exigences suivantes pour une zone essentiellement pavillonnaire comportant peu d’entreprises et pas de route départementale et nationale :

  • Retenir le flux de transit sur les grands axes de contournement
  • Dissuader la traversée du secteur SUD aux VL et PL
  • Etablir une signalétique cohérente, devant faire apparaître une zone 30 pour tout le secteur et une interdiction aux PL de + de 3.5 tonnes. Celle-ci facilitera l’action de la police municipale.
  • Supprimer les axes inter-quartiers limités à 50 définis dans le PLU de janvier 2008. Ces axes sont de véritables départementales qui ne disent pas leurs noms.
  • Obtenir par la réduction de la circulation l’arrêt d’une véritable spoliation patrimoniale.
  • Avoir toutes les informations concernant les projets structurant ayant une influence directe ou indirecte sur la circulation et le stationnement, particulièrement utile pour les piétons.

« 

La rédaction reviendra ultérieurement sur cette réunion publique.

Articles similaires:

Les commentaires sont fermés.