Conseil municipal

Ce soir, un conseil municipal extraordinaire non retransmis sur internet

12 avril, 2011 à 11:28 | Posté par

Ce soir, mardi 12 avril 2011 à 20h se tiendra un conseil municipal extraordinaire suite à l’interruption du précédent faute de quorum (trop d’élus sont partis, l’heure se faisant tardive).

Le conseil ne semble pas être prévu pour être retransmis sur internet, ainsi seuls les personnes qui se déplaceront auront connaissance des débats.

L’ordre du jour (avec une petite erreur sur le nom du jour), reprend l’ensemble des délibérations affichées (c’est-à-dire dont un débat n’a pas été initialement prévu par le maire), plus les délibérations qui n’ont pas pu être abordée la fois précédente. Il reste aussi les décisions à valider, les vœux à voter, plus les questions diverses.

Projets de délibérations qui ont retenu mon attention (les numéros vont changer):

  • N°79: «  L’entière délé­ga­tion » est don­née au maire concer­nant les mar­chés publics lui per­met­tant de prendre toute déci­sion lorsque les cré­dits sont ins­crits au bud­get. Une nou­velle fois, le maire endosse «  d’avantage de com­pé­tences » et cette nou­velle concen­tra­tion des pou­voirs, qui évite au maire de devoir pas­ser devant des déli­bé­ra­tion, risque de faire grin­cer des dents.
  • N°80 : L’emplacement de la mos­quée (3500m2) est fixé par cette déli­bé­ra­tion à la place de cer­tains ter­rains de sport. Espé­rons que le maire, confronté à des ques­tions et cri­tiques qui peuvent être légi­times pour un pro­jet de cette ampleur, ne se réfu­gie pas, comme par le passé, dans des accu­sa­tions lar­vées d’islamophobie.
  • Plan du projet Vélodrome A

    Je rajoute aussi la délibération sur le lot A du Vélodrome dont nous avons révélé les plans détaillés du projet hier en publiant le plan adjoint au PLU.

Déci­sions:

  • N°1511: La mai­rie a rené­go­cié le taux d’un prêt de 378 000 € de 6,13% à 3,32% au milieu du rem­bour­se­ment. Saluons les quelques dizaines de mil­liers d’euros récu­pé­rés ainsi.
  • N°1516:  L’ex-directeur du GIP/PRU conteste son licen­cie­ment dans le cadre de la liqui­da­tion du GIP/PRU. Cette affaire méri­te­rait quelques éclair­cis­se­ments.
  • N°1548 : La mai­rie prend un cabi­net de conseil pour 49500€ pour une «  mis­sion d’accompagnement sur les ques­tions de sécu­rité ». Ce genre de conseils, comme le pré­cise le site de la société en charge de cette mis­sion est «  indis­pen­sable » «  avant toute mise en œuvre d’un dis­po­si­tif de sûreté/sécurité ». De quel dis­po­si­tif parle-t-on? N’est-ce pas un retour des camé­ras de vidéo-surveillance ou est-ce pour un tout autre domaine ?

Vous retrouverez l’ensemble des documents de travail dans l’article suivant.

Articles similaires:

Les commentaires sont fermés.