Commerces

Un Netto à Mitry-Ambourget en juin, un centre commercial géant de l’autre côté de l’A1 en 2018

14 mars, 2011 à 17:33 | Posté par

La fermeture du supermarché Atac de Mitry-Ambourget en septembre 2010, les difficultés des commerces du boulevard de Strasbourg, l’avenir incertain des supermarchés de Chanteloup, le refus de dialogue avec les commerçants du carrefour Nonneville-Aligre et du quartier Tour-Eiffel, illustrent la déshérence des problématiques du commerce local depuis les élections municipales de mars 2008.

Centre commercial de Mitry-Ambourget après le départ de l'Atac

Après avoir semblé subir le cours des évènements, Gérard Segura tente de reprendre la main depuis quelques semaines. Un Développeur Commercial a ainsi été embauché par la Ville en début d’année. Oxygène en a fait état dans son n°118, à l’occasion d’un dossier spécial sur le commerce local.

Par ailleurs, un panneau apposé sur le bardage du local du centre commercial Mitry-Ambourget abandonné par Atac annonce l’ouverture d’un Netto de 1000 m2 en juin prochain. Les deux seuls supermarchés « hard-discount » Netto de Seine-Saint-Denis sont implantés à Aulnay-sous-Bois, dans les zones commerciales de Chanteloup et des Etangs.

Au détour d’un article publié en début d’année par lefigaro.fr sur la situation du groupe « Les Mouquetaires » on apprend que le chiffre d’affaire de la marque « Netto » a augmenté de 9,7% en 2010,  dans un marché en baisse pour ce segment de marché.

Un centre commercial géant à Gonesse

Dans un article publié le 1er décembre 2010, leparisien.fr présentait le projet de centre commercial géant du groupe Auchan, dans le Triangle de Gonesse. Une telle implantation commerciale de 80 hectares, dont 25 dédiés au commerce et à la restauration, à quelques centaines de mètres de O’Parinor et ses 9 hectares de surface commerciale, impacterait forcément le tissu commercial des communes voisines, en Seine-St-Denis, dans le Val d’Oise, voire au-delà. Le projet comprend une piste de ski, un parc aquatique, un parc de loisirs, des salles de spectacles, voire des institutions d’art contemporain parisiennes en manque d’espace.

Europe-Ecologie-Les-Verts fermement opposé au projet EuropaCity

François Delcombre, patron départemental d’EELV déclarait dans un article publié le 19 janvier 2011 par leparisien.fr:

« L’accord électoral (NDLR: avec le PS, dont Jean-Pierre Blazy, le maire de Gonesse est membre) ne nous empêche pas de donner notre avis et il est extrêmement clair : nous sommes contre tous ces types de projets. Nous voulons garder ces terres pour l’agriculture biologique de proximité. »

Jean-Marc Engelvin

Articles similaires:

6 Réponses à “Un Netto à Mitry-Ambourget en juin, un centre commercial géant de l’autre côté de l’A1 en 2018”

commenter
Romuald Weymann | 14 mars, 2011 à 21 h 21 min

J’ai du mal à saisir les arguments opposés à ce projet, qui, je cite, « impacterait forcément le tissu des communes voisines ».

Sur quelle autre commune trouve-t-on :
– une piste de ski
– un parc aquatique
– un parc de loisirs
– des salles de spetacles
– des institutions d’art contemporain localisées aujourd’hui sur Paris

Ce projet n’est-il pas au contraire innovant par les services proposés, mais aussi prometteur en terme d’emplois ?…

Navigue avec Google Chrome 10.0.648.127 Google Chrome 10.0.648.127 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/5.0 (Windows; U; Windows NT 5.1; en-US) AppleWebKit/534.16 (KHTML, like Gecko) Chrome/10.0.648.127 Safari/534.16
commenter
JEAN LOUIS KARKIDES | 15 mars, 2011 à 8 h 08 min

Des commerces de proximité qui auraient des clients,cela aussi donnerait de l’emploi.
Mais quel environnement voulons nous?
On crie à la désertification de nos rues commerçantes qui se remplissent de banques,d’agences immobilières et on va faire ses courses à Carrefour.
On crie après la pollution de plus en plus importante de nos villes et on prend sa voiture pour faire 100 mètres.
On pleure la hausse de nos consommations d’énergie et on laisses les veilleuses de nos appareils qui ne savent plus s’éteindre tout seul.
La liste est longue de nos idéaux bien mis à mal par nos habitudes.
Si nous voulons changer (et je suis sur nous sommes tous pour ce changement),nous avons besoin d’y être aidé par nos décideurs politiques.

Navigue avec Google Chrome 10.0.648.133 Google Chrome 10.0.648.133 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/5.0 (Windows; U; Windows NT 5.1; en-US) AppleWebKit/534.16 (KHTML, like Gecko) Chrome/10.0.648.133 Safari/534.16

Romuald,
Juste un détail et pas des moindres : ces grands projets soit disant créateurs d’emplois vont se faire sur des terres agricoles très fertiles.
Une fois que ces terres seront devenues stériles, sur lesquelles allons-nous nous nourrir ? sur celles de l’autre bout du monde, spoliant les populations locales de leurs ressources et aggravant les pollutions ?
Nous avons près de chez nous une terre qui nous nourrit et que veulent en faire les élus de notre région ? une piste de ski, des commerces !!! Nous marchons sur la tête. Réveillez-vous ! Questionnez-vous sur ce qui vous est le plus nécessaire : une piste de ski ou de quoi nourrir votre famille ?
Cordialement,

Navigue avec Internet Explorer 8.0 Internet Explorer 8.0 sur Windows 7 Windows 7
Mozilla/4.0 (compatible; MSIE 8.0; Windows NT 6.1; Trident/4.0; SLCC2; .NET CLR 2.0.50727; .NET CLR 3.5.30729; .NET CLR 3.0.30729; Media Center PC 6.0; MAAU; .NET4.0C; SRS_IT_E879027EBD765B5233A096; OfficeLiveConnector.1.5; OfficeLivePatch.1.3; MAAU)
commenter
Jean-Marc Engelvin | 15 mars, 2011 à 19 h 26 min

Bonsoir ,
O’Parinor et ses 9 hectares de surfaces commerciales verrait s’ouvrir « sous ses fenêtres », un mastodonte de 80 hectares, dont 25 de commerces…
Y-a-t-il eu concertation intercommunales ou est-on dans un brutal « RIMBY », comme « Rather In My Back-Yard », soit « plutôt dans mon arrière-cour que dans celle du voisin »? Le RIMBY consisterait à chercher à attirer chez soi des activités sans se soucier de l’intérêt général.
Pour quelles obscures raisons les élus français persistent-ils, depuis des décennies, à livrer des terrains aux groupes français de distribution, leur donnant un poids démesuré face aux consommateurs, producteurs et commerçants?
En transformant le secteur du commerce en oligopole, ils ont sacrifié la saine concurrence du libéralisme.

Navigue avec Nokia Web Browser Nokia Web Browser sur Nokia Series60 Nokia Series60
Mozilla/5.0 (SymbianOS/9.2; U; Series60/3.1 NokiaE71-1/300.21.012; Profile/MIDP-2.0 Configuration/CLDC-1.1 ) AppleWebKit/413 (KHTML, like Gecko) Safari/413

Un Netto dans le quartier de Mitry, c’est cela la bonne question, le reste, les habitants du quartier s’en contre foute royalement. Bonne soirée de polémique mes amis…
P.S. : combien de personnes ici fréquentent ou vivent dans ce quartier, réponse : je pense zéro, vu que vous ne pensez qu’à faire vos courses dans les grands centres ou futurs grands centres commerciaux 🙂

Navigue avec Internet Explorer 8.0 Internet Explorer 8.0 sur Windows Vista Windows Vista
Mozilla/4.0 (compatible; MSIE 8.0; Windows NT 6.0; Trident/4.0; SLCC1; .NET CLR 2.0.50727; Media Center PC 5.0; .NET CLR 3.5.30729; .NET CLR 3.0.30729; .NET CLR 1.0.3705; .NET CLR 1.1.4322; .NET4.0C)
commenter
Romuald Weymann | 15 mars, 2011 à 21 h 58 min

@ Râle, pour ma part je réside avenue Anatole France, je me suis débarrassé de mon véhicule et me déplace en transports en commun.
Et, pour les courses, je ne vais pas à Carrefour mais je vais au Monoprix, au Picard, chez le primeur juste à côté…

Navigue avec Google Chrome 10.0.648.127 Google Chrome 10.0.648.127 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/5.0 (Windows; U; Windows NT 5.1; en-US) AppleWebKit/534.16 (KHTML, like Gecko) Chrome/10.0.648.127 Safari/534.16